Sélectionner une page

Altra lance une nouvelle version de son char d’assaut : la Lone Peak 5 !

3 mars 2021 | Tests Matos

Par la rédaction et avec notre correspondant permanent aux USA, Gaël Couturier. Photos © Altra, Unsplash

Voici comment commence le communiqué marketing de la marque : « Aujourd’hui, les chaussures Altra sont plébiscitées par de nombreux coureurs à travers le monde, qu’ils soient simples amateurs ou runners assidus. Légères et souples, elles suivent le déroulé du pied. Elles orientent vers une course naturelle (moins d’impact au sol) et permettent de prévenir les éventuelles blessures (travail différent sur les muscles et les tendons). Parmi les paires trail plébiscitées par les passionnés Altra, la best-seller c’est la Lone Peak. Après la Lone Peak 4.5 de l’année dernière, la marque américaine présente pour ce début d’année 2021, la Lone Peak 5 ». C’est vrai que c’est alléchant.

Altra Lone Peak 5
Altra Lone Peak 5
Altra Lone Peak 5

Depuis son lancement, il y a dix ans, la Lone Peak est toujours restée un must-have de la gamme trail de la marque. C’est une chaussure relativement amortissante, assez dynamique, mais c’est surtout un modèle solide qui va apporter une protection de dingue sur les sentiers les plus abîmés. La tige regorge de petites protections ici et là, mais c’est surtout la semelle qui est intéressante de ce point de vue : une accroche quasiment magique et une plaque de protection (StoneGuard™) qui fait très bien le job et dont il est difficile de se passer. « La Lone Peak 5 maintient son statut avec une durabilité et un confort accrus » assure ainsi la marque.

Altra Lone Peak 5

À retenir d’entrée de jeu #sauvages

– Tige en tissu dit « indéchirable » (Ripstop) avec Footshape pour favoriser les mouvements et le positionnement naturel du pied

 – Semelle intermédiaire en EGO™

 -Accroche de semelle extérieure en MaxTrac™, avec également les classiques crampons dit Trail Claw (littéralement les griffes du trail). C’est pas les griffes de la nuit, mais presque.

– Mise à jour de la plaque de protection StoneGuard™ : elle est aujourd’hui en…mesh. Celui-ci est plus ou moins tissé serré selon les endroits où votre pied en aura le plus besoin. Fini le temps de la plaque rigide Altra sensé reproduire le squelette de vos petits petons (oui bref, ce n’était pas la meilleure invention du monde finalement).

– Drop de 0 mm et hauteur de semelle de 25 mm.

– Utilisateur : la marque recommande moins de 80 kg, car l’amorti n’est pas si important.

– Poids H/F : 300g / 235g

– 150€ (80€ pour la version enfant avec pointure du 32.5 au 39)

– Nos deux articles sur les versions précédentes étaient ici : http://leblog.enduranceshop.com/altra-lone-peak-3-0/. Et là : http://leblog.enduranceshop.com/black-panther/.

Altra Lone Peak 5
Altra Lone Peak 5
Altra Lone Peak 5

Une fois chaussée, voici ce qu’en dit ici la presse américaine qui elle aussi découvre la chaussure

Globalement, il semblerait que la chaussure soit moins lourdaude que les précédentes versions, ce qui n’est définitivement pas un mal. On notera que le mesh a des petits trous destinés au drainage pour les fois où vous mettez pied dans une flaque d’eau. Il y en a à l’arrière, mais aussi sur le devant. Ils s’insèrent dans le système global de la tige nommé Quick-Dry Air Mesh. C’est aussi la première fois qu’Altra met de l’EGO™ dans ce modèle, sa nouvelle mousse amortissante et dynamique. Auparavant, la mousse insérée dans les Lone Peak c’était de l’A-Bound et son défaut était de ne pas tenir ses propriétés sur les très longues distances. Au bout d’environs 100 miles d’utilisation (160 km) la mousse n’était plus du tout résiliente et vous aviez comme l’impression de courir sur une planche de bois.

Altra Lone Peak 5

Bon, OK, on exagère un tout petit peu. Aujourd’hui, et après l’avoir lancé en 2016 sur les modèles Escalante et King MT, Altra a enfin inséré de l’EGO™ dans la Lone Peak.  Bravo ! Rappelons pour les plus geek d’entre vous que l’autre mousse d’Altra c’est le Quantic, un procédé là encore développé par Altra et qui est aussi plus récent, et plus léger, destiné aux modèles dits de compétitions ou de courtes distances. Le Quantic a ainsi été en premier lancé début 2019 sur la Superior 4 : http://leblog.enduranceshop.com/test-altra-superior-4-une-pure-et-dure/). 

Revenons à l’EGO™ : bien sûr, c’est ce qu’avance la marque, il offrirait plus de rebond et plus de résistance à l’usure. Nous n’avons pas encore testé la chaussure sur le terrain.

Altra Lone Peak 5
Altra Lone Peak 5
Altra Lone Peak 5

Conclusion

La chaussure se destine à ceux qui veulent du tout-en-un : amorti et protection. Ce n’est pas une chaussure avec une semelle oversize, mais vous n’allez pas non plus sentir tous les cailloux sur les chemins comme avec une Superior par exemple. Toutefois, ces crampons de semelle externe et son look général agressif en fait une chaussure 100% trail. Plus le terrain sera accidenté et potentiellement gras et mieux ça sera. C’est donc en ce sens un peu l’équivalent chez New Balance d’une Fresh Foam Hierro que nous avons testé très récemment.

Altra Lone Peak 5
Altra Lone Peak 5
Altra Lone Peak 5

Rappel de la marque sur comment s’adapter à la foulée zéro drop dite « naturelle » sans se blesser

Altra conseille de courir en zéro drop (le talon à la même hauteur que l’avant du pied) dès le plus jeune âge. C’est la raison pour laquelle la marque originaire de l’Utah propose une gamme enfant. On y retrouve justement cette Lone Peak pour le trail. La Youth Lone Peak est une chaussure pour enfant créée comme une réplique de la version adulte. Idéal, semble-t-il pour se défouler dans le sable ou dans la boue. Elle épouse bien entendu la forme naturelle de leur pied ce qui encourage non seulement les pieds des enfants à grandir correctement, mais surtout à rester forts et fonctionnels.

Altra Lone Peak 5
Altra Lone Peak 5
Altra Lone Peak 5
Altra Lone Peak 5

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This