Sélectionner une page

Certainement l’une des top routières de 2019.

Par Gaël Couturier. Photos © Altra, Lacerations.
224g (H), 184g (F)
Hauteur talon et métatarses 25 mm (H et F)
Drop de 0 mm environs (H et F)
140€
Altra Escalante 1.5

On ne change pas une équipe qui gagne. La phrase n’est pas d’Aimé Jacquet. Ni de Didier Deschamps. Mais elle pourrait être de Golden Harper ou Brian Beckstead, les deux jeunes Mormons principaux fondateurs de la marque à qui on doit encore la nouvelle version de l’Escalante, une chaussure fidèle sur laquelle on peut toujours compter.

Pour mémoire, voici la géométrie du modèle précédent :
232g (H), 184g (F).
Hauteur talon et métatarses 25 mm (H et F)
Drop de 0 mm environs (H et F)
140€

Je prends moi-même la parole sur cette nouvelle Escalante, comme je l’avais déjà fait sur le premier modèle, car Altra est une marque je connais bien, que je suis attentivement depuis son apparition en 2009 et pour laquelle j’ai le plus profond respect. L’histoire de sa création ressemble à celle de pas mal de jeunes entrepreneurs américains (ici le four de la cuisine de maman et le magasin de running de papa remplacent toutefois le garage à la Steve Jobs) mais c’est l’histoire de son succès, fulgurant mais sûr, irrésistible et dévastateur qui me séduit le plus : aucun faux pas, quelques-uns des plus grands athlètes qui ne jurent désormais que par la marque au fameux Zero Drop™ et aux avant-pieds bien larges. C’est la fameuse toe box FootShape™. Certains des plus grands événements de trail running du monde font aujourd’hui confiance à Altra. Ils ne se réaliseraient désormais plus sans elle. Je veux parler de la Western States et de la Hardrock, en tête, sans oublier l’hivernale des templiers, chez nous, en France, le 2 décembre prochain : hivernaledestempliers.com. Pour mémoire, nous avions réalisé, il y a peu, lors de la sortie de la chaussure Duo, modèle plus typé longue distance, une interview exclusive avec Romuald Brun, le Français devenu sales & marketing manager pour l’Europe. Celui-ci revenait avec nous sur l’histoire de la marque bien sûr mais surtout sur la nécessité de faire l’effort, pour certains d’entre nous, de s’y adapter. Pour d’autres, disons que la transition peut s’effectuer sans mal, plus naturellement.

C’est là : https://leblog.enduranceshop.com/altra-french-boy/.

Dans la vidéo suivante, je vous parais déjà de la qualité de l’amorti Altra. J’y reviens plus bas dans le texte.

L’Escalante, première version, avait donc fait une sortie en douceur, du moins en France, pour ne pas dire en catimini. C’était au début de l’année 2017. Je vous parlais de ce premier modèle ici : http://leblog.enduranceshop.com/altra-escalante/. Depuis, parce que de plus en plus de gens se rendent compte des bénéfices à courir avec un avant-pied plus large (pour le zéro drop ça peut être un peu plus compliqué…), et que pour le reste de ses qualités, Altra la bienheureuse tient plus que la route, la marque est désormais réputée et vous la connaissez sans aucun doute vous-mêmes. Mais si vous n’avez pas encore eu l’occasion de mettre vos pieds dans une chaussure Altra, avec cette nouvelle version de l’Escalante, si votre foulée est neutre et que vous recherchez une chaussure légère et rapide, c’est l’occasion rêvée. C’est doux, très doux, souple, c’est amortissant mais c’est aussi étonnamment bien dynamique et c’est parfait pour aller vite et s’entraîner à des distances qui vont jusqu’au semi-marathon. Voire plus. Certains dans notre équipe les mettent en effet sur marathon. Brian Beckstead lui-même, marathonien et bon coureur d’ultra, la recommande pour cette distance dans la vidéo suivante, mais prudence, surtout si vous faites plus de 70kg, car la chaussure se destine avant tout aux poids légers et aux foulées bien équilibrées. Nos journalistes qui n’hésitent pas à porter l’Escalante sur toutes distances (hormis l’ultra) sont jeunes, rapides, félins, légers, un peu casse-cou parfois. C’est donc à essayer.

Que dit Brian Beckstead dans cette vidéo, pour ceux qui ne parlent pas anglais ? Il dit que la chaussure est légère, amortissante, dynamique, rapide, agréable. On est d’accord. Il a raison. Cette nouvelle version de l’Escalante ressemble pour nous énormément à celle d’avant mais, voici, en quelques mots, en quoi elle s’est – encore – améliorée.

