Sélectionner une page

« Le yoga, c’est de l’huile dans le moteur pour les coureurs », Zubin Atre, notre yogi maison.

Par la rédaction, avec Zubin Atre. Photos © Nike, Atre School of Asana.

Le yoga a le vent en poupe. Pourquoi ? Parce que ses bienfaits sont reconnus depuis des centaines d’années et qu’il est utilisé aujourd’hui en complément par des tas d’athlètes pros partout dans le monde. C’est pourquoi on a décidé d’inclure à cette rubrique conseils, des trucs & astuces de yoga que vous ne trouverez pas ailleurs. Et, pour cela, on est allé chercher un yogi peu ordinaire, un indien…qui vit à Tokyo, marié à une européenne, elle-même diplomate. Ce n’est pas si commun. Il s’appelle Zubin Atré. Il a fondé Atré Yoga, à Delhi, dans le quartier de Defence Colony, ShahpurJat, pour ceux qui connaissent, et il travaille avec les plus grands sportifs de son pays natal. Il en a notamment préparé quelques-uns pour les derniers JO de Rio. Il les a accompagnés dans leur préparation, grâce au yoga. Zubin a ainsi par exemple travaillé avec le tireur Abhinav Bindra, premier indien à avoir remporté une médaille d’or tout sport confondu. C’était aux Jeux Olympiques de Beijing, en 2008. Bref, Zubin est une star dans son pays. Il possède plusieurs studios à Delhi ainsi que plusieurs chaînes YouTube et fait régulièrement des émissions de TV à Bollywood. Il nous fait désormais l’amitié d’accepter de revenir régulièrement dans nos colonnes. On commence avec une introduction au yoga pour les coureurs à pied. C’est nous ça. Ça pourrait être vous aussi.

Crazy Rich Asians : le yoga
Crazy Rich Asians : le yoga

D’abord, il faut expliquer que le yoga est une activité complémentaire très intéressante pour les coureurs à pied. Faire du yoga peut en effet, par exemple, vous aider à trouver le calme en vous, même pendant une activité sportive intense, comme une grosse compétition, ou une série d’entraînements particulièrement difficiles. C’est une activité sans impacts qui tend aussi à améliorer la coordination et l’équilibre, ce qui peut donc bien sûr avoir des conséquences directes intéressantes sur vos actions à venir sur le terrain. Les postures qu’on y apprend sont aussi là, autre exemple, pour vous aider à développer votre souplesse, votre amplitude musculaire. C’est donc un bon moyen de s’étirer, mais en plus rigolo que les étirements classiques « à la papa » qui sont franchement passées de mode. Le yoga permet enfin d’améliorer sa circulation sanguine et possède donc un impact sur la récupération. Grâce au yoga, vos muscles peuvent en effet se reconstruire plus rapidement que si vos jours de récupération se passaient sans rien faire. Une preuve supplémentaire que le yoga touche tous les sportif, c’est la nouvelle collection de vêtement de Nike, destinée au Yoga. Nike, dans le yoga ? Et oui. Si Nike est la marque qui a popularisé le running dans les années 70-80, la marque s’intéresse aujourd’hui au yoga. Ça n’est pas un hasard.

Crazy Rich Asians : le yoga
Crazy Rich Asians : le yoga
Crazy Rich Asians : le yoga

Selon la marque Américaine de Portland, asseoir « les bienfaits du Yoga dans sa routine sportive permet d’atteindre ses objectifs, en se renforçant, en améliorant sa stabilité mais aussi son endurance ou encore sa souplesse ». Zubin Atre ne les contredirait pas. Et pour Nike, cela ne fait pas un pli : « le yoga va vous permettre d’élever le niveau de votre entrainement ». Et ses athlètes pros, venus de n’importe quelle culture sportive et discipline, sont pour parfois friands de yoga.

