Sélectionner une page

Nouvelle Hoka One One : la Rincon, comme le spot de surf

8 juillet 2019 | News

Par la rédaction. Photos, vidéo © Hoka One One

Le siège d’Hoka One One est très exactement à Goleta, une petite bourgade qui touche Santa Barbara, à l’Ouest, au bord de l’océan Pacifique, en Californie. C’est là que la marque est dirigée, depuis les locaux de la Deckers Outdoor Corporation. La Californie, c’est aussi l’endroit le plus réputé des USA pour la pratique du surf, hormis Hawaii évidemment. Alors il était temps qu’Hoka One One sorte une chaussure au nom d’un des spots les plus fameux de sa côte Ouest d’adoption (Hoka One One est en effet né en France). Explications sur ce nouveau modèle.

La toute nouvelle chaussure s’appelle la Rincon, du nom d’un fameux spot de surf situé pile entre Santa Barbara et Ventura. C’est un spot qui n’est pas forcément parmi les plus réguliers de la côte ouest américaine mais c’est une vague ultra célèbre, parfois de bonne taille, et où se sont entraînées des générations de surfers américains dont certains sont bien connus des fans, de Tom Curren (trois fois champion du monde) à Kelly Slater (11 fois champion du monde). Le spot est divisé en trois peaks distincts mais il est particulièrement bondé par des locaux agressifs qui apprécient l’immense beauté du site et le défendent avec acharnement (et avec juste raison).

Nouvelle Hoka One One : la Rincon
Nouvelle Hoka One One : la Rincon
Nouvelle Hoka One One : la Rincon
Nouvelle Hoka One One : la Rincon

Quant à cette nouvelle chaussure, la Rincon donc, elle est l’un des modèles les plus légers d’Hoka One One actuellement (218 grammes en taille 42 2/3 pour homme). La marque la positionne comme une chaussure d’entraînement « confortable ». Elle coûte 120€. Ses avantages ? Visiblement, car nous n’avons pas encore essayé, la Rincon serait douce au pied, facile à utiliser et  très amortissante. Mais c’est sur sa légèreté que les responsables d’Hoka One One insistent le plus. Et puis il y a son rocker, la fameuse forme en banane de sa semelle, copiée des planches de surf justement) et conçue pour une transition « efficace », nous a revendiqué la marque. Bon, à voir si nous allons réaliser un test mais une chose est sûre : l’épaisseur de sa semelle intermédiaire – et son poids léger – devrait permettre de supporter de nombreux kilomètres et de longues journées debout. Affaire à suivre sauvages. 

Nouvelle Hoka One One : la Rincon
Nouvelle Hoka One One : la Rincon

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This