Sélectionner une page

Le Half MDS séduit les femmes. Notre envoyée spéciale est tombée dedans.

Par Alessandra Rampazzo. Photos © Valentin Campagnie /  HMDS Fuerteventura

Pour le moment, notez que nous parlons bien du « Half Marathon Des Sables », la course récemment inventée qui propose un avant-goût à cette autre course, oh combien mythique, dont on vous a longuement parlé en avril dernier via notre envoyé spécial.

C’était ici, ici, ici, ici et aussi ici :
http://leblog.enduranceshop.com/eloge-de-la-lenteur/
http://leblog.enduranceshop.com/trompe-la-mort/
http://leblog.enduranceshop.com/roro-et-mimi-les-ptits-scorpions/
http://leblog.enduranceshop.com/35h-en-enfer/
http://leblog.enduranceshop.com/tourner-7-fois-sa-langue-dans-sa-bouche/

Ce nouveau produit qui aura lieu en territoire espagnol du lundi 23 septembre au jeudi 27 septembre 2018 pour la deuxième année seulement, c’est à mon tour d’y participer et de vous le raconter, au fur et à mesure de mes péripéties à commencer par la dernière ligne droite de ma préparation. J’annonce que c’est ma première course à étapes et j’avoue que, jamais, je n’aurai cru en arriver là !

Note de la rédaction : pour savoir qui est Alessandra Rampazzo, récente recrue du team, allez voir sa bio ici : http://leblog.enduranceshop.com/team/

Half MDS
Half MDS
Je reviendrai plus longuement, et très vite je le jure (je crache, tout) sur les raisons de mon engagement dans cette épreuve de malade mais je démarre ma série de petits papiers par un rappel, ou une introduction sur ce qu’est ce Half Marathon Des Sables de Fuerteventura, cette petite île espagnole de l’archipel des 7 îles des Canaris (Lanzarote, Tenerife, Gran Canaria, La Palma, La Gomera et El Hierro), au large du Sahara marocain, un poil plus au sud que là où se déroule le vrai, le full, le mythique Marathon Des Sables auquel je participerai également en avril prochain.
Half MDS
La découverte de l’île, l’ambiance et la variété des paysages empruntés durant la course – on verra ça – devrait en faire un évènement à cocher dans son programme de course chaque année. Plus qu’une course accessible, le Half Marathon des Sables devrait être une expérience de vie, tout comme l’est le Marathon Des Sables du Maroc, en puissance 10 je crois. En 2018, plus de 300 concurrents issus de près de 30 nationalités prendront le départ. Parmi eux, je note moi la présence de plus de 40% de femmes ! 40%. Ce n’est pas rien et c’est peut-être même une première dans cet univers du trail running et de la course par étape et en autosuffisance (ils ne nous donnent que de l’eau les vaches!).
Je suis bien sûr impatiente de démarrer cette aventure, qui correspond quand même à un vrai objectif sportif qui m’a demandé de m’entraîner 4 à 5 fois par semaine, toujours avec un sac à dos. C’est donc un vrai investissement sur le plan physique, mental or organisationnel car ma vie à côté continue. Je suis architecte de profession, j’ai mon propre studio d’architecture avec des employés et je suis aussi chargée de travaux dirigés à la faculté car j’ai récemment obtenu un doctorat. Et oui, je suis une fille déterminée les amis ! La course semble toutefois accessible à tout le monde mais il faut bien la préparer, surtout en raison de la chaleur et du poids du sac à porter sur les 120 km à faire en trois étapes. La suite, très vite. Stay tuned sauvages, comme on dit dans ce blog.
Half MDS
Half MDS
Half MDS
Half MDS

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This