Sélectionner une page

TCS New York City Marathon : notre analyse en vidéo sur 4 min .

Par la rédaction. Photos © New York Road Runners / TCS New York City / RaiSport / Lacerations

On s’est amusé à découper en 4 parties vidéos les quatre dernières minutes de la course masculine du TCS New York City Marathon, quand l’éthiopien Lelisa Desisa s’est envolé vers la victoire, talonné par son jeune compatriote et copain d’entraînement Shura Kitata, et qu’ils ont tous les deux laissé derrière – et sans se retourner – le non moins fabuleux Kenyan Geoffrey Kamworor.

Marathon NYC : encore un finish historique !
Marathon NYC : encore un finish historique !
Marathon NYC : encore un finish historique !

Dans la première de nos vidéos ci-dessous, ne manquez pas le moment où Shura Kitata double Geoffrey Kamworor, 25 ans, et qu’aucun des deux ne sourcille, ni le battant, ni le battu. À quelques centaines de mètres de l’arrivée, le Kenyan qui défendait son titre ne peut plus rien. De leader, et après être passé second, il  passe et restera troisième à cet instant. La vue suivante en plongée de derrière sur les deux hommes permet de se rendre compte des différentes vitesses : à la fois celle de ces coureurs en général mais surtout celle de l’accélération de Kitata. On a presque l’impression que Kamworor est scotché, comme immobilisé. Devant, à quelques dizaines de mètres à peine, Lelisa Desisa conserve son rythme mais affiche déjà des signes de douleur dans sa foulée un peu plus lourde.

Sur la vidéo suivante, la seconde de notre montage, regardez comme Lelisa Desisa souffre, comme sa foulée est cassée par rapport à celle de son jeune poursuivant, Shura Kitata, plus pure, plus économique. Son visage est également bien marqué par l’effort, la douleur. Sur la fin de cette vidéo, ses yeux sont ahuris, presque apeurés, son regard semblant chercher quelque chose, un réconfort dans la foule peut-être. Sur les toutes dernières images, quand la caméra le filme de profil, on se rend là encore bien compte de la vitesse prodigieuse de ses garçons.

Dans cette troisième vidéo, avant dernière de notre montage, rendez-vous compte une fois de plus de la vitesse de ces garçons, mais aussi du suspens formidable que leur finish a produit chez tout le monde, y compris les femmes qui avaient terminé quelques minutes auparavant seulement. Mary Keitany, Vivian Cheruiyot et Shalane Flanagan n’en ratent pas une miette. Les yeux rivés sur les écrans géants, elles oublient quelques instants leur propre course, et leur fatigue. On se dit aussi que, peut-être, à voir son excellent rythme et sa parfaite coordination, Shura Kitata a laissé gagné son adversaire et néanmoins ami. Bien sûr ce n’est qu’une supposition. Il semble tellement plus relâché. Derrière, sur les dernières images, on aperçoit encore un peu Geoffrey Kipsang Kamworor, bien incapable de revenir mais qui conserve malgré tout sa 3ème place.

Cette dernière vidéo, la 4ème, enfin, illustre parfaitement ce que nous avons dit avant. La souffrance, la vitesse, le talent. Et puis la pente de ce finish du marathon de New-York ! On voit aussi clairement que Shura Kitata ne peut (ne veut ?) pas lutter contre l’acharnement que met son copain Lelisa Desisa à rester en tête. A quelques mètres de l’arrivée cette fois, la foulée de ce dernier a retrouvé de sa longueur, de sa puissance. Et là, passé la ligne, il y a l’étonnante petite foulée de notre joyeux  Shura Kitata, tout sourire, alors que Lelisa Desisa est au sol, épuisé. Shura Kitata en-a-t-il donc gardé sous le pied et laissé gagné son adversaire ? La question peut être posée. Regardez les images. Elles parlent mieux que 100 000 mots.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This