Sélectionner une page

Du trail running oui, évidemment, mais des nouveaux challenges aussi.

Par la rédaction. Photos © droz-photo.com /  Team Salomon Running

Depuis 2 années, François D’Haene a pris l’habitude de passer l’hiver sur les pentes du Beaufortain, à Arêches. « Il y retrouve un terrain propice à ses entrainements pour préparer sereinement ses rendez-vous de ski alpinisme et d’ultra trail running » nous expliqué l’un des responsables du team Salomon running. Il y évoque pour nous son calendrier de compétition 2019 et son prochain projet aventure.  

Le Blog Endurance Shop : Très cher François, d’abord merci de répondre à nos questions. Tu as bouclé ta saison 2018 avec une victoire sur le Grand Raid de la Réunion qui est une course à la fois réputée et très difficile. C’était en octobre donc on imagine bien que tu as repris le sport mais ce qu’on ne sait pas, en revanche, c’est pour quels objectifs exactement ?
François D’Haene : Oui, c’est une bonne question. J’ai eu une fin de saison un peu plus relax au niveau sportif comme vous pouvez vous en douter, avec seulement une participation au marathon du Beaujolais pour savourer ce bel événement. Mais j’étais aussi bien occupé avec beaucoup de travail au sein de mon vignoble et j’en ai aussi profité pour être auprès de ma famille, qui reste évidemment une pièce maîtresse dans mon équilibre de tous les jours. Et donc après un mois complet sans sport, suite à cette victoire à la Réunion, j’ai bien repris l’entraînement, surtout en endurance pour refaire une base disons globale. Maintenant, il est temps de peaufiner cette forme et de la dynamiser un peu pour aller vers des compétitions de ski de randonnée que j’affectionne, afin de préparer tranquillement la célèbre Pierra-Menta, mi-mars, dans le Beaufortain. Je serai donc au départ de cette incroyable course, comme depuis 11 ans d’ailleurs, et avec mon beau-frère. La Pierra-Menta est pour moi un très bon repère de fin d’hiver avant de me lancer dans ma saison estivale de trail runnin. 

La saison secrète 2019 de François D’Haene

Le Blog Endurance Shop : Oui c’est un bon programme pour démarrer l’année en effet. Bon, mais alors quels seront tes grands rendez-vous trail running de cette saison 2019 ?
François D’Haene : Après la Pierra-Menta en Ski de rando comme je viens de le dire, ma saison de trail débutera sur l’île de Madère, au Portugal, fin avril avec le 112 km. Puis j’enchainerai par quelques courses un peu moins longues en France pour me refaire et bien me préparer pour la Hardrock Hundred Mile Endurance Run, au Colorado,à la mi-juillet. Après ça, je ferai une coupure durant l’été, avant de reprendre certainement sur une course de reprise, en France et un projet, en cours de préparation, d’assez grande ampleur à l’étranger début octobre. Et puis si tout se passe bien, si je suis bien reposé et pas blessé, je terminerai ma saison 2019 à l’ultra trail Cape Town, en Afrique du Sud, début décembre. 

Le Blog Endurance Shop : C’est un beau programme en effet. Pas d’UTMB® donc. OK. À propos de la Hardrock Hundred Mile Endurance Run, voilà très clairement ton gros rendez-vous sportif 2019. Qu’attends-tu de cette course que tu n’as encore jamais gagnée, au contraire d’autres européens comme Kilian Jornet, Julien Chorier ou encore Sébastien Chaigneau ? Tu vas d’ailleurs y retrouver certains coureurs que tu connais bien, des français notamment. Quel est ton état d’esprit à propos de cet event américain hors-norme ?
François D’Haene : Cette Hardrock Hundred Mile Endurance Run est un très gros challenge pour moi cette année. C’est sûr. C’est d’abord un parcours magnifique, en pleine montagne, mais exigeant et aussi en altitude. Il va falloir que je me prépare spécifiquement pour elle, en profitant de sorties en montagne. La compétition dont vous parlez s’annonce aussi très alléchante, c’est vrai,  avec un beau plateau de coureurs internationaux. Je les apprécie tous beaucoup donc cela me motive encore plus !

Le Blog Endurance Shop : Parlons d’autre chose si tu veux bien. En fin de saison, tu as notamment  l’habitude de monter des projets de record, ou d’aventure disons, peux-tu nous en dire un peu plus sur ton projet 2019 ?
François D’Haene : Ah. Oui. Je suis en train de peaufiner tout cela, mais j’ai bien envie de retourner sur un sentier historique et mythique qui me fait rêver. Surement aux États-Unis d’ailleurs où deux sentiers me plaisent beaucoup. Je ne vous en dis pas plus mais, dans l’idée, ça sera une très longue aventure, un format inédit pour moi d’ailleurs, avec certainement de longues étapes et aussi sur plusieurs jours. Ça fait de bonnes infos ça quand même non ? Bon mais pour l’instant tout ceci est en train de se monter donc je m’arrête là. J’ai encore en souvenir cette magnifique aventure sur le John Muir Trail et j’ai maintenant vraiment hâte de finir ma planification de tout cela.

La saison secrète 2019 de François D’Haene

Bio Express de  François D’Haene

A 33 ans, François D’Haene fait partie des meilleurs coureurs mondiaux de l’ultra-trail.

Il a notamment remporté à trois reprises l’Ultra-Trail du Mont-Blanc, la course mythique de 170km (2012, 2014 et 2017), et il en détient le record en 19h01mn03s.  Son palmarès est exceptionnel avec entre autres 4 victoires sur le Grand Raid de la Réunion. A la recherche permanente de nouveaux défis, il réalise aussi des records sur des itinéraires mythiques comme le GR 20 en Corse qu’il a bouclé en 31h06mn, le John Muir Trail en 2 jours et 19h26mn. Lorsqu’il ne passe pas ses journées à courir pendant six ou sept heures, menu classique d’entraînement avant ses grands objectifs, François D’Haene gère avec sa femme Carline l’exploitation viticole « Le Germain » à Saint-Julien, dans le Beaujolais, qu’ils ont reprise en 2012.

Plus d’infos : https://www.facebook.com/francois.dhaene/

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This