Sélectionner une page

Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires

8 août 2020 | Évènements

Par la rédaction. Photos © Romain Tissot, Denis Kelsch,

Incroyable ! Alors que toutes les courses s’annulent ici et là, en France comme ailleurs, quelques-uns font de la résistance. C’est le cas du Trail EDF Cénis Tour qui a eu lieu le weekend dernier. Retour sur un event pas comme les autres visiblement. Si ça ne nous redonne pas d’espoir alors rien ne le fera. Interview des organisateurs à suivre #sauvages.

Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires

Dimanche 2 août 2020, il y avait donc bien 5 parcours proposés

Sur le Trail Noir d’abord, long de 82km avec 4 700m de dénivelé total. À 3h du matin, les coureurs se sont élancés sous un ciel couvert mais qui s’éclaircissait au fur et à mesure de la matinée. Les organisateurs racontent comment s’est déroulée la course des élites : « Dès les premières pentes, Steeve Dobert, accompagné de Pierre-Arnaud Bourguenolle, prennent une belle longueur d’avance. Au premier ravitaillement, ils comptent déjà 10 min d’avance sur Ugo Ferrari, bien aidés par une erreur d’aiguillage d’une partie de la tête de course. Après un passage dans la Combe des Archettes, les deux compères continuent leur course en tête jusqu’au Refuge du Petit Mont Cenis, toujours suivis par Ugo. Alors que le jour se lève pour le peloton à l’approche du Col de Sollières, les premiers attaquent déjà le Pas de la Beccia avant de redescendre sur le Col du Mont Cenis. Steeve commence alors à prendre ses distances avec Pierre-Arnaud et accroit son avance sur Ugo. La tendance se confirme durant la longue traversée vers Bessans en passant par la Col de la Met, point Culminant du trail à 2 750 m. Steeve compte alors 30 min d’avance. Il s’envole ensuite dans la montée vers le refuge de Vallonbrun malgré la résistance d’Ugo, suivi de près par Grégory Bouttier et Adrien Konareff, alors que Pierre-Arnaud rétrograde quant à lui sur ce secteur. Au dernier inter, après la montée finale au Cuchet, les écarts et les positions se stabilisent avant que Steeve ne mette un point d’honneur à accroitre son avance pour lever les bras à l’arrivée à l’issue des 82km et 4 700m de D+/D- en 9h38min, secondé de presque 50 min par Ugo, lui-même suivi de seulement 5min par Grégory ».

Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires

Chez les femmes ?

Les organisateurs toujours : « Du côté des femmes, le trio Claire Bernard, Christine Jeantet, Carole Souchon s’est tenu tout au long de la course. Elles termineront dans ce même ordre en 23ème, 33ème et 52ème place au scratch, après 12h17min de course pour Claire ».

Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires

Après le trail noir, le trail rouge : 57km avec 3 400m de dénivelé total.

6h du matin, le Trail Rouge a débuté par l’ascension de la Turra avant de retrouver le même tracé que celui du Trail Noir mais à partir du Col du Mont Cenis. Là encore, laissons la parole aux organisateurs sur la compétition masculine : « Du côté masculin, les 4 traileurs Benjamin Roubiol, Clovis Chaverot, Nicolas Halgrain et Christophe Perrillat se sont tenus tout au long de la course, alternant leur position. À partir de l’avant-dernier ravitaillement, le jeune et très prometteur Benjamin (21 ans) plutôt habitué des trails courts, a pris la tête pour ne plus jamais la lâcher. Il lèvera les mains à Val Cenis Lanslebourg sous l’arche après 57km et 3 400m de D+/D- en 6h17, suivi dans les 10min de Nicolas et de Clovis. À noter la 4ème place de Christophe, lauréat de l’édition 2019 sur le Trail Noir ».

Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires

Malgré un retour annoncé pour le plaisir, et le plaisir seulement, tout le monde était bien sûr attentif à la course de Caroline Chaverot.

« Alors que l’Espagnole Angels Llobera Vicens tenait la première place au Col du Mont Cenis, Charlotte Dauchot reprend la tête de la course à Bessans, suivie de très près par Caroline qui la devancera même de 4min au dernier ravitaillement. La descente finale profitera cependant très largement à Charlotte (17ème au scratch) qui célèbrera sa victoire sous l’arche après 7h35min de course avec près de 12min d’avance sur Caroline (20ème). Angels arrivera 40min plus tard (42ème).

Trail Bleu 35km – 2 100m D+/D- ».

Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires

Ensuite, il y avait le Trail Bleu. Départ à 7h du matin de Val Cenis Lanslebourg.

Ce parcours partait en direction du Col de Sollières et du refuge du Petit Mont Cenis. « À ce petit jeu-là, le local et vainqueur de l’an passé, Jérémy Nion a pris la tête. Il était suivi de très près par Mathieu Debroas et Alban Berson. Après le Pas de la Beccia, puis la Turra où les traileurs retrouvaient le tracé du Trail Vert, Jérémy, toujours leader, attaquait la descente par le « rapide sentier », devant Alban et Mathieu. Comme l’an passé, Jérémy, moins à l’aise dans la descente finale, voyait Alban se rapprocher pour finalement l’emporter avec une petite minute d’avance, traversant la ligne après 3h14 d’effort sur ces 35km et 2100m de D+/D-, Mathieu complétant le podium ». Chez les femmes, l’organisation aussi le plaisir d’accueillir Laure Desmurs et Anthéa Juin pour leur première participation. Notons aussi que Lucie Bidault, une habituée du Trail EDF Cenis Tour, était de la partie. Laure termine avec un chrono de pile 4h00, suivie 17 min plus tard d’Anthéa et de Lucie en 4h27min.

Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires

Trail vert, trail jaune

Le Trail Vert c’était 21km et 1 260m de dénivelé au total. La course a débuté à 8h du matin. Les organisateurs précisent encore : « Le Trail Vert a connu ses premières pentes en forêt en direction de la Madeleine puis une seconde partie de montée en direction de la Turra, avant de redescendre à Lanslebourg en passant par le Col du Mont Cenis. Cette course de 21km et 1 260m D+/D- s’est jouée dans un mouchoir de poche avec 3 arrivées dans la même minute en 1h57. Elle a été remportée par Tom Toussaint, suivi de Laurent Copin et José Guenno. Chez les femmes, la course a également été serrée. C’est Angélique Pasquali qui l’emporte en 2h23, 3min devant Diana Ballet et 6min devant Valentine Marie ».

Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires

Enfin, pour ce qui est du Trail Jaune (13km – 830m D+/D-, départ à 9h30 du matin), il a démarré par une montée en direction du Chalet de Suiffet avant de redescendre vers Val Cenis Lanslebourg. « Une course rapide et mixte au scratch : cela est assez rare pour le noter et démontre la montée en puissance des femmes dans le trail. Sur ce trail de 13km, 830m D+/D-, le podium scratch est composé d’un homme Corentin Guy qui conclut la course en 1h08 et de deux femmes Alice Levron en 1h20 et Laurie Renoton en 1h21 ». That’s all folks.

Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires
Trail EDF Cénis Tour : les révolutionnaires

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This