Altra Escalante 1.5
Altra Escalante 1.5

Je ne reviens pas sur l’historique de la marque. C’est essentiel, mais je vous renvoie à nos différents articles. Je rappellerai juste le principal : Altra a été créée en août 2009 par trois copains d’Utah, près de Salt Lake City, à Logan précisément. Il s’agit de Golden Harper, le véritable créateur, de son cousin Jeremy Howlett et de Brian Beckstead, depuis toujours investi sur la partie commerciale. Jeremy Howlett quitte ensuite assez rapidement le navire. En 2011 la marque est rachetée par le leader mondial des équipements de fitness, Icon Health & Fitness, toujours basé en Utah. Et cette année, au début de l’été, Altra est devenue la propriété de VF Corporation, l’entreprise Américaine basée en Caroline du Nord, mondialement connue pour, entre autre, Vans, The North Face et Timberland. Vous savez tout !

Altra Escalante 1.5
Altra Escalante 1.5
Altra Escalante 1.5
Altra Escalante 1.5

La tige

La matière de cette tige – en « knit », autrement dit en tricot – est la même qu’avait lancé Nike dans leur Free et qui a, depuis, été reprise par….tout le monde, ou presque. Construite avec le même moule que la Torin et la One pour ceux qui connaissent bien la marque, elle est légèrement plus renforcée, un tout petit peu plus épaisse que sur le modèle précédent. Mais ça ne gêne pas. Attention : s’il pleut, vous aurez rapidement le pied mouillé. Le design est quasiment le même en revanche : souple sur l’avant-pied, avec deux types de tricot pour être parfaitement fonctionnel, un peu plus rigide de chaque côté du pied, et une partie arrière vraiment très accueillante, rembourrée, protectrice. La différence entre les deux modèles est fine, il faut avoir les deux chaussures en main pour s’en apercevoir. D’ailleurs, notez que ce knit est désormais réfléchissant à 360°. Le plus impressionnant, c’est qu’en plein jour, cela ne se voit pas. Heureusement, cela n’impacte absolument pas la souplesse de cette tige.

Altra Escalante 1.5
Altra Escalante 1.5
Altra Escalante 1.5

On est donc là dans quelque chose de très doux, très confortable et qui, c’est presque magique à ce niveau, va vous maintenir le pied correctement, sans jamais le presser, le contraindre, le gêner. En ce qui me concerne, cette tige est tellement confortable, et souple, que je ne me donne même plus la peine de refaire mes lacets : ils sont faits et j’enfile la chaussure comme ça, sans les défaire ou les refaire. Bon, bien sûr, pour ceux qui souhaiteraient utiliser la chaussure sur la piste pour faire du fractionné, voire même un 10 km rapide, il vaudrait peut-être mieux ne pas faire comme moi. Dans le fond, voilà, j’aime cette chaussure parce qu’elle me laisse libre de faire tout ce que je veux avec. Elle est fidèle, toujours contente de me retrouver, fière, essentielle. Je peux compter sur elle et je ne pourrai plus vivre sans. Comme ma chienne. Vraiment.

Altra Escalante 1.5
Altra Escalante 1.5
Altra Escalante 1.5

La semelle intermédiaire

C’est exactement la même que sur le modèle précédent. Et c’est important. Car si l’amorti est efficace, le dynamisme reste très bon. Pour les geek, sachez que la hauteur de la semelle est équivalente à celle d’une Instinct, la première chaussure développée par Altra (un poil plus lourde, moins dynamique, moins souple aussi. Altra US la commercialise toujours, version 4.5). Avec la nouvelle Escalante, on n’est pas en présence d’une plaque de fer hyper rebondissante. On n’est pas en présence d’un marshmallow hyper amortissant non plus. C’est d’ailleurs quelque chose qui m’a toujours surpris sur cette chaussure : malgré la faible épaisseur de sa semelle, Altra appelle le matériau qui la compose l’EGO, elle est vraiment amortissante, tout à fait moelleuse mais aussi vraiment dynamique. Avouez que ce n’est pas si commun. C’est une semelle construite pour vous aider dans vos performances, au fil des heures d’entraînement. N’en doutez pas. Je dois dire que c’est assez génial. Je fais plutôt de longues distances et jamais de fractionné sur piste mais je pense que la chaussure – j’ai lu bon nombre de critiques américaines sur le web qui allaient dans ce sens – se comportera très bien à haute vitesse, lors de répétitions de 400 ou 800 m. Elle est suffisamment légère pour ça. Elle est suffisamment dynamique également. Sur des sorties un peu longues, 15-25 km à l’entraînement, je l’adore. Elle me protège.

