Sélectionner une page

La nouvelle Brooks Adrenaline GTS 22 porte bien son nom.

19 mars 2022 | News

Par la rédaction. Photos : Brooks, Unsplash

L’Adrenaline est un modèle connu, réputé. Cela fait 20 ans qu’elle existe et c’est un des modèles favoris des coureurs du monde entier. Nous, on en parle régulièrement. La preuve : (https://leblog.enduranceshop.com/brooks-adrenaline-gts-19-magie-noire-bowling-americain-et-petits-rails-de-rien-du-tout/). Aujourd’hui, Brooks fait une sortie remarquée avec la numéro 22. Et oui. Déjà. Nous n’avons pas encore testé la chaussure nous-même mais certains de nos confrères et copains Américains qui travaillent outre-Atlantique ont reçu le modèle il y a des semaines et se sont exprimés. Voici ce qu’il en ressort.

Brooks Adrenaline GTS 22
Brooks Adrenaline GTS 22
Brooks Adrenaline GTS 22

Voici d’abord ce qu’en dit Brooks (discours de marque donc)

« La nouvelle semelle intermédiaire avec une construction simplifiée et composée d’un amorti DNA LOFT associée à la technologie GuideRails® contre les foulées instables offre fluidité et stabilité. La technologie GuideRails® garde le corps dans sa trajectoire de mouvement naturelle, tout en limitant les mouvements excessifs. Cette technologie offre soutien intelligent et stabilité. La chaussure protège donc la partie du corps du runner la plus sujette aux blessures : les genoux. GuideRails® est basée sur le principe que le corps fonctionne de manière optimale lorsque les chaussures accompagnent la trajectoire de mouvement unique d’un individu, et ne s’y opposent pas. Résultat : plus de polyvalence au niveau du soutien, car bien que les coureurs nécessitant un support puissent avoir constamment besoin de GuideRails®, les coureurs débutants n’utilisent de telles chaussures que si, par exemple, leur foulée leur semble déséquilibrée ou anormale. Cette technologie travaille lorsque le coureur en a besoin : d’un pas mal assuré à une foulée équilibrée. Amorti 100% DNA LOFT, 3D Fit Print, GuideRails®, … cet ensemble de technologies combinées offre de la douceur et une structure qui se déplace avec le pied, tout en contrôlant les mouvements excessifs. La technologie GuideRails® corrige en douceur la surpronation, mais uniquement lorsque le corps en a besoin ».

Brooks Adrenaline GTS 22
Brooks Adrenaline GTS 22

Voici ensuite ce qu’en disent nos petits copains journalistes qui ont eu le loisir de la chausser

Drop : 12 mm
Poids : 295 pour un 42,5 taille française (c’est donc un peu lourd)
Orientation : route, tapis, trail léger et propre. Entraînement plus que compétition. Un peu comme une Nike Structure 24 ou une Saucony Ride 14.

Ses forces : la sensation de sécurité du pied dans la tige (pied bien tenu, très bonne stabilité de l’ensemble lors de la foulée), tige très confortable et bien aérée pour l’été avec une languette qui tient élégamment en place.

Ses faiblesses : semelle externe pourrait être plus adhérente (celle de l’Hyperion Tempo était plus agrippante), plus accrocheuse. La semelle intermédiaire n’est pas hyper dynamique. Elle est aussi plus ferme que la version 21 (chaussure à réserver aux entraînements). Pour la douceur, allez plutôt voir du côté de la Glycerin. Il y a du DNA Loft dans cette Adrenaline, oui, mais la densité de celui-ci est plus prononcée que beaucoup d’autres chaussures Brooks.

Brooks Adrenaline GTS 22
Brooks Adrenaline GTS 22
Brooks Adrenaline GTS 22
Brooks Adrenaline GTS 22

Conclusion : Moins douce au pied qu’une Ghost 14 ou une Launch 8, la nouvelle Adrenaline offre toujours une très bonne mise en pratique de ce système des Guiderails. Il remplacent avec précision et confort les anciennes pièces de plastique dure que l’on retrouvait chez tous les équipementiers qui proposait un modèle dit de stabilité. Cela fait six ans maintenant que Brooks a mis au point son système de Guiderails et non seulement ça fonctionne vraiment bien mais ça permet à la chaussure de s’adresser aux profils de coureurs à foulée neutre. Même un coureur qui ne souffre pas d’hyper-pronation peut bénéficier de cette technologie quand il se fatigue et sa foulée s’affaisse un peu. C’est le coup classique sur les distances qui s’allongent. Au-delà des 30 km pour beaucoup d’entre nous.

Rendons à César ce qui appartient à César. Le meilleur retour de test made in USA c’est celui-là : https://www.solereview.com/brooks-adrenaline-gts-22-review/

Brooks Adrenaline GTS 22
Brooks Adrenaline GTS 22

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This