Sélectionner une page

Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.

6 avril 2021 | Évènements

Par la rédaction. Photos © N Kolay Istanbul Half Marathon, Unsplash

Ruth Chepngetich, la nouvelle recordwoman du monde du semi-marathon n’a pas de coach. Enfant, elle parcourait 16 km par jour, tous les jours, pour aller à l’école. 16 km. Tous les jours. Qui de nos élites françaises a grandi comme cela ? Aujourd’hui, la jeune femme, 27 ans, s’entraîne 170 km par semaine. Résultat : 1h04’02 et ce nouveau record du monde ce dimanche à Istanbul en Turquie. Qui dit mieux ?
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.

Commençons par l’actualité du moment

La Kenyane Ruth Chepngetich a donc battu le record du monde du semi-marathon hier, 18 mois après être devenu championne du monde du marathon (IAAF World Championships, Doha, 27 septembre 2019). Elle a ainsi couru en 1h04’02 sur une épreuve labélisée World Athletics Elite : le N Kolay Istanbul Half Marathon, autrement dit le semi-marathon d’Istanbul. Ruth Chepngetich s’est imposée relativement facilement face à des concurrentes de talents puisque la recordwoman du marathon Brigid Kosgei était là, ainsi que la double championne du monde du 5000 mètres Hellen Obiri, sans oublier deux autres médaillées des championnats du monde du semi-marathon : Yalemzerf Yehualaw et Melat Kejeta. À 3 km de l’arrivée, Ruth Chepngetich s’est échappée, laissant Yalemzerf Yehualaw derrière elle. Elle passe la ligne 38 secondes devant cette dernière. Pour bien se rendre compte de la performance, voici quelques chiffres : Ruth Chepngetich passe la marque du 5 km en 15’07 et le 10 km en 30’21, son meilleur chrono sur 10 km. Elle garde ce rythme et court les deux 5 km suivant respectivement en 15’09 et 15’13.

Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.

Une fois passé la ligne d’arrivée de ce semi-marathon, la belle kenyanne a déclaré

« Istanbul c’est un peu chez moi, j’adore courir ici ». Il est vrai qu’elle avait déjà gagné deux éditions de ce semi-marathon ainsi que deux éditions du marathon. Pas mal ! Autre info intéressante, elle devient la seconde athlète féminine de l’histoire à remporter un titre mondial sur marathon et à battre également le record du monde du semi-marathon. La première (et la seule donc !) n’était autre que la fameuse norvégienne Grete Waitz. Terminons en disant que cette éclatante victoire en 1h04’02 est une très nette amélioration du record du monde de la distance : 29 secondes (voir les stats juste après). Ce n’est pas tout ! Car c’est aussi sur la distance reine du marathon que Ruth Chepngetich excelle. Même si elle ne possède pas le chrono le plus rapide, c’est tout simplement la championne du monde actuelle. Ruth Chepngetich sera donc l’une des favorites du prochain marathon olympique de Tokyo le 8 août, le dernier jour des JO. Les JO sont en effet pour le moment programmés du 23 juillet au 8 août. Les Jeux Paralympiques sont eux programmés du 24 août au 5 septembre.

Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.

La progression des records du monde du semi-marathon depuis 1999

1h06’44 Elana Meyer (RSA) Tokyo 1999
1h06’25 Lornah Kiplagat (NED) Udine 2007
1h05’50 Mary Keitany (KEN) Ras Al Khaimah 2011
1h05’12 Florence Kiplagat (KEN) Barcelona 2014
1h05’09 Florence Kiplagat (KEN) Barcelona 2015
1h05’06 Peres Jepchirchir (KEN) Ras Al Khaimah 2017
1h04’52 Joyciline Jepkosgei (KEN) Prague 2017
1h04’51 Joyciline Jepkosgei (KEN) Valencia 2017
1h04’31 Ababel Yeshaneh (ETH) Ras Al Khaimah 2020
1h04’02 Ruth Chepngetich (KEN) Istanbul 2021

Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.

Les 10 meilleurs chronos féminins sur la distance

1h04’02 Ruth Chepngetich (KEN) Istanbul 2021
1h04’31 Ababel Yeshaneh (ETH) Ras Al Khaimah 2020
1h04’40 Yalemzerf Yehualaw (ETH) Istanbul 2021
1h04’49 Brigid Kosgei (KEN) Ras Al Khaimah 2020
1h04’51 Joyciline Jepkosgei (KEN) Valencia 2017
1h04’51 Hellen Obiri (KEN) Istanbul 2021
1h04’52 Fancy Chemutai (KEN) Ras Al Khaimah 2018
1h04’55 Mary Keitany (KEN) Ras Al Khaimah 2018
1h05’04 Joan Melly (KEN) Prague 2018
1h05’06 Peres Jepchirchir (KEN) Ras Al Khaimah 2017

Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.

Kenya : comment naissent les championnes ? 

