Sélectionner une page

Sa course, l’Ironman 70.3 de Bahreïn, offre un parcours rapide et safe.

Par la rédaction. Photos © Ironman, Getty Images for Ironman

Ironman 70.3 de Bahreïn
Ironman 70.3 de Bahreïn
Ironman 70.3 de Bahreïn

Le Norvégien Kritian Blummenfelt renoue avec la victoire cette année sur l’Ironman 70.3 de Bahreïn, une course qui monte en puissance, et bat le record du monde dans le même temps, une course organisée sous l’impulsion du Shaikh Nasser Bin Hamad Al Khalifa, lui-même instigateur de l’équipe professionnelle Bahrain Endurance 13. Autre surprise de la journée, le retour incroyable de l’anglaise Holly Lawrence, championne du monde Ironman 70.3 en 2016 et gagnante de ce 70.3 en 2017. Elle s’était cassé le pied en avril dernier.

Ironman 70.3 de Bahreïn
Ironman 70.3 de Bahreïn
Ironman 70.3 de Bahreïn

Non seulement Kristian Blummenfelt, 24 ans, a battu ce matin le record du monde 70.3 de 5 minutes – l’ancien record appartenait à l’Allemand Michael Raelert et était de 3h34’04 » – mais il a aussi dans le même temps défendu son titre du Middle East Championship de 2017. Rien que ça. Après une sortie de l’eau à la 6ème place (la distance est de 1,9 km de natation), 38 secondes derrière le leader du jour Eric Watson, il s’est élancé sur la boucle de 90 km de vélo, en prenant la tête au km 28, devant ses deux compatriotes Caspar Stornes et Gustav Iden, mais aussi l’anglais Adam Bowden.

Ironman 70.3 de Bahreïn
Ironman 70.3 de Bahreïn
Ironman 70.3 de Bahreïn

La bataille a fait rage sur tout le parcours, y compris sur le Bahrain International Circuit, le circuit de Formule 1 du pays, avec un passage de relais souvent pris par Gustav Iden. Le groupe rentre au parc à vélo presque en même temps mais c’est Kristian Blummenfelt qui en ressort le premier. Gustav Iden, toujours en embuscade prend alors la tête mais ça ne dure pas. Au km 13,5, Kristian Blummenfelt le repasse, bien décidé à ne pas laisser passer sa chance de vaincre une nouvelle fois, après sa victoire étonnante de 2017. Il termine les 21 km de la course à pied à une allure de 3’20 » au km !

Ironman 70.3 de Bahreïn
Ironman 70.3 de Bahreïn
Ironman 70.3 de Bahreïn

Chez les femmes, une autre bataille fait rage. Elle oppose donc Holly Lawrence, 28 ans, et sa compatriote Sarah Lewis. Toutes deux ont par ailleurs été très applaudies pendant toute la course à pied. Lawrence, qui avait gagné ici l’an passé face à Daniela Ryf sort d’abord de l’eau, comme à son habitude, en tête. Elle possède alors un lead d’une minute sur sa plus proche poursuivante, l’Australienne Ellie Salthouse. À vélo, si Lawrence semble souffrir un peu au départ, elle ne laisse pas distancer, reprend du poil de la bête et sort de la 2ème transition en tête, Ellie Salthouse à ses trousses. Elle termine en 3h59’20 », 52 secondes devant sa compatriote Sarah Lewis qui entre temps a réussi à doubler l’Australienne dans les derniers km de ce semi-marathon.

Ironman 70.3 de Bahreïn

Relativement nouvelle dans le calendrier des Ironman 70.3, cette course au Moyen-Orient tient ses promesses : le parcours natation est calme, fait d’une seule boucle, dans une baie protégée. Le parcours vélo se fait aussi en une seule boucle avec un passage mémorable sur le circuit de Formule 1, son asphaltes ultra-lisse, ses virages à 180° et ses chicanes. C’est quelque chose d’exceptionnel. Et le parcours à pied, fait de trois boucles, est difficile car chaud et avec quelques faux plats qui font mal aux jambes. L’Ironman 70.3 de Bahreïn est une course organisée par Ironman mais avec le concours et le soutien des équipes du Shaikh Nasser Bin Hamad Al Khalifa, lui-même triathlète et Ironman World Championship finisher à Kona, Hawaii. Notons que Shaikh Nasser Bin Hamad Al Khalifa est propriétaire du team Bahraïn Endurance 13, une équipe professionnelle dirigée par le double vainqueur de l’Ironman World Championship, l’australien Chris McCormack (2007, 2010) et dont la belle Holly Lawrence fait partie.

Ironman 70.3 de Bahreïn
Ironman 70.3 de Bahreïn

Les résultats des trois meilleurs athlètes dans chaque catégorie (natation, vélo, course à pied, temps final).

Les hommes :

Kristian Blummenfelt : 21’36’, 1h56’52 », 1h06’58 », 3h29’04’
Gustav Iden : 22’03’, 1h56’37 », 1h07’13 », 3h29’25 »
Casper Stornes : 21’30 », 1h56’32 », 1h11’15 », 3h33’31 »

Ironman 70.3 de Bahreïn
Ironman 70.3 de Bahreïn

Les femmes :

Holly Lawrence : 22’10 », 2h10’43 », 1h21’55 », 3h59’20 »
Sarah Lewis : 24’28 », 2h12’15’, 1h18’41 », 4h00’13 »
Ellie Salthouse : 23’14 », 2h12’16 », 1h26’36 », 4h06’25 »

Ironman 70.3 de Bahreïn

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This