Sélectionner une page

Ironman St. Georges sera le prochain site World Championship 70.3

7 mai 2019 | Évènements

Par la rédaction. Photos © Getty Images pour Ironman.

Alors que notre rédacteur en chef préféré vient de s’envoler pour le Vietnam et un 70.3 gorgé de stars (de l’allemand Patrick Langue, double champion du monde Ironman, à la belle anglaise Holly Lawrence, championne du monde 70.3 qui vient de s’imposer en Utah justement), l’Ironman St. Georges, Utah, une course déjà très réputée pour la beauté de ses paysages sera non seulement le prochain site World Championship 70.3 en 2021 (en 2019 c’est à Nice et en 2020 à Taupõ, Nouvelle-Zélande) mais aussi le site d’un full-distance Ironman en 2020 et 2023 ! Une excellente nouvelle pour les passionnés que nous sommes car la région est splendide et c’est une raison de plus pour nous y rendre.

Un championnat du monde Ironman dans le Sud-Ouest des USA ça n’était pas arrivé depuis 2013. En ce qui concerne le full distance, c’est un deal qui a été signé et prévoit une série de nouvelles courses nord-américaines tous les 3 ans. 2023 sera encore St Georges, une preuve que le site pour une course de triathlon est absolument merveilleux mais également que l’organisation locale est à son top niveau. Les courses full-distance de 2021 et 2022 seront annoncées prochainement. À noter que St Georges continuera bien entendu à proposer un 70.3 les années où il ne sera pas full-distance et que ces années là, 2020 et 2023, St Georges sera aussi le site du championnat américain.

Profitant du voyage aux USA de notre rédacteur en chef Gaël Couturier, nous avons pu recueillir le témoignage de Jeff Robins, le président et CEO de l’Utah Sports Commission : « Avec ces accords, l’Utah va continuer d’attirer les touristes du monde entier et faire valoir sa nature d’état sportif dont sa capitale, Salt Lake City, garde tout l’aura de ses JO organisés en 2002. Avec ces courses Ironman, nous nous attendons à recevoir plus de 100 nationalités différentes et ça nous excite évidemment beaucoup ! ». Quant au gouverneur de l’état de l’Utah, visiblement très satisfait, il aurait déclaré : « Le sport est un de nos vecteurs économiques les plus puissants. Les nouvelles épreuves Ironman du calendrier qui vont se dérouler à St Georges devraient avoir un impact économique de plus de $70 millions, et générer aussi des millions d’autres $ en termes d’impact national et international, d’autant que ces épreuves mettent en lumière les décors parmi les plus fantastiques qui existent dans le monde ».

St. George rentre donc dans un cercle très fermé de destinations qui sont capables d’organiser un championnat du monde Ironman. Rappelons que le premier de la sorte, on parle bien d’Ironman 70.3, la demi distance Ironman, a démarré en Floride sur le site de Clearwater. C’était en 2006. Puis, la course s’est déplacée dans le Nevada, à Henderson précisément, au sud de Las Vegas (de 2011 à 2013) avant de démarrer une « tournée » internationale : Mont-Tremblant, au Québec, Canada en 2014, Zell am See-Kaprun, SalzburgerLand, en Autriche en 2015, Mooloolaba, Queensland, Australie en 2016, Chattanooga, Tennessee, USA en 2017 et enfin Nelson Mandela Bay, Afrique du Sud l’année dernière.

Rappelons aussi que St Georges est le site d’une course Ironman depuis 2010. Ses canyons aux roches rouges, la douceur de vivre de la ville, sa distance relativement course de Las Vegas (2h en voiture) en ont fait son succès. Son parcours démarre dans le Sand Hollow Reservoir pour la partie natation, avant d’aller chercher le Snow Canyon State Park à vélo, ainsi que le Red Cliffs Desert Reserve.

On ne saurait terminer un tel article sans avoir pu interroger Andrew Messick, le président et CEO pour Ironman. Il nous a déclaré : « Nous sommes particulièrement ravis de pouvoir offrir à nos athlètes le fait de profiter d’une destination comme St Georges et toute sa communauté d’Utah du Sud. Les organisateurs ont l’habitude de réaliser un event merveilleux et c’est un voyage exceptionnel, avec un parcours sélectif, pour les athlètes qui s’en donnent les moyens. J’ai moi-même particulièrement hâte de voir les meilleurs du monde s’affronter sur ce site exceptionnel ».

Rappelons enfin que les qualifications pour cet Ironman 70.3 World Championship de 2021 ne démarreront pas avant juillet 2020, dans l’une des 110 courses Ironman à travers la planète (plus de 185 000 athlètes y participent !). Et comme d’habitude, bien entendu, chaque vainqueur de sa catégorie en groupe d’âge de l’Ironman 70.3 World Championship de 2020 à Taupõ en Nouvelle-Zélande sera qualifié d’office pour ce championnat du monde de 2021. Quant aux inscriptions du full Ironman de St Georges 2020, elle ouvriront le 21 mai prochain. C’est demain ! Ou presque. Dernière info : il y aura plus d’argent pour les pros qu’habituellement et 75 slots de qualification pour l’Ironman d’Hawaii, le fameux 2020 Ironman World Championship.

Plus d’infos sur www.ironman.com/worldchampionship70.3et www.ironman.com/stgeorge

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This