Sélectionner une page

Eliud Kipchoge : ses nouveaux lièvres sont les frères Ingebrigtsen.

19 août 2019 | News

Par la rédaction. Photos © INEOS 1:59 Challenge

Eliud Kipchoge s’apprête à faire ce que personne n’a jamais réussi à faire : courir le marathon sous les deux heures. 1h59′ lui ira bien. Ce n’est pas neuf sous le soleil. Nous en avions déjà parlé. Mais ce qui est nouveau en revanche c’est sa nouvelle escorte de lapins, pardon de lièvres, tous plus rapides les uns que les autres, y compris les frangins norvégiens Ingebrigtsen, Henrik, Filip et Jakob, eux aussi des stars de l’athlétisme mondial. Après le Breaking2 de Nike, voici venu le temps de l’INEOS 1:59 Challenge, un truc que les promoteurs n’hésitent pas à comparer avec la première fois où des hommes ont marché sur la lune. Rien que ça.

Eliud Kipchoge : ses nouveaux lièvres sont les frères Ingebrigtsen.
Eliud Kipchoge : ses nouveaux lièvres sont les frères Ingebrigtsen.

Après le cirtuit de Monza en Italie, en 2017, c’est la vieille ville de Vienne, en Autriche, qui accueillera  Kipchoge et sa troupe le 12 octobre prochain. Pour mémoire, voici ce que nous avions pensé du projet Nike où Eliud Kipchoge n’avait pas réussi à descendre sous les deux heures. Il lui manquait 26 secondes. C’était donc un échec, oui, mais comme le grand Serhiy Nazarovych Bubka, a.k.a. Sergueï Bubka, perchiste bien malin qui repoussait les limites de son sport cm par cm, il est fort possible qu’Eliud Kipchoge soit en mesure de battre les 2h depuis longtemps mais qu’il fasse durer le plaisir exprès, qu’il fasse exprès de prendre son temps, histoire de continuer à être grassement payé par ses sponsors et, dans le même temps, nous tenir tous autant que nous sommes en haleine.

https://leblog.enduranceshop.com/breaking2-1ere-partie-au-coeur-des-tenebres/

https://leblog.enduranceshop.com/breaking2-2eme-partie/

https://leblog.enduranceshop.com/breaking-2-de-nike-by-benoit-z/

https://leblog.enduranceshop.com/breaking-2-na-rien-casse-du-tout/

Eliud Kipchoge : ses nouveaux lièvres sont les frères Ingebrigtsen.
Eliud Kipchoge : ses nouveaux lièvres sont les frères Ingebrigtsen.
Eliud Kipchoge : ses nouveaux lièvres sont les frères Ingebrigtsen.
Eliud Kipchoge : ses nouveaux lièvres sont les frères Ingebrigtsen.

« Certains pensent que c’est impossible » a récemment déclaré à la presse Eliud Kipchoge avant d’ajouter : « je respecte leur point de vue mais il devraient aussi respecter le mien. Avec mon équipe, on pense que c’est possible. On va donc le leur montrer ». Le site où va se dérouler la course est le Prater, un immense parc à Vienne, entre les 12 (date idéale) et le 20 octobre, selon la forme du champion mais également la météo. « À Monza, j’étais comme un boxeur qui rentre dans l’arène sans savoir exactement ce qui va se passer. Cette fois, ça sera différent. Je suis beaucoup mieux préparé. Je suis prêt. Et je sais exactement ce qui va se passer ».

Eliud Kipchoge : ses nouveaux lièvres sont les frères Ingebrigtsen.

À 34 ans, Eliud Kipchoge a quasiment tout gagné, des Jeux Olympiques aux championnats du monde en passant par 8 Major et 4 fois le marathon de Londres.

C’est aussi lui qui détient le record du monde, 2h01’39 » qu’il a fait à Berlin en 2018. Pour les besoins de promotion de son nouveau challenge, le Kenyan n’hésite pas à proclamer tout haut que l’INEOS 1:59 Challenge est plus important que tout : « Passer sous les deux heures c’est plus qu’important. Ça marquera l’histoire de l’athlétisme, l’histoire du sport. Il s’agit vraiment pour moi de marquer l’histoire, marquer ce sport. Comme pour le premier homme qui a marché sur la lune, je serai le premier à passer sous les deux heures au marathon. Ça me semble essentiel. Le message que j’aimerais faire passer quand je vais descendre sous ces deux heures c’est que rien n’est impossile, personne n’est réellement limité ».

Eliud Kipchoge : ses nouveaux lièvres sont les frères Ingebrigtsen.
Eliud Kipchoge : ses nouveaux lièvres sont les frères Ingebrigtsen.

Les deux photos précédentes représentent Eliud Kipchoge et son manager néerlandais Valentijn Trouw ainsi que Patrick Sang, 55 ans, coureur Kenyan à la retraite et coach de son état.

Quant à ses nouveaux lièvres donc, il y a d’abord cette brochette de frères Ingebrigtsen.

