Sélectionner une page

Gilles Bertrand. Tarn Valley Trail. La belle rencontre.

29 juillet 2022 | Évènements

Par la rédaction. Photos : Gilles Bertrand / Organisation

Il y a quelques semaines, Gilles Bertrand est donc passé nous voir à la rédaction, en Californie. C’est rare. C’est exclusif. Gilles est un de ces décideurs de l’industrie du running et des sports d’endurance que nous aimons le plus. C’est un des hommes parmi les plus intéressants de ce que la France de l’endurance a produit ces 20 dernières années.

Gilles Bertrand. Tarn Valley Trail. La belle rencontre.
Gilles Bertrand. Tarn Valley Trail. La belle rencontre.

Nous recevons en interview en face à face, en présentiel (plus rare), en Zoom meeting (souvent), des décideurs, ces personnalités, ces VIP, ces ex-élites qui ont un tempérament, un point de vue, et pas seulement une gueule et des résultats qui claquent. Ce sont ces personnages, parfois des mythes vivants, des visionnaires, des personnalités rare et championnes de l’endurance, de la résistance et de la créativité aussi. Gilles Bertrand, tout comme sa femme Odile Baudrier, il faut le répéter, a du courage, une tête bien faite, des choses à dire. C’est un de nos meilleurs historiens du running français, un de nos meilleurs critiques. Ces entretiens, ces débats, sont formidables #sauvages. Qu’on se le dise*. Annonce annonce : la prochaine date de l’événement c’est le 6 mai 2023. Vous saurez tout.

Gilles Bertrand. Tarn Valley Trail. La belle rencontre.
Gilles Bertrand. Tarn Valley Trail. La belle rencontre.
Gilles Bertrand. Tarn Valley Trail. La belle rencontre.

Dans ce premier opus, Gilles nous parle de son périple estival à vélo, entre la Californie du Sud et le Nouveau-Mexique, dans le cœur de l’Amérique qu’il aime. Ce pays, Gilles le connaît bien. Il est souvent venu en reportage, faire des photos, recueillir des témoignages, voir et puis retransmettre, une fois rentré, dans les médias, souvent les siens.

Un des sujets abordés ici, c’est le refus systématique de Gilles Bertrand et ses équipes de vendre leur épreuve aux grosses boîtes d’événementiel européennes et françaises qui les ont pourtant souvent courtisés. Son nouveau 100 miles, le Tarn Valley Trail, est un ultra d’inspiration Américaine, de la Western States® 100-Mile Endurance Run de la fin des année 90 au Leadville Trail 100 Run. Ce Tarn Valley Trail, au cœur des gorges du Tarn, un spot outdoor mythique français, c’est aussi le principal sujet de ce second opus. La rivière, le Tarn, le fait de courir en ligne, comme sur la Western States®, et non en boucle (Le Leadville étant une course en aller-retour essentiellement le long du Colorado Trail), se fondre dans un élément naturel, le principe du « pacer », le côté intimiste de l’affaire. Voilà ce qui séduit depuis toujours Gilles Bertrand dans ces 100 miles à « l’Américaine ».

Gilles Bertrand. Tarn Valley Trail. La belle rencontre.
Gilles Bertrand. Tarn Valley Trail. La belle rencontre.
Gilles Bertrand. Tarn Valley Trail. La belle rencontre.

Troisième volet de cet entretien entre nos deux passionnés et spécialistes. La première question qui se pose maintenant est la suivante : avec 353 inscrits, 270 partants et 100 abandons le Tarn Valley Trail a-t-il été un succès ? La seconde question est celle, on y revient, de l’UTMB, de sa croissance, de sa dynamique, de son influence, positive. Ou pas. Notre Gilles Bertrand se positionne. C’est lumineux. Enfin, la troisième question devrait intéresser tous les étudiants en Master de management du sport de France et de Navarre, option organisation d’événements sportif, ou tout organisateur cherchant à s’inspirer d’un maître dans le domaine : quels sont les aléas, les règles, les paris lorsque l’on organise un event de course à pied au long court comme ce Tarn Valley Trail ? Quelles sont les satisfactions aussi.

Dernier volet de cette discussion de spécialistes. Nous cherchons à définir ce qu’est l’ultra. On rappellera que le vainqueur au scratch de ce Tarn Valley Trail est également kayakiste. Ce qui fait bien sûr grand plaisir à notre Gilles Bertrand, lui-même pratiquant. “Il lisait la rivière” nous dit-il. On terminera en évoquant les émotions fortes et les petites larmes de Gilles Bertrand quand les vainqueurs prennent le micro les uns après les autres, une fois passé la ligne. Merci Monsieur Gilles Bertrand.

Gilles Bertrand. Tarn Valley Trail. La belle rencontre.
Gilles Bertrand. Tarn Valley Trail. La belle rencontre.
Gilles Bertrand. Tarn Valley Trail. La belle rencontre.

* Notons que cette interview a été réalisée avant que la Western States Endurance 100, liée aux UTMB World Series, cesse de considérer sa course Les Templiers comme un qualifier automatique pour ses vainqueurs hommes et femmes. L’influence des UTMB World Series sur la pratique de l’ultra trail running mondial est un sujet qui nous passionne et sur lequel nous reviendrons souvent d’ici la fin de l’année.

Gilles Bertrand. Tarn Valley Trail. La belle rencontre.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This