Korahn Gayle, skateboard : « Parfois je passe 8h à faire du skate, un peu partout en ville. Pour passer un nouveau trick par exemple, je peux y passer deux heures pleines. Le lendemain, quand je me réveille, j’ai des courbatures partout, je manque clairement de souplesse. Ou alors je ne peux plus faire tel ou tel autre trick, parce que mes hanches se sont rigidifiées. Mais après une belle séance de yoga, je me sens plus libéré, mon corps est redevenu souple. Ça me donne des ailes pour me lancer dans une nouvelle journée de skate ».

Alana Beard, joueuse de basket dans la WNBA, la ligue de basket américaine professionnelle pour femme : « Pour être bonne en défense, il faut pouvoir être très mobile au niveau des hanches. Le fait de faire du yoga a un impact direct sur la manière avec laquelle je joue. Les postures de yoga que je travaille à l’entraînement m’amènent plus de souplesse et de mobilité en match ».

Scout Bassett, athlète paralympique : « Je retrouve des points communs entre certaines postures et certaines actions des sports que je pratique, comme le saut en longueur par exemple : jambes tendues, bras devant et poitrine presque sur vos cuisses. Être aussi souple naturellement, c’est difficile. J’imagine que beaucoup pensent que la course à pied, c’est beaucoup de jambes et de bras mais, en réalité, c’est aussi très important d’engager le reste du corps et d’avoir des articulations bien souples. Et c’est exactement ce à quoi m’aide le yoga et pourquoi il y a de telles passerelles avec la course à pied ».

Voici sans plus attendre la première leçon de notre yogi maison, Zubin Atre.

Crazy Rich Asians : le yoga
Crazy Rich Asians : le yoga
Crazy Rich Asians : le yoga

La première question qu’on a posé à Zubin c’est sur la définition du yoga : c’est quoi, en fait, le yoga ?

« Le mot yoga en Sanskrit, la langue ancienne de l’Inde, c’est « yuj ». Deux sens viennent de ce mot et définissent le yoga. Il y a la concentration d’une part, qui a à voir avec la méthode, ou la technique, et puis il y a la combinaison entre deux choses, l’union. Cette union, il y a très longtemps, représentait un rapprochement avec une partie plus spirituelle de soi-même. Aujourd’hui, on peut interpréter cela différemment mais ce que cela veut dire c’est qu’on peut être un yogi, et un coureur à pied. Le yoga, en complément, permet de s’élever, d’être meilleur dans son activité principale. C’est à la fois physique, les muscles et la respiration, mais c’est aussi spirituel. Le yoga touche l’esprit, et l’intellect, et même nos instincts. Par conséquent, je vous donne un exemple : le yoga peut vous aider à aller plus loin, à ne pas abandonner quand vous êtes embarqué sur une épreuve de running et que vous êtes fatigué, que votre corps crie  »stop ! » ».

Crazy Rich Asians : le yoga
Crazy Rich Asians : le yoga
Crazy Rich Asians : le yoga

La deuxième question qu’on a posée à Zubin c’est sur l’utilité du Yoga quand on est coureur à pied.

Sa réponse va dans le même sens que notre explication d’un peu plus haut : « Le yoga va être un complément à votre pratique de la course à pied, quelle qu’elle soit. Mais il va aussi venir nourrir votre pratique. Et puis, il est très probable que si vous pratiquez une forme d’échauffement ou une autre, vous vous adonniez déjà au yoga sans même le savoir ! Vos tirez sur vos bras, vous tirez sur votre dos, vos jambes. Bon, et si vous ne vous étirez pas et partez courir comme ça, car c’est aussi ce que beaucoup de gens font, c’est en adaptant sans y penser votre respiration à l’effort que vous allez vous rapprocher de ce que l’on peut faire en yoga avec le travail sur la respiration. Car là où le yoga peut être bénéfique aux coureurs à pied c’est aussi sur ce travail de la respiration : la pratique du yoga aide en effet à faire baisser son rythme cardiaque ».

Crazy Rich Asians : le yoga
Crazy Rich Asians : le yoga

Mais dis, Zubin, est-ce que le yoga est accessible ? C’est pas trop compliqué ?