Altra Escalante 1.5
Altra Escalante 1.5

À ce propos, des tests mécaniques sur cette semelle en EGO avait été réalisés l’année dernière lors de la sortie du premier modèle par un laboratoire américain indépendant. La mousse qui compose l’EGO avait été notée comme offrant un meilleure retour d’énergie que deux modèles avec lesquelles l’Escalante pouvait se comparer : l’Adidas Supernova ST (qui utilise le Boost) ou qu’une Saucony Ride 10 (qui utilise de l’Everun sur toute la longueur de la semelle intermédiaire). J’ajoute que ce que la marque nomme l’Innerflex est difficile à déceler, si ce n’est qu’il permet de réduire un peu le poids de la chaussure. C’est un système de rainures à même la semelle intermédiaire, sensées favoriser sa flexibilité « multidimensionnelle » et vous permettre d’être plus réactif lors des changements de direction par exemple. Tout ce que je peux dire c’est que cette semelle est vraiment très bien faite. Elle peut tout encaisser. Bien sûr, je le répète, il faut quand même savoir courir à la façon d’Altra.

Altra Escalante 1.5

Notez que pour toutes les questions relatives au « fonctionnement » d’Altra, le site web français est très bien fait et je vous y renvoie, notamment pour comprendre comment éventuellement adapter sa foulée au zéro drop, en améliorant notamment votre posture.

https://www.altrarunning.fr/ameliorez-votre-course.html

Je vous fais quand même la traduction rapide d’un schéma essentiel et qui n’est malheureusement pas traduit, tenez.

1) La posture : vers l’avant
Tenez vous bien droit, grandissez-vous, portez le regard au loin
Gardez la poitrine dirigée vers l’avant. Les épaules sont relâchées.
Torse et hanches sont alignés. Ne cassez pas votre bassin en vous penchant dans un sens ou dans l’autre.

2) Les bras sont ramassés, compacts
Vos bras doivent être pliés, courts, mais relâchés. Ne forcez pas.
Tirez-les vers l’arrière naturellement et laissez-les revenir vers l’avant. Évitez les mouvements de côté.
Les coudes ne doivent pas dépasser votre buste quand les bras vont vers l’avant, sauf si vous accélérez fort (lors d’un sprint par exemple).

3) La pose du pied
Posez doucement votre pied sur le sol sous votre genou plié, pas devant, pas derrière. Dessous.
Évitez d’aller chercher le sol trop loin devant et évitez aussi d’attaquer le sol par le talon

4) Réalisez une cadence plus rapide
Essayez de tenir environs 170-180 pas par minute de course
Cela correspond environs à 30 pas par jambe sur 20 secondes
Le pied doit rester léger, souple, rapide.

Altra Escalante 1.5
Altra Escalante 1.5

La semelle externe

Elle est très accrocheuse. C’est quelque chose, à Venise, qui généralement fait tout de suite beaucoup de dégâts dans nos critiques et dans nos tests. Le sol ici est vieux de plusieurs centaines d’année, il est souvent glissant, parfois en marbre, jamais le même. Ça ne pardonne pas. Alors même si, c’est vrai, la résistance à l’usure de cette semelle n’est sans doute pas sa force principale (on peut même dire que c’est son vilain petit défaut), sa qualité d’accroche est presque sans égal. Là encore, je ne sais pas comment ils ont fait mais c’est du 12 sur 10.

Altra Escalante 1.5

Conclusion

Chausser cette Escalante c’est la garantie d’un très grand confort. Ce n’est certes pas la chaussure qui vous donnera la meilleure sensation de maintien du marché (sa tige est souple, son avant-pied est large et ça peut surprendre si vous n’avez jamais essayé) mais elle n’est pas non plus là pour ça. C’est un modèle important pour la marque, une chaussure qui soigne le coureur à pied à la recherche de constance, d’amorti sans sacrifier le poids ni le dynamisme. Ce nouveau modèle est plus abouti que le précédent, même si c’est dans le détail, et c’était une gageure. Personnellement c’est une de mes chaussures fétiche, partout, tout le temps. Pour ceux qui aimerait un peu plus d’amorti toutefois, moins de « minimalisme », la Torin 3.5, également disponible en Knit, est une autre bonne idée made in Altra (épaisseur de la semelle de 28 mm, 258g pour la modèle homme, 215g pour le modèle femme, 145€).

Allez viens Escalante, viens ici, viens, au pied !

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This