Sélectionner une page

La nouvelle Challenger ATR N°5 serait plus proche du sol et un poil plus lourde. Pourquoi ?

Par la rédaction. Photos © Hoka One One.

Hoka One One Challenger ATR 5
Hoka One One Challenger ATR 5

Sa géométrie va faire parler. Qui ça ? Bah, nous, les critiques. Et vous aussi, peut-être. La Challenger ATR N°5 s’est en effet un peu rapprochée du sol par rapport à la précédente, la…N°4. La N°5 propose aujourd’hui une hauteur talon de 27 mm et une hauteur métatarses de 22 mm – et donc drop de 5 mm (du grand classique pour Hoka One One). Pour mémoire, pour les plus geeks d’entre nous, la version de la Challenger ATR N°4 proposait une hauteur talon de 29 mm et une hauteur métatarses de 24 mm (et donc un drop de 5 mm également). Voici les premières explications que nous sommes parvenus à récupérer pour le moment. La suite passera par un test. Stay tuned.

Hoka One One Challenger ATR 5
Hoka One One Challenger ATR 5
Hoka One One Challenger ATR 5
Hoka One One Challenger ATR 5

Pour sa cinquième itération, la Challenger ATR fait donc – en partie peau neuve – mais garde quand même ses qualités de chaussure de trail qui peuvent vous sortir d’un trépas sur le bitume. Ouf ! Elle se dote de nouveaux crampons de 4 mm de profondeur sur sa semelle externe : plus resserrés les uns des autres sous le talon, ils devraient permettre un meilleur équilibre, notamment sur la route. Oui, oui, la route. En revanche, à l’avant, sous l’avant-pied, ils restent bien séparés les uns des autres et devraient donc continuer de nous offrir cette accroche particulièrement efficace sur sol mouillé. Quant à la tige, en plus de sa toute nouvelle empeigne en mesh Cordura®, marque ‘ricaine réputée pour la solidité de sa toile, elle se pare de tout nouveaux renforts sensés mieux maintenir le pied dans la chaussure. À voir. Cette Challenger ATR N°5 proposerait aussi un design talon plus abouti qui apporterait, toujours selon la marque, une plus grande sûreté. On imagine que c’est dans les changements de direction.

Hoka One One Challenger ATR 5
Hoka One One Challenger ATR 5
Hoka One One Challenger ATR 5
Hoka One One Challenger ATR 5

Bien sûr, la chaussure possède aussi le fameux rocker Hoka One One pour un déroulement de la foulée plus doux, une double mousse amortissante qui prouvera encore une fois le savoir-faire Hoka One One en la matière. La première couche, en EVA, est amortissante et offre de la douceur. La seconde est en CMEVA (Hein ? On se renseigne…) offrirait plus de stabilité et une meilleure absorption de certains chocs. On mènera donc l’enquête. Toujours bien robuste (c’est normal : c’est du trail !), elle possèderait aussi des vraies qualités de routière. Là encore, on devrait tester ça rapidement et vous le confirmer. Ou pas.

Hoka One One Challenger ATR 5
Hoka One One Challenger ATR 5
Hoka One One Challenger ATR 5

La chaussure sera disponible à partir du 3 décembre au prix de 130€. Stay tuned pour le test ladies & gentlemen. En attendant, voici en image trois points essentiels de la technologie Hoka One One. Le « meta rocker » d’abord, ou tout simplement rocker, dont on vous parle souvent (on associe ça au surf, eux au vélo, mais c’est la même idée). Le côté siège baquet ensuite pour maintenir le pied bien calé dans la chaussure et l’imposante semelle intermédiaire (en trompe oeil finalement). Et puis, pour finir, l’amorti de légende de la marque avec une bonne grosse dose d’EVA. Sur ce modèle, la Challenge ATR 5, il y a aussi du CMEVA….On vous en dis plus ASAP. On est sur le coup. Voilà ! Bientôt le test. Stay tuned sauvages.

Hoka One One Challenger ATR 5
Hoka One One Challenger ATR 5
Hoka One One Challenger ATR 5

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This