Sélectionner une page

SPECIAL UTMB : L’accident de la TDS®

13 septembre 2021 | Évènements

Par la rédaction. Photos : UTMB®

Nous en avons parlé entre nous, puis notre rédacteur en chef s’est exprimé sur la question (voir vidéo plus bas). Enfin, c’est avec notre ami et mentor Gilles Bertrand que nous avons terminé de nous pencher sur ce drame survenu le 25 août peu après minuit, dans la descente du Passeur de Pralognan. Sur les réseaux sociaux, peu après la chute de ce coureur tchèque, les habituels trolls se sont exprimés. Dans toutes les langues. C’était prévisible, et tellement facile, les critiques honteuses, les insultes insensés aussi parfois, ont fusé. Pourtant, on le dit, on le répète : l’organisation responsables des courses de l’UTMB® ne fait pas les choses à moitié en ce qui concerne la sécurité. En son sein, ce sont des montagnards, des secouristes aguerris. Ils sont nés ou vivent dans la vallée de Chamonix depuis toujours. Et ce n’est pas un(e) citadin(e), un habitant(e) des plaines qui va leur faire la leçon.

SPECIAL UTMB : L’accident de la TDS®
SPECIAL UTMB : L’accident de la TDS®
SPECIAL UTMB : L’accident de la TDS®

Comme on le voit nettement sur toutes photos de cet article, prises pendant cette fameuse TDS, le parcours est de montagne, engagé, sans être toutefois exceptionnellement dangereux. La fatigue, le manque de visibilité la nuit, le stress, la densité et le niveau sportif des coureurs aussi, les raisons de cet accident peuvent être multiples et tout aussi inévitables les unes que les autres.

SPECIAL UTMB : L’accident de la TDS®
SPECIAL UTMB : L’accident de la TDS®
SPECIAL UTMB : L’accident de la TDS®

Nous reproduisons ici le texte envoyé aux rédactions par les organisateurs.

« À 00h25 le mercredi 25 août, le comité de course de l’UTMB® Mont-Blanc a été informé qu’un coureur de la TDS® a été victime d’un accident dans la descente du Passeur de Pralognan. Cette section du parcours a été au programme de la course à de nombreuses reprises de la TDS®. Le passage était sécurisé et l’équipe de secours était en place pour soutenir les athlètes sur cette portion du parcours. Le coureur impliqué dans l’accident est d’origine tchèque. Par respect pour sa famille, son anonymat sera préservé.

L’équipe de secours présente au sommet du col est intervenue sur place immédiatement après l’accident. Les services de l’Etat ont alors été prévenus, avec demande de soutien héliporté. Malgré tous les soins qui lui ont été apportés, le coureur a succombé à la suite de ses blessures. Les proches du coureur ont été informés.

La grande famille des trailers, et plus particulièrement celle de l’UTMB®, est profondément attristée et se joint à l’équipe d’organisation pour présenter ses condoléances à la famille et aux amis de la victime.

Pendant le temps de l’évacuation héliportée, les coureurs ont été arrêtés au Passeur de Pralognan. Etant donné la durée de l’évacuation, et pour assurer la sécurité des coureurs, le comité de course a décidé de donner l’instruction aux 1200 coureurs de faire demi-tour et de redescendre vers Bourg Saint-Maurice. La principale priorité du comité de course est d’assurer la sécurité des coureurs jusqu’à Bourg Saint-Maurice où un accueil et des transports sont organisés. 293 coureurs avaient déjà passé le Passeur de Pralognan avant l’accident, et n’ont pas été arrêtés. Leur arrivée est prévue à partir de 10h sur la Place du Triangle de l’Amitié à Chamonix ».

Le message est clair. Les explications tiennent la route. Il n’y a rien à redire.

SPECIAL UTMB : L’accident de la TDS®
SPECIAL UTMB : L’accident de la TDS®
SPECIAL UTMB : L’accident de la TDS®
SPECIAL UTMB : L’accident de la TDS®
SPECIAL UTMB : L’accident de la TDS®
SPECIAL UTMB : L’accident de la TDS®
SPECIAL UTMB : L’accident de la TDS®

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This