Sélectionner une page

Retours de tests Saucony Ride 13

21 novembre 2020 | Tests Matos

Par la rédaction. Photos © Lacerations

À retenir

277g (H) et 244g (F).
Hauteur talon : 28 mm (oui ça fait haut !)
Hauteur métatarses : 20 mm
Drop de 8 mm
140€
Tige en FORMFIT hyper confortable (genre du jamais vu !)
Semelle intermédiaire EVA en PWWRUN très amortissante sans renier un bon retour d’énergie et une excellente résistance à l’usure

Saucony Ride 13
Saucony Ride 13
Saucony Ride 13

On a dit beaucoup de choses sur cette chaussure dans nos nombreuses vidéos sur YouTube qu’on vous remet dans ce papier pour la forme comme pour le fond (comme pour le chien). Deux maîtres mots pour nous : confort et amorti.

Saucony Ride 13
Saucony Ride 13
Saucony Ride 13

La tige

D’abord il y a les couleurs : lumineuses, éblouissantes, incomparables. Vraiment ça fait du bien de voir des chaussures de running aussi colorées. On a adoré le look de celles-ci. Vient ensuite pour nous le plus important : le confort. Il n’est pas feint. L’aération de l’ensemble non plus, même si bien sûr, c’est toujours difficile à dire quand on teste la chaussure au beau milieu de l’hiver. Passons. Le FORMFIT remplace ici l’ISO. C’est bienvenu. Car c’est spacieux, moelleux, élégant et puis sans coutures aussi. Le laçage demande toutefois un peu de prise en main car c’est tellement agréable qu’on en oublierait presque de serrer les lacets. Ce sont toutefois (et de loin) nos lacets préférés de toute l’année 2020. C’est peut-être un détail pour vous. Mais pour nous ça veut dire beaucoup (merci Michel Berger).

Saucony Ride 13
Saucony Ride 13
Saucony Ride 13
Saucony Ride 13

La semelle intermédiaire

Ce n’est pas la seule chaussure de la gamme Saucony à offrir le confort de la mousse PWRRUN. Cette mousse est ici le modèle de base made in Saucony mais elle est, selon nous, très efficace. Les sensations sont vraiment excellentes. C’est moelleux à souhait et le retour d’énergie est loin d’être inintéressant pour un modèle de ce type qui offre autant d’amorti.

Saucony Ride 13
Saucony Ride 13
Saucony Ride 13

Malgré sa fonction première – être une chaussure d’entraînement pour tous les jours et bonne à tout faire – le poids de ce modèle est minime et ne se fait jamais ressentir, même lorsque vous allongez la durée de votre entraînement. C’est très intéressant car on ne s’y attendait pas. Imaginez une Kinvara mais en plus solide (on n’a pas dit en moins docile ou plus grossière attention), plus adaptée aux poids plus lourds, aux plus longues distances aussi. Sa qualité première ? La versatilité. La chaussure est vraiment bonne pour tout. Pour tout. Si. Le fractionné ? Elle n’a pas à rougir mais faudrait quand même voir à pas pousser non plus oh !

Saucony Ride 13
Saucony Ride 13

La semelle externe

Le grip (comprenez l’accroche) est suffisant. Vous pourrez ainsi emmener cette chaussure sur les sentiers même si clairement ce n’est pas sa fonction première. De plus, nous ne sommes pas persuadés que cette semelle externe soit des plus résistantes. Dommage.

Saucony Ride 13
Saucony Ride 13
Saucony Ride 13

Conclusion : incroyablement confortable et sûr. Voici un modèle qui sait se faire oublier. La « pantoufle » de cet hiver, c’est elle. Elle reste toutefois suffisamment dynamique pour se faire plaisir quand vous accélérez. Les connaisseurs apprécieront : c’est la Nike Pegasus (Beaverton, côte Ouest) de chez Saucony (Boston, Côte Est).

Les plus : l’amorti, le confort de la tige
Les moins : la résistance à l’usure de la semelle externe ? On pose la question.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This