Sélectionner une page

Le 28 janvier dernier, l’Américaine détentrice du record du monde du 100-miles a vécu un terrible accident de la route.

Par la rédaction. Photos © Conor Holt, Kurt Schilling, M. Trappe, Graeme Murray, Kurt Matthews / Tarawera Ultra-Marathon.

Camille Herron a bien failli mourir
Camille Herron a bien failli mourir
Camille Herron a bien failli mourir

Le jour même, son mari, Conor Holt a relayé l’information et les photos terribles du crash sur l’Instagram et le compte Twitter de sa belle (@runcamille). Qui est Camille Herron ? Tout simplement, à 37 ans, l’une des stars de l’ultra running mondial. Pour ceux qui ne le sauraient donc pas, le 8 décembre dernier, autour d’une piste de 400 m à Phoenix en Arizona, Camille Herron  a battu le record du monde féminin du 100 miles sur piste (13h25′) ainsi que le record du monde du 24h avec 262,16 km au compteur (oui oui, elle a donc battu tous les hommes présents ce jour-là avec ses 655,48 tours de stade). Depuis, Camille Herron et son mari sont en route pour la Nouvelle-Zélande où elle remet son titre en jeu suite à son écrasante victoire de l’an passé sur le fameux Tarawera Ultra-Marathon dont on vous parlait ici : https://leblog.enduranceshop.com/tarawera-ultra-marathon-qui-vient-en-nouvelle-zelande-en-fevrier-part-ii/). Retour sur cet accident de la route dont elle n’est pas responsable et qui a bien failli nous l’enlever pour toujours.

Camille Herron a bien failli mourir

D’après nos information, Camille a donc eu plus de peur que de mal lorsqu’un autre véhicule l’a percutée sur le chemin de son travail, dans sa ville et sur une route qu’elle connaît bien, à Oklahoma City. Un peu courbaturée dans le dos, le cou et au niveau des côtes, et surtout bien choquée psychologiquement, la championne a eu de la chance dans son malheur car le système de sécurité de sa voiture, une Subaru, était enclenché et lui a peut-être sauvé la vie. Nommé Starlink, le système va, en cas d’accident, prévenir en effet directement les équipes de secours. C’est ce qu’il a fait. En quelques minutes, elles étaient sur les lieux de l’accident et réussissaient à ouvrir la porte passager pour extraire Camille de son véhicule qui dégageait déjà une forte odeur de brulé. « À l’impact, tout va très vite et, soit vous avez de la chance, soit vous n’en avez pas. Soit vous survivez, soit vous mourrez » a-t-elle déclaré aux journalistes américains qui l’ont interrogée un peu plus tard. « J’ai vraiment eu beaucoup de chance dans la façon dont ma voiture a réagi, dans la façon dont mon corps a réagi…un vrai miracle ! » a-t-elle ajouté.

Camille Herron a bien failli mourir
Camille Herron a bien failli mourir
Camille Herron a bien failli mourir

Dans deux jours, Camille Herron sera donc au départ du Tarawera Ultramarathon, en Nouvelle-Zélande (on la voit au départ de l’an passé sur la photo plus haut : la joyeuse blonde au milieu de la première ligne des élites, entre les dossards 592 et 578). Les dernières nouvelles que nous avons sont celles d’elle et son mari buvant des bières dans l’avion. Mais jusqu’à il y a quelques jours, rien n’était sûr. « J’ai vraiment le sentiment d’avoir échappé à une mort certaine » a-t-elle insisté, avant d’ajouter : « J’ai déjà eu des accidents pendant des courses de trail running mais cette fois c’était très différent. Avoir encore mes deux jambes pour courir me semble irréel ». Ces jambes à un million de $ comme elle l’a raconté en plaisantant. Après le choc initial, son véhicule s’est donc renversé sur le toit et a fini sa glissade entre un poteau en béton et une pompe à pétrole.

Camille Herron a bien failli mourir
Camille Herron a bien failli mourir
Camille Herron a bien failli mourir

C’est pendant les minutes qui ont suivi que Camille Herron a eu le plus peur. « J’ai bien senti que ma vie pouvait s’arrêter à n’importe quel moment ». Roulée en boule dans la voiture sans pouvoir vraiment bouger, la tête en bas, Camille Herron était prisonnière de la carcasse de sa voiture. « J’ai cru que j’allais mourir asphyxié. Je ne pouvais pas respirer et j’avais peur que la voiture se mette à brûler car je commençais à sentir l’essence et de la fumée, comme si quelque chose était en train de brûler ». Dire que Camille a eu chaud n’est donc pas exagéré.

Camille Herron a bien failli mourir
Camille Herron a bien failli mourir

Quel est exactement le palmarès de Camille Herron ?

Ancienne marathonienne, elle en a gagné 21, Camille est l’une des ultra runneuses les plus accomplies au monde. D’abord, il y a ses records du monde sur 100 miles (160 km) et 24h, le tout sur piste et avec l’aide de sa boisson favorite : la bière, de la marque Rogue, une bière américaine originaire de l’Oregon, dans le Nord-Ouest, qui est l’un de ses sponsors. Sa bière préférée est d’ailleurs la Dead Guy Ale de cette marque Rogue (www.rogue.com/beers) et elle ne saurait désormais participer à un ultra sans elle. Pourquoi ? Parce que l’alcool a des vertus de vasodilatation et que c’est cette bière-là très exactement qui l’a sauvée un jour où elle n’avançait plus et où son estomac refusait d’avaler quoi que ce soit. Voilà pour la petite histoire.

Camille Herron a bien failli mourir
Camille Herron a bien failli mourir

Avant ces deux records, Camille Herron avait notamment remporté le Comrades Marathon, version 2017 et les championnats du monde de l’International Association of Ultrarunners (IAU) World Championships de 2015 sur 50 et 100 km. Camille est par ailleurs une athlète Nike ce qui, vu son passé de marathon, n’est pas étonnant. Vous savez tout. 

Camille Herron a bien failli mourir
Camille Herron a bien failli mourir
Camille Herron a bien failli mourir

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This