Sélectionner une page

L’Adidas 4DFWD est-elle vraiment une nouveauté ?

10 mai 2021 | News

Par la rédaction. Photos © Adidas

Selon la marque, l’Adidas 4DFWD combinerait les dernières technologies de performance imprimées en 3D avec des années de données collectées auprès d’athlètes ici et là (voir plus bas), sans oublier l’ajout de la technologie Digital Light Synthesis™, du fabricant Carbon, une boîte californienne (https://www.carbon3d.com/about/). Bon. Très bien. C’est vrai que, visuellement, cette semelle intermédiaire « treillée en forme de nœud papillon » sensé vous propulser vers l’avant à chaque foulée, c’est très fort ! Son objectif ? Nous faire « redécouvrir la course ». C’est Adidas qui le dit. C’est ambitieux. Voyons cela.

Adidas 4DFWD
Adidas 4DFWD
Adidas 4DFWD
Adidas 4DFWD

L’Adidas 4DFWD, lancée en Europe dans un coloris « core black » et « solar red » sera disponible à partir du 15 mai*.

Nous, nous avions déjà reperé cette Adidas 4DFWD lors d’un voyage à Tokyo, il y a de cela plus d’un an. Regardez : http://leblog.enduranceshop.com/sneakers-de-running-made-in-tokyo/

Pour la marque Allemande, cette Adidas 4DFWD n’est ni plus ni moins que la prochaine étape dans l’évolution des semelles intermédiaires imprimées en 3D, basées sur des données – le fameux data –  conçues pour faire aller les runners de l’avant. « En combinant des années de données collectées auprès d’athlètes avec une technologie unique d’impression 3D, l’Adidas 4DFWD offre aux coureurs une toute nouvelle expérience de la course à pied » explique ainsi la marque qui ajoute qu’elle a passé plus de quatre ans à développer sa technologie de semelle intermédiaire 4D treillée en partenariat avec cet autre fabricant nommé Carbon. Il s’agirait, toujours selon la marque, des premières chaussures au monde exploitant cette technologie.

Adidas 4DFWD
Adidas 4DFWD
Adidas 4DFWD

Les semelles intermédiaires imprimées en 3D seraient paramétrées pour se comprimer vers l’avant lors d’un impact vertical.

Cette FWD CELL en forme de nœud papillon et composée à 39 % de matériaux d’origine biologique aurait donc été spécifiquement codée pour se comprimer vers l’avant lors d’un impact vertical. C’est donc tout son avantage. Une série de tests mécaniques ordonnés par la marque aurait démontré que, suite à un appui vertical, l’adidas 4DFWD génèrerait une impulsion vers l’avant trois fois plus intense que les générations précédentes de semelles intermédiaires en 4D. Par conséquent, la force de freinage maximale ressentie par un athlète pendant sa course serait réduite en moyenne de 15 %, nous dit Adidas, car la semelle intermédiaire transformerait ces forces d’impact verticales en un mouvement horizontal vers l’avant.

Adidas 4DFWD
Adidas 4DFWD
Adidas 4DFWD

L’adidas 4DFWD aurait été testée grâce à une série de tests bio-mécaniques de l’Université de Calgary, au Canada, où des aspects spécifiques ont été analysés : impulsion vers l’avant, la force de freinage ou encore l’économie d’énergie. Le concept aurait également été testé de manière approfondie avec des coureurs adidas du monde entier, grâce à une équipe de développeurs en Allemagne et une cohorte soigneusement sélectionnée de créateurs et de runners de haut-niveau aux États-Unis. En outre, des tests poussés de perception cognitive auraient été réalisés à l’Arizona State University.

Adidas 4DFWD
Adidas 4DFWD
Adidas 4DFWD

Sam Handy, Vice-Président design adidas Running : « La technologie 4D nous offre des possibilités de design que nous n’avons pas avec les semelles intermédiaires en mousse conventionnelles. Nous nous sommes inspirés de la première génération de semelles intermédiaires treillées en 4D et nous nous sommes mis au défi de passer au stade supérieur, en codant des millions de structures treillées potentielles afin de déterminer si nous pouvions concevoir un design permettant de contrer spécifiquement les forces mécaniques négatives générées pendant la course. En travaillant en étroite collaboration avec Carbon, nos équipes produits et nos testeurs, nous avons identifié une semelle intermédiaire treillée parfaite qui se comprime vers l’avant au moment de l’impact et contre les forces mécaniques tout en donnant une sensation de glisse unique à nos coureurs ». Il semblerait donc que ces nouvelles semelles soient différentes que celles que nous avions nous-même repéré il y a plus d’un an au Japon dans un shop de sneakers.

Adidas 4DFWD
Adidas 4DFWD
Adidas 4DFWD
Adidas 4DFWD

De plus, la semelle intermédiaire de l’Adidas 4DFWD est complétée par une nouvelle tige Primeknit partiellement faite de polyester recyclé. Ultra légère et sans coutures, elle enveloppe le pied comme une chaussette. Cette tige Primeknit aurait été, toujours selon la marque, codée à partir de données de modélisation historiques afin de fonctionner en parfaite harmonie avec les propriétés de la semelle intermédiaire 4DFWD et apporter aux runners tout le soutien et le confort nécessaire pendant la course.

*Inscrivez-vous sur l’application adidas du 6 au 16 mai pour avoir une chance de vous procurer cette édition limitée.

Adidas 4DFWD
Adidas 4DFWD
Adidas 4DFWD
Adidas 4DFWD

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This