Sélectionner une page

Le COVID-19, l’Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi

20 mars 2020 | News

Par la rédaction, avec Gaël Couturier. Photos © Ultra-Trail® World Tour,  Unsplash

Les événements s’annulent les uns après les autres. On commence à y être préparé. En tant que participants, bof, on fait de la gym suédoise à la maison, des étirements ou du yoga – voire plus de galipettes scandaleuses et quelques petites échappées sensuelles et délicieusement physiques – pour ceux qui n’ont pas de tapis de course à pied ou un home trainer – mais aussi des tours de salon et des aller-retour sur son….balcon (ne riez pas, un coureur Brooks nommé Elisha Nochomovitz a couru ces jours-ci un marathon sur son balcon de 7m de long 1m de large en un peu moins de 7h). Mais pour les organisateurs, cet enfant de Satan de COVID-19 est un gros gros coup dur. L’Ultra-Trail® World Tour est une grosse machine, certainement la série de trail running la plus en vue de la planète. Vous le savez. Malheureusement, tout s’annule. Tout ? Ou presque car à Chamonix cet été, pour le moment, l’UTMB est maintenu. Jusqu’à preuve du contraire…

Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi

Après le Marathon Des Sables où nous devions nous rendre, l’Eco Trail de Florence qui s’est annulé sous nos yeux alors que notre journaliste avait déjà réservé son vol et son hôtel, sans oublier la participation de l’un d’entre nous à la 17ème édition de la Gobi March – elle doit encore se tenir du 19 au 28 juin en Mongolie car les organisateurs n’ont pas encore annulé – nous nous inquiétons maintenant pour le fameux UTMB® de Chamonix de la fin août. C’est non seulement un événement très important pour tous les amoureux du trail running à la Française, pour ceux dont le running est le métier aussi, car c’est aussi le rendez-vous mondial de la discipline que tout le monde attend de pied ferme et avec une joie non dissimulée.

Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi

À ce jour, les responsables de l’Ultra-Trail® World Tour 2020 ont pris des décisions importantes mais pas radicales.

Toutes les courses qui devaient avoir lieu entre aujourd’hui et le mois de mai ont été annulées. Et après ? C’est à la fois la grande inconnue mais également – car il faut être honnête – des annulations à prévoir. Pour le moment, les organisateurs cherchent donc à limiter la casse, l’impact psychologique, à assurer leurs arrières, à essayer de sauver les meubles et conserver quelques $ en banque. C’est bien normal. Mais au rythme où vont les choses sur la planète, car le phénomène est désormais mondial, étant donné la disparité qui existe entre tous les pays, de l’Amérique où j’écris cet article, à la France en passant par Hong Kong ou encore l’Afrique et l’Australie, il est quand même très difficile de croire que les embargos sur les événements et les quarantaines à gogo vont passer rapidement. Si la France et l’Italie en tête se remettent de la crise, si les Japonais ou les Singapouriens sont les premiers à repartir, que les USA leur embrayent le pas, comment nous motiver pour retourner courir en Chine ? Qui croire quand il s’agira d’aller dans d’autres pays dont les économies sont bien moins développées ? Pour le moment, rien n’est sûr. Et les événements qu’on nous promet auront plus de mal à s’en relever qu’on veut bien nous le faire croire.

Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi

Voici les courses de l’Ultra-Trail® World Tour qui sont officiellement annulées ou reportées.

Vous allez voir, c’est un « beau » début…

Le Gaoligong by UTMB®. À l’origine prévue du 21 au 23 mars, la course est repoussée au mois de décembre, du 18 au 20 décembre 2020.

La Patagonia Run. À l’origine prévue les 3-4 avril, la voici repoussée au 27-28 novembre.

Les 100 Miles d’Istria. À l’origine prévue pour un départ le 17 avril ont été décalés entre les 24 et 27 septembre.

Le Penyagolosa Trails HG. Prévu pour le 18 avril est repoussé au 16-18 octobre.

Le très bel Ultra-Trail® Mount Fuji du Japon. D’abord prévu pour les 24 – 26 avril prochain a été annulé.

– Le Madeira Island Ultra Trail®. Et oui. Même chose. Prévu pour le 25 avril, il a tout simplement été annulé cette année.

Le Whalers’ Great Route Ultra-Trail® . Prévu le 8 mai, il aura (peut-être) lieu du 30 octobre au 1er novembre.

Enfin, l’Ultra-Trail® Australie. Prévu pour le 16 mai a été repoussé…à une date ultérieure.

Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi

Voici maintenant la déclaration officielle des responsables de l’Ultra-Trail® World Tour.

Après les remerciements et les louanges politiquement correctes et attendues, nous retenons cette phrase, plus essentielle : « C’est une situation difficile pour notre communauté du trail running mais aussi pour toutes les autres communautés à travers la planète. Cela dit, les organisateurs et les équipes engagés dans la série de l’Ultra-Trail® World Tour savent qu’avec les mesures gouvernementales en place, nous traverserons cette période d’adversité et en ressortirons grandis et plus forts ». C’est positif. Il faut y croire. 

Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi

Dans le Blog Endurance Shop, on vous l’a dit, nous nous organisons pour interroger les athlètes pros qui nous font tous rêver (on va commencer par Julien Chorier, comme promis) mais nous allons aussi nous pencher sur ces organisateurs qui doivent gérer la crise, encaisser des pertes financières importantes, se remettre en cause de fond en comble et nous préparer l’avenir. Car sans événements, sans champions, on peut tous courir autour de notre table de salon ou sur notre balcon mais, avouez, que ça aura quand même bien moins de saveur.

Allez, courage.

Moi, si je fais 6000 tours dans mon salon ou sur le balcon, ma mère, c’est sûr elle explose un boulon et elle me tue.

A++ #sauvages.

Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi
Le  COVID-19, l'Ultra-Trail® World Tour, ma mère et moi

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This