Ils sont sans conteste les frères les plus connus de l’athlétisme mondial. Toujours entraîné par leur papa, Gjert, les jeunes Henrik, Filip et Jakob Ingebrigtsen sont donc désormais sûrs d’apporter leur aide au champion Kipchoge. Ils ont pour l’occasion d’ores et déjà mis leur saison sportive entre paranthèses. Mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Car l’américain Bernard Lagat est de retour, après avoir été de la partie à Monza en 2017. D’autres noms de coureurs élites sont bien sûr évoqués mais à ce jour, rien n’est encore déterminé les concernant. Il y aurait les Kenyans Augustine Choge et Victor Chumo, la paire australienne Jack Rayner et Brett Robinson.

Quand on les a interrogés, voici ce que les frères Ingebrigtsen ont déclaré :

– Henrik Ingebrigtsen : « On a vraiment hâte d’y être vous savez. Cet INEOS 1:59 Challenge s’annonce très excitant. On a même décalé nos vacances d’une semaine pour être sûr d’être présent ce jour-là. Ça risque bien d’être historique vous savez ».

– Filip Ingebrigtsen : « Eliud était si proche du but la dernière fois pendant Breaking2… Il a beaucoup progressé depuis. S’il est dans le même état de forme que lorsqu’il avait battu le record du monde à Berlin l’an passé, et avec ses trois lièvres norvégiens, moi j’attends un nouveau record ! »

– Jakob Ingebrigtsen : « Être encore un adolescent et faire partie de ce projet est tout simplement un truc de dingue. Dans notre famille, on est habitué à courir ensemble mais être ensemble à côté d’autres grands noms de l’athlétisme pour aider Eliud ça va être vraiment très très spécial pour nous ».

Notons que Jakob aura fêté ses 19 ans en octobre prochain, à la date où va se courir cet INEOS 1:59 Challenge mais il sera sans conteste le plus jeune des lièvres présent ce jour-là. Il a par exemple 25 ans de moins que Bernard Lagat qui lui, à 44 ans, sera le plus âgé.

Eliud Kipchoge : ses nouveaux lièvres sont les frères Ingebrigtsen.
Eliud Kipchoge : ses nouveaux lièvres sont les frères Ingebrigtsen.

Les deux photos précédentes représentent Augustine Choge et Victor Chumo.

Les bios de ses lièvres

Augustine Choge (Kenya, 32 ans) : C’est un des meilleurs amis d’Eliud Kipchoge et l’un de ses partenaires d’entraînement au sein de son groupe d’entraînement, le Global Sports Communication (GSC). Augustine Choge a été champion du monde junior du 5000 m et a aussi gagné une médaille d’or aux Jeux du Commonwealth sur 5000 m en 2006.

Victor Chumo (Kenya, 32 ans) : Lui aussi fait partie du GSC. Son record personnel sur semi-marathon est de 60’03 ». C’était à Lille en septembre dernier.

Filip Ingebrigtsen (Norvège, 26 ans) : Filip a gagné une médaille de bronze sur 1500 m aux derniers championnats du monde à Londres en 2017 mais il a également gagné une autre médaille de bronze toujours sur 1500 m et et en 2016 aux championnats d’Europe. Il est également l’actuel champion d’Europe en Cross-Country.

Henrik Ingebrigtsen (Norvège, 28 ans) : C’est le plus vieux des trois frères. Il a gagné une médaille d’or en 2012 aux championnats d’Europe sur 1500 m et a terminé 5ème aux JO de Londres sur la distance. Il a aussi remporté un total de 7 médailles sur pistes en championnats d’Europe.

Jakob Ingebrigtsen (Norvège, 18 ans): Jakob a surpris tout le monde l’an passé quand, à seulement 17 ans, il a remporté le 1500 m et le 5000 m aux championnats d’Europe. Il a aussi battu le record du mile pour l’âge de 17 ans (3’52 »28). Il aura 19 ans le 19 septembre.

Bernard Lagat (USA, 44 ans): Bernard Lagat a participé à 5 JO : 2000, 2004, 2008, 2012 et 2016.Il est aussi 13 fois médaillé en championnats du monde et JO, dont 5 médailles d’or. En 2007, à Osaka, au Japon, il a battu Eliud Kipchoge sur 5000 m. Lagat était déjà de la partie lors du projet  Breaking2.

Jack Rayner (Australie, 23 ans): Vainqueur du half-marathon des jeux du Commonwealth à Cardiff l’an passé il a participé à son premier marathon à Londres en avril dernier sur le Virgin Money London Marathon et a fini 14ème en 2h11’06.

Brett Robinson (Australie, 28 ans) : Il a remporté le semi de Melbourne trois fois et a aussi atteint la finale des JO 2016 sur 5000m. Tout comme son compatriote Jack Rayner, Brett Robinson a fait son entrée sur la scène internationale du marathon lors du Virgin Money London Marathon et a terminé en 2h10’55 ».

On annonce que d’autres lièvres rejoindront bientôt la sélection de l’INEOS 1:59 Challenge. Stay tuned sauvages.

Eliud Kipchoge : ses nouveaux lièvres sont les frères Ingebrigtsen.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This