Ruth Chepngetich est une des championne que l’on est pas prêt d’oublier. Né le 8 août 1994 à Kericho, à l’Ouest du Kenya, sur les hauts plateaux de l’Ouest de la vallée du Rift, Ruth Chepngetich n’a aujourd’hui plus de coach. Elle n’en veut tout simplement pas. Petite, elle courrait tous les jours pour aller à l’école : 4 km le matin de son domicile à l’école, 4 km le midi pour rentrer déjeuner, 4 km après déjeuner pour retourner à l’école et 4 km le soir, après l’école pour rentrer chez elle. Oui, ça fait 16 km par jour. Tous les jours. Elle démarre la compétition par des 400 mètres, puis des 3000 et des 5000 mètres où elle atteint un niveau de district puis de province. Elle se teste alors sur le 10 000 mètres mais cela ne lui plaît pas. Elle redescend sur 3000 et 5000 et s’essaye même au steeplechase (3000 et 2000 mètres) un court moment, en 2013. Après avoir terminé son lycée à la Momoniat Secondary School de Kericho, elle démarre la course sur route et rejoint un groupe établi de coureurs. Elle est alors entraîné par un certain Samuel Bii. En 2015, elle termine 21ème au South Rift Cross Country Championships et 15ème en janvier au semi-marathon de Ndakaini en septembre avant de remporter sa première course : un 15 km, chez elle, à Kericho. À la fin de cette année 2015, elle déménage à Ngong dans le comté de Kajiado, proche de Nairobi, là d’où est originaire la double championne du monde du 5000 m, Hellen Obiri. Depuis cette époque, et même si elle rejoint régulièrement un groupe de coureurs hommes pour s’entraîner, elle s’est principalement coaché elle-même. « Je sais ce qui me correspond, je n’ai pas besoin de coach » a récemment déclaré à la presse cette maman qui court en moyenne 170 km par semaine. Sa petite fille, Sharleen, a 10 ans.

Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.

En 2016, Ruth Chepngetich devient professionnelle et participe à sa première compétition en dehors du Kenya. Elle court le semi de Rabat au Maroc en 1h11’33 et termine 4ème. C’est sa toute première course professionnelle en dehors du Kenya. Elle est ensuite blessé quelques mois mais parvient à terminer seconde du semi de Nairobi, au Kenya et en altitude donc (à près de 1800 m d’altitude), et en 1h14’13. En 2017, Ruth Chepngetich s’aligne sur 4 semi-marathon (Adana, Paris, Milan et Istanbul) et les gagne tous. Elle « claque » également son meilleur temps sur la distante sur cette dernière course en Turquie : 1h06’19.

Elle revient ensuite à Istanbul pour le marathon et s’impose en 2h22’36. En 2018, elle représente son pays pour la premère fois et termine 13ème du championnat du monde du semi-marathon de Valence, en Espagne. Deux semaines plus tard, elle termine seconde du semi de Paris (2h22’59) et défend ensuite son titre avec succès au marathon d’Istanbul où elle s’impose encore, avec en plus son meilleur temps sur la distance : 2h18’35, le 7ème meilleur chrono de tous les temps sur la distance pour l’époque.

À peine deux mois plus tard, en Janvier 2019 donc, elle s’impose encore sur marathon, à Dubai cette fois-ci et en 2h17’08 ce qui la place alors en 3ème position des meilleurs chronos de tous les temps sur marathon. Elle a depuis été relégué à la 4ème place car Brigit Kosgei a réalisé la meilleure performance de tous les temps le 13 octobre 2019 lors du marathon de Chicago (2h14’04). 2019 restait à ce jour sa meilleure saison, avec notamment un nouveau record personnel sur semi : 1h05’29 à Istanbul et une médaille d’or sur marathon au championnat du monde d’athlétisme de Doha 2019, les « World Athletics Championships Doha 2019 ». Selon certains critiques, cette victoire à Doha, dans un climat chaud et humide en disait déjà long sur les capacités de notre jeune femme, capable de résister à une météo hostile et mener à bien une stratégie de course gagnante (même si elle avait failli abandonner à cause de maux de ventre au 17ème km).

Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.

Pour finir, rappelons qu’en 2020, Ruth Chepngetich s’était fixé de sérieux objectifs : les JO et le record du monde.

La pandémie du Covid-19 avait momentanément mis fin à ses doux rêves mais lui avait permis de se préserver pour une saison 2021 éclatante. Elle a ainsi déjà terminé 3ème au marathon de Londres (2h22’05) et avait aussi réalisé son meilleur chrono sur la distance du semi-marathon à Delhi, en Inde et en 1h05’06. Gageons qu’avec son nouveau chrono de 1h04’02, Ruth Chepngetich n’a pas dit son dernier mot. Si les JO de Tokyo ont lieu, elle sera parmi les favorites de l’épreuve reine : le 42.195 km.

Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.

La progression de Ruth Chepngetich sur semi-marathon et marathon

2016: 1:11:33, –
2017: 1:06:19, 2:22:36
2018: 1:07:02, 2:18:35
2019: 1:05:29, 2:17:08
2020: 1:05:06, 2:22:05
2021: 1:04:02, –

Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.
Comment naissent les champions. Coup de projecteur au Kenya.

Dans la vidéo suivante, qui montre la course dans son intégralité, le semi-marathon des coureurs élite femmes et hommes démarre à 37′.

Et pour les plus geek des plus geeks, retrouvez la course de Doha, les championnats du monde d’athlétisme 2019 où s’était imposée sur le marathon

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This