Sélectionner une page

FLASH / un matin avec Jim Weber, CEO de Brooks

30 janvier 2020 | News

Par la rédaction. Photos © Andrea Scaramuzza

Notre envoyé spécial Andrea Scaramuzza est donc en ce moment-même à Amsterdam pour rencontrer les gens de Brooks, l’équipementier running de Seattle, et faire le point sur les nouveautés matériel et stratégies marketing et commerciales.

un matin avec Jim Weber, CEO de Brooks
un matin avec Jim Weber, CEO de Brooks

Son programme est chargé ! Jim Weber (rien que ça !), Nikhil Jain (un ancien de Puma et Saucony) qui a travaillé sur l’Adrenaline GTS version 18 et 19 mais aussi la Ghost 11 et l’Hyperion Elite avec laquelle s’est imposée Desiree Linden à Boston en 2018, mais aussi Hugo Chouissa, un français installé à Amsterdam qui, après un long passage chez Salomon est aujourd’hui le running merchandiser de Brooks EMEA et dont le rôle est de nous proposer les bonnes chaussures au bon moment. Bon, ce petit chanceux d’Andrea va aussi rencontrer l’incroyable Chrissie Wellington, quadruple vainqueur de l’Ironman d’Hawaii (2007, 2008, 2009, 2011), lors d’un pep-talk qui s’annonce mémorable ! 

un matin avec Jim Weber, CEO de Brooks
un matin avec Jim Weber, CEO de Brooks
un matin avec Jim Weber, CEO de Brooks
un matin avec Jim Weber, CEO de Brooks

À l’heure qu’il est, Brooks a révélé à Andrea les nouveaux modèles de chaussures suivants : l’Hyperion Tempo, l’Hyperion Elite et la Catamount. En photo, l’Hyperion Tempo est noire, l’Hyperion Elite est grise et jaune et, enfin, la  Catamount, une toute nouvelle chaussure de trail running dont les semelles intermédiaires et externes nous font sérieusement saliver.

un matin avec Jim Weber, CEO de Brooks
un matin avec Jim Weber, CEO de Brooks
un matin avec Jim Weber, CEO de Brooks
un matin avec Jim Weber, CEO de Brooks

D’après nos premières infos, l’Hyperion Tempo emporte dans sa semelle une nouvelle matière nommée la DNA Flash, infusée avec de l’hydrogène. L’Hyperion Elite emporte une plaque de carbone, comme la Vaporfly de Nike et la Carbon X d’Hoka One One. Quant à la Catamount, elle offre cette même semelle en  DNA Flash que la Tempo ; ce qui nous donne vraiment envie de la tester ! Rappelons que Desiree Linden, en 2018 à Boston, avait déjà au pieds une version sur-mesure de ces Hyperion Elite avec plaque de carbone intégrée…On en reparle asap demain avec la suite du reportage et des interview réalisées par Andrea. Stay tuned #sauvages.

un matin avec Jim Weber, CEO de Brooks
un matin avec Jim Weber, CEO de Brooks
un matin avec Jim Weber, CEO de Brooks
un matin avec Jim Weber, CEO de Brooks

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This