« Un des problèmes du yoga aujourd’hui, c’est qu’il y a beaucoup d’argent en jeu, et donc des gens qui cherchent à rendre la pratique absconse. Le but du yoga, à l’origine, c’est de nous aider à méditer plus agréablement, plus profondément. Pour mieux atteindre quoi ? Ou qui ? Dieu. Le but du yoga était donc la méditation pour mieux entrer en relation avec dieu. Aujourd’hui, il n’est bien sûr plus indispensable de croire en Dieu pour faire du yoga. Mais, en revanche, il faut savoir comment faire les asanas. Les asanas sont les postures du yoga. Elles peuvent être très simples, et ainsi avoir des bénéfices directs et importants pour ceux qui pratiquent la course à pied. Courir nécessite un bon cœur, un système cardiovasculaire de qualité, des muscles et des articulations en bonne santé, notamment au niveau des hanches. Tout cela, le yoga peut y contribuer. Le yoga peut vous aider avant de courir, pendant la course, et aussi après la course ».

Crazy Rich Asians : le yoga
Crazy Rich Asians : le yoga
Crazy Rich Asians : le yoga

Faut-il être souple pour se lancer en yoga ?

« Le yoga, comme la course à pied, fait fonctionner les mêmes muscles, le même squelette, les mêmes tendons, et le même appareil respiratoire. Il n’impose pas d’être souple pour être pratiqué. On ne fait pas du yoga pour être gracieux. Mais pour se sentir gracieux. Ce n’est pas la même chose. De toute façon, le yoga va nous aider à nous assouplir. Disons que si vous manquez de souplesse, vous allez contre vos possibilités naturelles : pour un effort musculaire identique, vous risquez d’avoir à dépenser plus d’énergie, d’avoir un effort plus grand à fournir. À l’inverse, une trop grande souplesse risque de mettre trop de pression sur vos articulations. Pour dire les choses simplement : le yoga c’est de l’huile dans le moteur pour les coureurs. Grâce à lui, votre corps va fonctionner plus efficacement, avec fluidité, souplesse, efficacité ».  

Crazy Rich Asians : le yoga
Crazy Rich Asians : le yoga
Crazy Rich Asians : le yoga

En quoi le yoga peut-il nous aider à réduire notre stress ?

« C’est une très bonne question parce que dans le sport en général, et donc la course à pied en particulier, il peut y avoir des situations de stress, liées à un public, une compétition, un chrono, une pression sociale. Les Asanas ne sont pas des exercices qui peuvent vous rendre meilleur en une fois. C’est un processus long, qui s’étend dans le temps. Et c’est donc au fil du temps de la pratique du yoga, à force de mieux ressentir comment votre corps répond à ces asanas que vous lui demander de réaliser, que vous allez être dans le contrôle, que vous allez gagner en patience, que vous allez découvrir les bienfaits du yoga, et ainsi pouvoir mieux vous relâcher quand vous êtes confronté à une situation de stress par exemple. Peu à peu, vous allez mieux prendre conscience de votre corps, de chacun des petits muscles qui composent votre corps. Vous allez développer une acuité sensorielle très importante sur votre propre corps. À tel point que tous ces muscles dont vous ignoriez jusqu’à l’existence même, vont vous apparaître comme faisant partie d’une armée à votre service. Imaginez que vous êtes un roi à la tête d’une armée de 1000 hommes mais que cette armée tout en muscles ne vous écoute pas, qu’elle n’en fait qu’à sa tête. Ne préférez-vous pas avoir une armée de 200 hommes mais qui vous obéit au doigt et à l’oeil ? Autrement dit, le yoga aide à se construire un corps plus intelligent, un corps qui est plus coordonné, un corps dont les réflexes sont supérieurs ».

La suite au prochain numéro, notamment sur le travail de la respiration et des bienfaits du yoga sur celle-ci. En attendant, si vous voyagez prochainement en Inde, si vous voulez faire du yoga, Zubin dirige une école, l’Atre School of Asana. Allez-y de notre part. www.atreyogastudio.com, www.zubinatre.com.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This