Sélectionner une page

Eliud Kipchoge : 13 nouveaux pacers se rajoutent à son gang

24 septembre 2019 | News

Par la rédaction. Photos © INEOS 1:59 Challenge, Tom Jamieson, Dan Vernon, Bob Martin.

On le sait, et on vous l’a déjà longuement expliqué (voir plus bas nos autres papiers sur la question du cas Kipchoge) : le coureur Kenyan le plus connu au monde, Eliud Kipchoge, est attendu le 12 octobre prochain à Vienne pour passer sous les deux heures sur la distance du marathon. L’opération s’appelle l’INEOS 1:59 Challenge. Les organisateurs se réservent toutefois le droit de repousser la tentative en fonction de la météo entre les 13 et jusqu’au 20 octobre. Eliud, 34 ans, est déjà titulaire du record du monde sur marathon avec son chrono de 2h01’39 » réalisé au marathon de Berlin en 2018. Il est aussi le champion olympique en titre et a remporté le marathon de Londres quatre fois, celui de Berlin trois fois et celui de Chicago une fois. Pour son aventure viennoise, aux côtés des frères Ingebrigtsen – Henrik, Filip et Jakob – et de l’américain Bernard Lagat quelques nouveaux lièvres viennent d’annoncer leur participation. Et puis des VIP du sport annoncent leur soutien et leur admiration, dont Chris Froome le cycliste anglais.

Sur la photo suivante : Abdi Nageeye.

Eliud Kipchoge : 13 nouveaux pacers se rajoutent à son gang

Cela fait six mois plein qu’Eliud Kipchoge s’entraîne sans relâche pour être le premier homme à passer cette barre fatidique des 2h. Ce sont donc 13 nouveaux pacers qui se rajoutent à sa bande. Ils ont tous été testés début septembre, à Vienne et se préparent déjà à y revenir très vite. En vrac, parmi les nouveaux lauréats, il y a le Kenyan Marius Kipserem, 31 ans, qui n’est autre que le vainqueur du dernier marathon de Rotterdam en un temps très impressionnant de 2h04’11 ». Ce chrono le classe d’ailleurs dans les 6 meilleurs performers de l’année sur marathon. Il est par ailleurs le champion de la toute première édition du marathon d’Abu Dhabi qui s’est déroulée en décembre dernier. Autres compatriotes à être confirmés, Eric Kiptanui, l’un des 6 hommes les plus rapides du monde sur semi-marathon (il a réalisé 58’42 ») et Micah Kogo, le médaillé de bronze des Jeux Olympique de Beijing en 2008. Il y a aussi un éthiopien, Chala Regasa qui est le 6ème homme le plus rapide sur 10 km (27’23 »).

Sur la photo suivante : Augustine Choge.

Eliud Kipchoge : 13 nouveaux pacers se rajoutent à son gang

Les autres lièvres à être confirmés sont les kenyans Gideon Kipketer, Moses Koech, Emmanuel Bett, l’américain Stanley Kebenei, les ougandais Thomas Ayeko et Timothy Toroitich, le turque  Kaan Kigen Ozbilen et le kenyan naturalisé kazakh (Kazakhstan) Shadrack Koech. Voici leur biographie sportive respective.

Thomas Ayeko (né le 10/2/1992)   

Thomas Ayeko faisait partie de l’équipe d’Uganda qui a remporté une médaille d’or au championnat du monde de Cross-Country au Danemark cette année. Il a également terminé 5ème au 5000 mètres des Commonwealth Games de 2018 et gagné une médaille de bronze aux championnats africains de Cross-Country, toujours en 2018. Son record sur semi-marathon est de 60’26 ».

Emmanuel Bett (né le 29/3/1985)

Son record sur 10 000 est de 26’51 »16, le chrono le plus rapide de l’année 2012. En 2011, il a gagné la course australienne la « Zatopek 10 » à Melbourne. Son record sur semi-marathon est de 60’08 » qu’il a réalisé au semi d’Azkoitia-Azpeitia en Espagne en 2015.

Stanley Kebenei (né le 6/11/1989)  

Kebenei a terminé second du championnat américain (USA Track & Field Championships) sur 3000m steeplechase, ce qui lui a permis d’avoir son billet pour les 17ème championnats du monde d’athlétisme qui se dérouleront dans quelques jours à Doha (les 2019 IAAF World Athletics Championships se dérouleront du 27 September au 6 October). Il a également représenté les USA lors de la 43ème édition des championnats du monde de Cross-Country en mars dernier.

Gideon Kipketer (né le 10/11/1992)

Membre de la Nike Running team (https://www.nnrunningteam.com/) aux côtés d’Eliud Kipchoge mais aussi de Kenenisa Bekele ou encore deGeoffrey Kamworor, Gideon Kipketer possède un chrono sur marathon à 2h05’51 » qu’il a réalisé en finissant second du dernier marathon de Tokyo. Il a aussi fini 3ème du marathon de Chicago 2016 et a remporté dans la foulée le marathon de Mumbai, en Inde.

Marius Kipserem (né le 17/5/1988):

Ce garçon-là est sur une série de victoires impressionnante du marathon. Il a gagné Abu Dhabi en décembre dernier puis s’est imposé à Rotterdam en avril avec un 2h04’11 », nouveau record pour la course. C’était sa seconde victoire à Rotterdam, la première remontant à 2016.

Eric Kiptanui (né le 19/4/1990)

Kiptanui est un spécialiste du semi-marathon et le 6ème homme le plus rapide sur la distance, grâce à un 58’42 » réalisé en 2018 au semi de Berlin. La même année, il a aussi gagné le semi de Barcelone et cette année s’est imposé sur celui de Lisbonne au Portugal.

