Sélectionner une page

L’UTMB® en question, quatrième partie.

26 juillet 2019 | Conseils

Par la rédaction, avec Gaël Couturier. Photos © UTMB® / Pascal Tournaire, Franck Oddoux, Laurent Salino.

Qu’on le veuille ou non, ce qui reste magique avec l’UTMB® ce sont tous ces efforts que les organisateurs, sous l’impulsion du couple Catherine et Michel Poletti, produisent pour sans arrêt améliorer les conditions de course des participants. Monitorer pendant une semaine 7 épreuves, 10 000 coureurs de 100 nationalités, répartis sur 3 pays et pas moins de 800 km de sentiers alpins est loin d’être simple. Pour ceux qui, comme nous, étaient présents sur les toutes premières éditions au début des années 2000, pour ceux qui, comme nous, regrettent parfois ces années où il était plus simple de s’inscrire et où nous n’avions pas l’impression d’être entourés de coureurs citadins qui ne connaissent rien à la montagne mais veulent juste faire comme tout le monde (ces gens-là fort heureusement ne terminent généralement pas l’UTMB®, leur manque d’humilité les tirant irrémédiablement vers le bas – de la vallée), le monstre qu’est devenu l’UTMB® n’en demeure pas moins une bête allechante, une épreuve unique, plus sûre d’année en année, plus forte aussi, à tout point de vue. Aujourd’hui, l’UTMB® met à la disposition des coureurs des fiches pratiques sérieuses et très bien faites qui feront désormais référence, pour tous. Regardez, c’est assez joliment réalisé. Good job les UTMB® guys.

L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.

On le sait, ou on l’apprend à ses dépens, la pratique du trail longue distance nécessite une très bonne connaissance de soi et de son corps. Pour assurer la sécurité des coureurs pendant la course, l’organisation de l’UTMB® a depuis des années mis en place différents dispositifs : un PC Secours et médical, une commission médicale impliquée à l’année au sein de l’organisation, un espace santé pour les coureurs, sans oublier l’ouverture de la course à des projets de recherche médicale qui aident à une meilleure compréhension de l’impact physiologique de l’ultra-endurance.

L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.

Chaque année l’organisation a la responsabilité de 10 000 coureurs lancés à l’assaut des sentiers et des cols de montagne. « C’est une mission dont s’acquitte chaque année 180 professionnels de santé pour permettre aux coureurs d’être correctement pris en charge en cas de besoin.
Quand on a aidé un coureur sur sa course, lorsque nous l’avons bien suivi d’un point de vue médical, bien soigné, encouragé, et qu’on sait qu’il passe la ligne d’arrivée, c’est une joie pour tout le monde. Je crois que c’est ça qui nous donne envie de nous investir chaque année au sein de l’UTMB® » nous a ainsi déclaré Isabelle Paucot, responsable bénévole pour les infirmiers.

L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.

Chaque année, pour être capable d’offrir ses services et réagir au mieux en cas de problème pendant les différentes courses, la commission médicale s’appuie d’abord sur l’espace santé des coureurs ITRA (SHOL), le programme Quartz qui contribue notamment à un sport sans dopage, mais aussi sur le Logiciel de Coordination des Opérations de Santé Secours (LOGICOSS) et les données de course issues de l’application LIVETRAIL®. Toutes ces informations permettent des analyses statistiques d’activité médicale, permettant aux équipes de médicaux-secouristes d’être ensuite correctement dimensionnées et positionnées lors de ces courses.

L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.

Pendant l’évènement, les bénévoles de l’équipe médicale travaillent en étroite collaboration avec Dokever, un prestataire spécialisé dans la médicalisation sportive qui est impliqué au sein de l’UTMB® depuis 2009. Ces experts-prestataires agissent au sein d’un PC Course, centre névralgique de l’UTMB®. Celui-ci est composé de professionnels et de bénévoles. Pour faciliter ce monitorage et les secours éventuels à apporter sur le terrain, les parcours sont segmentés et les passages des coureurs sont enregistrés par LIVETRAIL®. 30 médecins, 80 infirmiers, 50 kinés et 30 podologues, tous bénévoles sont répartis sur le terrain. Le docteur Patrick Basset, médecin chef de l’UTMB® explique : « la caractéristique du trail running réside en partie dans son environnement. Ce sont des épreuves en milieu difficile avec des enjeux de santé bien particuliers et avec des accès aux terrains plus complexes. Il faut donc mettre le bon nombre d’acteurs du secours, du médical et du paramédical : infirmières, kinés et podologues ».

L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.

Les responsables de l’UTMB® expliquent que depuis l’année dernière seulement, des sessions de formation à la médicalisation d’événements sportifs outdoor sont proposées aux bénévoles médicaux et paramédicaux (médecins, infirmiers et secouristes). « La volonté de l’organisation est de sensibiliser les bénévoles médicaux aux pathologies spécifiques à l’ultra-endurance, avec une formation axée sur la pratique » revendiquent-ils. « Outre d’excellents retours de la part des personnes qui ont pu en bénéficier, cette formation permet d’apprendre à travailler en équipe multiprofessionnelle et de secourir dans un milieu montagne » finissent-ils.

L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.

Pour améliorer la prise en charge médicale, l’UTMB® demande aux coureurs de compléter leur espace santé. Cette plateforme est proposée gratuitement par l’ITRA, en collaboration avec Athletes For Transparency (AFT), dans le cadre du Programme Quartz. « Antécédents médicaux, allergies, traitements en cours, asthme, diabète… ces informations sont précieuses pour le personnel médical chargé de suivre les coureurs pendant la course » expliquent encore les organisateurs. En complétant votre espace santé, vous vous assurez en effet qu’en cas de besoin, les médecins disposent de toutes les informations indispensables à votre prise en charge rapide et optimale. « Les informations renseignées sur leur espace santé sont confidentielles. Seul un médecin pourra y accéder s’il doit soigner un participant » ajoutent-ils encore même si cela va de soi.

Plus d’informations : itra.run

L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.

Voici donc les fameuses fiches conseils qui ont été mises en place par les organisateurs de l’UTMB® dans les domaines suivants :
Prévention des accidents cardiaques
Alimentation
Automédication
Crampes
Hydratation
Sommeil

L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.

Ces fiches conseils UTMB® sont une mine d’or. N’en doutez pas. Apprenez-les par cœur. Ou presque ! Conseils d’ami et de trailer plusieurs fois finisher de cet UTMB®.

L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.
L'UTMB® en question, quatrième partie.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This