Sélectionner une page

Merci Garmin. Bienvenue Suunto.

15 avril 2022 | News

Par la rédaction. Photos : Suunto, Lacerations

Nous, on a toujours été très très Garmin, c’est vrai. On le confesse aisément. Aujourd’hui, un peu à la manière de la fourmi de la fameuse fable du Livre I des Fables de La Fontaine, on fait le choix de ne pas se trouver « fort dépourvu quand la bise fut venue ». Comprenez : quand est venu le temps pour nous de rendre quelques-uns de nos derniers jouets fétiches : une Fenix 6X Pro Solar et une Enduro. Alors on se tourne vers Suunto, la marque finlandaise née en 1936 qui est la mère de toutes les grosses montres GPS bien tendance qu’on voit aujourd’hui aux poignets de tous les ultra trailers qui se respectent. Souvenez-vous : au début des années 2000 à Chamonix, quand s’est lancé l’UTMB, tous les montagnards, les locaux, les mecs du PGHM sans oublier tout bon chasseur alpin grenoblois portait les fières Vector. Voici en attendant de porter / tester une une Suunto 9 Baro, le retour de test de la durée de batterie de la Garmin Enduro (en vidéo) et une petite prez de la nouvelle Suunto 5 Peak. #onestsurlecoup #sauvages.

Merci Garmin. Bienvenue Suunto.
Merci Garmin. Bienvenue Suunto.
Merci Garmin. Bienvenue Suunto.

Voici d’abord la vidéo tournée par notre rédacteur en chef Gaël Couturier chez lui en Californie à son retour du Marathon Des Sables, son 8ème, le coquin.

Voici maintenant une première présentation de la nouvelle Suunto 5 Peak que nous avons en test.

Le test est à suivre courant avril. Il s’agit donc là pour le moment d’une simple présentation de quelques spécificités qui nous ont tiré l’œil. Pour commencer, voici les stats annoncées par Suunto. Discours de marque donc.

Taille : 12,9mm x 43mm
Poids : 39 grammes
Lunette : acier inoxydable
Matériau du verre : Polyamide
Résolution de l’écran : 218 x 218
Matériau du bracelet : silicone 22 mm – bracelets de six couleurs – dont le premier bracelet Suunto fabriqué à partir des déchets issus de la production de bracelets Suunto.
Navigation : GPS, Glonass, Galileo, Beidou, QZSS
Fréquence cardiaque au poignet
Autonomie de la batterie : en mode montre c’est jusqu’à 10 jours. En enregistrant une activité sportive c’est 20 heures (mode Performance), 40 heures (mode Endurance) ou jusqu’à 100 heures (mode Tour). En l’utilisant pour l’heure, la montre pourrait tenir jusqu’à 10 jours avec une seule charge.

Les stats de la Suunto 5 Peak, la suite

Baromètre : GPS
Résistance à l’eau : 30 m
Fonctionnalités supplémentaires : SuuntoPlusÔ
Plus de 80 modes sportifs disponibles à choisir ou à personnaliser dans l’application Suunto.
Recherche et création des itinéraires facilités pour 20 sports différents grâce aux cartes de chaleur de l’application Suunto.
Planification des itinéraires et visualisation des activités a postériori sur des cartes en 3D dans l’application Suunto.
Conseils d’entraînement évolutifs, suivi des pas, des calories et de la récupération, mesure de  la qualité́ et de la durée du sommeil.
Nouvelle fonction Burner : calcule les grammes de gras et de glucides brûlés pendant l’exercice.
Compatible avec le support vélo Suunto ou une ceinture cardiaque.

Merci Garmin. Bienvenue Suunto.
Merci Garmin. Bienvenue Suunto.
Merci Garmin. Bienvenue Suunto.
Merci Garmin. Bienvenue Suunto.

Cette nouvelle Suunto 5 Peak est donc légère, et autonome. Jusqu’à 100 heures d’autonomie ! À priori ça ne vaut pas une Garmn Enduro mais c’est déjà très bien. 100h ça fait quand même plus de 4 jours. Il y a aussi des commandes pour la musique, des fonctions étendues de navigation, le tout à un prix très attractif de 299 € (sans oublier des mises à jour logicielles sans fil). Pour une montre GPS, c’est vraiment bien. Certes le design a été revisité et son look est beaucoup plus citadin qu’aventurier. OK. On aime ou on n’aime pas. Ce qui est sûr c’est qu’elle passera inaperçue sous une chemise à manches longues. « Les alarmes de lever et de coucher du soleil de la montre indiquent la période exacte d’ensoleillement dont ils disposent pour pratiquer leur activité » précise les communiquants de la marque qui ajoutent : « Combinée à l’application Suunto et à ses cartes de chaleur et 3D, il devient simple de découvrir des itinéraires populaires, d’en créer de nouveaux, de les transférer sur la Suunto 5 Peak et de les suivre – virage par virage – lors ses aventures ».

Merci Garmin. Bienvenue Suunto.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This