Sur la photo suivante : Jack Rayner

Eliud Kipchoge : 13 nouveaux pacers se rajoutent à son gang

Moses Koech (né le 5/8/1997)

Lui, il a un record personnel sur 10 km de 27’46 » qu’il a réalisé en terminant 4ème en Afrique du Sud à Durban l’an passé, juste derrière Joshua Cheptegei et Julien Wanders. Cette année, il a terminé 5ème de la Cape Town 12km (33’53 ») et second du half de Poznan en Pologne.

Shadrack Koech (né le 28/12/1999)

Il s’est imposé cette année au 10 km d’Appingedam aux pays bas dans un record personnel de 28’22 ». Son meilleur temps sur 10 000 piste est de 28’24 »40 (2019). Il vit et s’entraîne à Iten, au Kenya.

Micah Kogo (né le 30/6/1986)

Médaillé de bronze des JO de Beijing lui aussi, il avait terminé 3ème du 10 000 mètres. C’est également un ancien recordman du 10 km sur route qu’il avait réalisé en 2009 aux Pays-Bas à Brunssum et en 27’01 ». Ce chrono est toujours le 5ème meilleur de tous les temps. Il avait également terminé second au marathon de Boston en 2013.

Abdallah Mande (né le 10/5/1995)

Son meilleur temps sur 10 km c’est 27’35 » et ça lui avait permis de gagner le 10 km de Port-Gentil au Gabon en Juin. C’était le meilleur chrono de l’histoire de la course et le 12ème meilleur temps sur 10 km de l’année. Il a également terminé second au Cape Town OneRun sur 12km cette année. Son meilleur temps sur semi-marathon est de 60’14 », réalisé à Venlo, aux Pays-Bas en 2018. Quand il était encore junior, il a fini second du 5000 m du championnat africain de 2013.

Sur la photo suivante : Paul Chelimo.

Eliud Kipchoge : 13 nouveaux pacers se rajoutent à son gang

Kaan Kigen Ozbilen (né le 15/1/1986)

Anciennement nommé Mike Kipruto Kigen, Ozbilen a gagné deux médailles d’argent aux championnats africains de 2006 sous les couleurs du Kenya, sur 5000 m et 10000 m. Ce n’est qu’en 2015 qu’il a changé son nom et pris la nationalité turque. Il détient alors les records nationaux de la Turquie pour le semi-marathon (59’48 ») et le marathon (2h05’27 »). Il a aussi remporté une médaille d’argent en 2016 sur les championnats d’Europe de semi-marathon.

Chala Regasa (né le 30/4/1987)

Il a gagné les 10 km de Valence Ibercaja en janvier de cette année et s’est aussi classé 6ème meilleur temps de l’année et en 27’23 ». Son meilleur chrono sur piste sur le 5000 m est de 13’06’98.

Timothy Toroitich (né le 10/10/1991)

2018 était son année : il a gagné une médaille de bronze au 10 000 m du championnat africain et est parvenu en finale des jeux du Commonwealth à Cardiff sur cette distance la même année. Il y a aussi remporté la médaille de bronze sur le semi-marathon.

Sur la photo suivante : Marius Kipserem.

Eliud Kipchoge : 13 nouveaux pacers se rajoutent à son gang

Les organisateurs de l’INEOS 1:59 Challenge lancent en parallèle un nouveau programme

Ils rassemblent ainsi autour d’Eliud Kipchoge quelques personnalités du sport qui ont connu de vrais succès. L’affaire s’appelle No Human is Limited, autrement dit : nous n’avons pas de limites.  No Human is Limited serait, d’après les organisateurs, la philosophie de leur poulain, Kipchoge. Il aurait ainsi déclaré : « Tous les êtres humains peuvent dépasser leurs limites. Personne ne devrait être limité dans ses pensées, dans ses actes. Il faut croire en soi, avec confiance en soi. C’est essentiel ». Parmi les invités à ce nouveau label, qui est une belle opération de marketing rondement menée, le quadruple vainqueur du Tour de France (il a aussi gagné deux fois la Vuelta en Espagne et une fois le Giro en Italie), le cycliste anglais Chris Froome : « Je ne réfléchis pas en termes de limites et je pense que beaucoup de sportifs professionnels et de coachs devraient faire pareil. Ça permettrait aux mentalités d’évoluer et au public d’apprécier différemment et encore plus les performances réalisées devant leurs yeux ». Quant à Sir Ben Ainslie, un navigateur anglais parmi les plus brillant au monde (le type a gagné 5 médailles consécutives aux JO depuis 1996 dont 4 en or entre 2000 et 2012 mais il a aussi gagné la coupe de l’America), il aurait déclaré : « Pour réussir des choses extraordinaires, il faut serrer les dents, être déterminé et avoir aussi beaucoup d’ouverture d’esprit. C’est assez fou ce que vous êtes en réalité capable de réussir quand vous ne vous fixez pas de limites ». Quant à un autre anglais, Sir Jim Ratcliffe, mari de Paula Ratcliffe, fondateur et président de INEOS, il aurait dit : « Les gens ont souvent des freins dans la tête mais quand vous enlevez les freins c’est assez fou ce que vous êtes capable de réaliser ». Parmi les autres grandes figure du sport qui soutiennent Eliud dans sa tâche, on note la présence du skieur Hermann Maier.

Sur les photos suivantes : Chris Froome

Eliud Kipchoge : 13 nouveaux pacers se rajoutent à son gang
Eliud Kipchoge : 13 nouveaux pacers se rajoutent à son gang

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This