Sélectionner une page

L’UTMB en question. Première partie.

17 mai 2019 | News

Par la rédaction, avec Gaël Couturier (4-times finisher) et François-Xavier Gaudas. Photos © Columbia.

On commence notre montée en puissance sur l’UTMB®, à venir fin août, de façon soft. Mais on vous prévient tout de suite : ça va se durcir à chacun de nos rendez-vous. Pourquoi ? Parce que l’UTMB®soulève des questions, aussi majestueux que soit le Mont-Blanc, aussi merveilleux que soit l’organisation de cet event, aussi iconique que soit devenue cette course. On aime, on n’aime pas, on considère que c’est un mythe indispensable, une course à faire au moins une fois dans sa vie, une épreuve qui est devenue trop commerciale et viole les principes originels du trail running…ou pas. On peut en discuter. Car l’UTMB® de Chamonix reste le plus gros événement de trail running au monde, l’objectif de la saison pour certains, celui d’une vie pour d’autres. Première partie, un peu de matos joli et à priori bien coupé bien monté, proposé par le sponsor titre de l’épreuve, Columbia Montrail.

L'UTMB en question. Première partie.
L'UTMB en question. Première partie.
L'UTMB en question. Première partie.

Pour rappel et mémoire, nous avons déjà parlé de Columbia Montrail et de leur excellent matériel. Notre dernier test était là : https://leblog.enduranceshop.com/columbia-montrail-alpine-ftg-joli-bijou/

Pour le reste, et l’histoire de la marque nous indiquions déjà ceci (ici : https://leblog.enduranceshop.com/montrail-columbia-le-bon-mix/) : Montrail a été rachetée par le géant de la côte Ouest Columbia (situé dans l’Oregon au Nord de la Californie) en 2006, après avoir piloté la marque sous son nom d’origine et sous la direction du brillant Topher Gaylord, l’ancien boss EMEA de The North Face qui a d’ailleurs lancé l’UTMB (et terminé 2ème la 1ère année) et est depuis passé chez Under Armour.

L'UTMB en question. Première partie.
L'UTMB en question. Première partie.

« Pour faire face aux conditions parfois extrêmes du parcours, les 10 000 participants de chacune des courses qui s’élancent autour du Mont-Blanc ne doivent pas négliger leur équipement. « Columbia Montrail propose un équipement à la pointe pour faire face au froid, à la chaleur et à l’humidité en offrant le confort indispensable à plusieurs heures de course d’affilée » nous vantent les responsables de la marque. Répondant pour la plupart de ces produits aux exigences du kit obligatoire imposé par l’organisation pour la sécurité des coureurs (la veste n’est en revanche pas imperméable par exemple), la collection Columbia Montrail offrirait donc un condensé de technologies, à l’instar de la Trans Alps F.K.T. Ltd édition UTMB, une paire inédite dessinée à l’occasion de l’édition 2019 (photo du dessus).

L'UTMB en question. Première partie.
L'UTMB en question. Première partie.
L'UTMB en question. Première partie.

La panoplie UTMB que propose Columbia Montrail :

– Chaussures Trans Alps F.T.K. Ltd edition UTMB, 139,99€. On avait testé le modèle précédent là : https://leblog.enduranceshop.com/f-k-t-trans-alps-columbia-montrail/
– Short Titan Ultra II, 49,99€
– T-shirt Titan Ultra 49,99€
– Casquette Montrail race day, 24,99€
– Coupe-vent F.K.T., 79,99€

L'UTMB en question. Première partie.
L'UTMB en question. Première partie.
L'UTMB en question. Première partie.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This