Sélectionner une page

L’Afrique, le Sénégal, Dakar. Et le marathon qui passe entre les gouttes du 3ème variant.

28 novembre 2021 | Évènements

Par la rédaction. Photos : Unsplash, organisation / Vincent Krieger

Avec plus de 12 340 coureurs, la 3ème édition du marathon Eiffage de Dakar du 21 novembre dernier s’est inscrite comme un des évènements majeurs de course à pied en Afrique de l’Ouest. Malgré une très forte chaleur et donc un parcours rendu extrêmement difficile, les coureurs s’élancent depuis maintenant 6 ans dans une ambiance festive le long de la corniche dakaroise et ce sur 3 distances : 10 km, semi- marathon et marathon. Nous étions présents sur cette troisième édition, et sur le 10 km (oui, un peu petit joueur sur ce coup-là papa….).

3ème édition du marathon Eiffage de Dakar
3ème édition du marathon Eiffage de Dakar

Le parcours est dans la capitale du Sénégal et permet de découvrir les lieux emblématiques tels que la place du Souvenir, la Mosquée de la Divinité ou bien encore le monument de la Renaissance. L’épreuve est réalisée en collaboration avec le ministère de la santé locale, son ministère des sports et des partenaires techniques comme la fédération sénégalaise d’athlétisme, le comité Olympique ou encore la société française Eiffage qui a ces dernières années réalisé là-bas l’Autoroute de l’Avenir, la 1ère Autoroute à péage d’Afrique de l’Ouest – une Autoroute de….42 km justement. Les organisateurs : « Ce marathon, le marathon Eiffage de Dakar, est un évènement international à la fois sportif, culturel, citoyen et social dans la capitale rassemblant de nombreux sénégalais qui se retrouvent pour deux jours de festivités ». Ajoutons que la course n’a lieu que tous les deux ans, alternant avec la course du Viaduc de Millau, sponsorisée – et organisé – par ce même groupe Eiffage. Oui, bon, c’est un peu étrange mais c’est comme ça.

3ème édition du marathon Eiffage de Dakar
3ème édition du marathon Eiffage de Dakar

Nous, on connait les reportages sur la préparation des coureurs au Kenya ou encore l’excellence des Marocains dans le désert au Marathon Des Sables, mais vivre une course plus classique en Afrique de l’Ouest reste une expérience unique qui restera gravée et pourrait bien aller jusqu’à vous faire prendre du recul sur la vie. Si si.

3ème édition du marathon Eiffage de Dakar
3ème édition du marathon Eiffage de Dakar
3ème édition du marathon Eiffage de Dakar

Sur ce 10km : des milliers de personnes sont présent sur une ligne de départ sans SAS. Le désordre est légèrement oppressant, il fait si chaud, mais reste bienveillant. Tous étaient d’ailleurs prêts 45min avant, vêtus du tee-shirt de l’organisation et de leur sac à dos publicitaire. Ah oui quand même. À 5 min du départ, les concurrents se rapprochent encore plus les uns des autres. On se retrouve tassé, étouffé par la chaleur ambiante et tous ces corps surchauffés. Clairement, les grosses barrières de sécurité nous gênent. Le speaker demandent alors de les balancer par-dessus la foule pour les dégager. La vie est tellement simple parfois.  Hop. 8h. C’est le feu, ou plutôt le départ, et une grande bousculade. Chahuté, serré, dépaysé, on marche pratiquement jusqu’au 2ème km.

3ème édition du marathon Eiffage de Dakar
3ème édition du marathon Eiffage de Dakar
3ème édition du marathon Eiffage de Dakar
3ème édition du marathon Eiffage de Dakar

Il faudra donc oublier le chrono. C’est l’ambiance qui est forte. Les petites foulées sont rythmées par les groupes de danse locaux et les musiciens distillant des rythmes Africains. Un vrai plaisir. Certains courageux, voire suicidaires, nous passent en sprint. En rires aussi. 500 m plus loin. Ils marchent. Quand ils ne s’écroulent pas. Donc tu les doubles. Forcément. « Bonjour ça va ? tout va bien ? ». Bref, on est en famille finalement, en tribu. Mais dieu que ce 10 km est dur. Il fait vraiment très chaud. On en tituberait presque. Certains se laisse d’ailleurs glisser doucement sur les bas-côtés pour s’allonger. Du jamais vu. Autant dire que les assistances médicales locales ont du boulot, du vrai. Mais la solidarité entre coureurs s’organise, soulevant au passage ceux qui restent allongés. La ligne d’arrivée se passe sous les hurlements des speakers, les applaudissements de la foule, famille, amis et curieux rassemblés pour l’occasion.

3ème édition du marathon Eiffage de Dakar
3ème édition du marathon Eiffage de Dakar
3ème édition du marathon Eiffage de Dakar

De tout cela nous retiendrons quelques situations insolites. Veni vidi vici.

– Voir des barrières passer au-dessus des coureurs avant le départ : fait !

– Se faire doubler par des enfants d’un dizaine d’années en sandales : fait !

– Voir des concurrents gênés par les chaussures, les enlever et puis courir pieds-nus : fait !

– Voir une personne de 95 ans faire 4h30 au marathon : fait !

– Voir un Handisport avec un fauteuil standard faire le marathon avec pneu percé dès le début et terminer : fait !

– Des « bénévoles » qui sont payés pour courir après les coureurs pour leur donner les ravitaillements : fait !

– Voir des gens courir avec des chaussures de ville ou autres équipements : fait !

– Passer 30 min au poste de police pour avoir pris une photo d’un bâtiment : fait !

– Avoir les téléphones verrouillés dès l’arrivée à Dakar et pour tout le séjour : fait !

Dernière info : le marathon et le semi réunissent moins de participants

C’est finalement assez normal. Il fait trop chaud – on se répète. Résultat : pas de bousculade au départ. Mais attention, les parcours sont vraiment – oui oui vraiment – exigeants : relances, faux-plats et donc chaleur insupportable. Revenir dans deux ans ? OK, pari tenu, mais alors entre amis, pour se marrer, découvrir le pays et se lancer un défi : finir ce marathon, sans objectif chronométrique. L’affaire est belle quand même.

Résultats marathon

Podium masculin

  1. BIRGEN Geoffrey (Kenya – 02:16:46)
  2. CHEBII Douglas kipsanai (Ouganda – 02:20:39)
  3. CHERUIYOT Luke kibet (Kenya – 02:23:50)

Podium féminin

  1. CHEMUTAI Doreen (Ougenda- 02:46:48)
  2. TSEGAW Selamawit getnet (Ethiopie- 02:48:18)
  3. MBAYE Madjiguene (Sénégal-03:39:17)

Résultats semi

Podium masculin

  1. KEMOI Daniel (Kenya – 01:04:20)
  2. KIBET Moses (Ouganda – 01:04:43)
  3. OUTALHA Mohein (Maroc – 01:06:55)

Podium féminin

  1. ARUSHO Sharon chelimo (Kenya – 01: 13: 15)
  2. ASMID Fatiha (Maroc – 01:14:39)
  3. CHEPTOEK Careen mwetich (Kenya – 01:17:26)

Inscriptions 2023 : http://marathondakar.eiffage.com/

3ème édition du marathon Eiffage de Dakar
3ème édition du marathon Eiffage de Dakar
3ème édition du marathon Eiffage de Dakar

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This