Sélectionner une page

Stimium, marque 100% française, arrive à maturité. On était là pour tout entendre. 

Interview réalisée par Gaël Couturier. © Lacerations.

Nouvelle idée au sein de cette rubrique portrait que d’interroger les managers qui font la différence dans l’industrie du running. On travaille le côté humain, c’est toujours bien, on vous fait redécouvrir une marque et on vous renseigne en même temps sur les derniers produits à suivre. Bref, on vous rend service ! De rien de rien… Henriette Lopy-Leparoux, ancienne directrice marketing de New Balance, puis de Mizuno, inaugure donc ce schéma avec la marque Stimium. Henriette Lopy-Leparoux est en effet, aujourd’hui, la responsable de la division sport de Biocodex, le labo français pharmaceutique qui fabrique Stimium.

Stimium Nutri Protection
Stimium Nutri Protection
Stimium Nutri Protection

Pour mieux comprendre ce qu’on entend par « compléments alimentaires », à quoi ils servent, comment les utiliser, et à qui ils s’adressent vraiment, nous avons donc interrogé ce manager qui, avec ses équipes, dirige Stimium au sein d’un laboratoire français indépendant et fondé en 1953. Parce qu’on apprend toujours mieux du présent en commençant par observer ce qui s’est déroulé dans le  passé, notre première vraie question concerne l’industrie du running dans son entier, et la place que peut y tenir une marque de niche (de niche, vraiment ?) comme Stimium.

Vous allez donc le découvir au fil de chacun de ces petits films, la française Stimium ne se contente pas d’appartenir à un laboratoire pharmaceutique et de travailler dans l’ombre et sans aucun glamour. Non. Stimium, grâce à Henriette Lopy-Leparoux et ses équipes, s’est toujours investie dans le sponsoring d’athlètes et d’événements. Elle poursuit aujourd’hui son aventure dans ce domaine, avec un éventail encore plus large. Il y a les athlètes français Guillaume Peretti, trailer et ancien recordman de la traversée de la Corse par le GR20, Yohan Durand, un international français de fond et demi-fond, ainsi que Sophie Duarte, la championne d’Europe de cross-country, ou encore le triathlète Pierre Le Corre, nouveau champion d’Europe de triathlon 2018 ainsi que l’ancienne star de la piste française devenue préparateur physique, le charmant Mr Leslie Djhone ! Il y a aussi le marathon de Paris, où Stimium est fournisseur officiel, le navire phare qui tente de faire rayonner la France sur la scène du marathon mondial.

Mais, allez, revenons à l’essentiel : Stimium c’est quoi ? C’est une marque de nutri-protection, et non de diététique du sport. Une marque de nutri…quoi ? Nutri-protection. Oui, nous non plus, rassurez-vous, au départ, on n’avait pas compris… La seule chose qu’on savait c’est que Stimium est là pour nous aider à progresser, durer, résister, récupérer. C’est beau.

Une des questions les plus intéressantes à se poser avec Stimium – si ce n’est LA question la plus intéressante à se poser finalement – c’est sur sa légitimité. Oui. Pourquoi, nous coureurs à pied, aurions-nous besoin d’une marque comme Stimium après tout ? Les compléments alimentaires n’ont pas toujours bonne presse, et les amalgames sont parfois on ne peut plus rapides. Est-ce qu’on met le doigt là où ça fait mal ? C’était le but. Mais les réponses qu’on obtient ici sont rassurantes.

Le marché des compléments alimentaires est florissant nous dit notre interlocutrice. Soit. Stimium se porte en effet très bien, en France (66% de croissance par rapport à 2017) mais nous avons aussi noté que la marque commence à s’exporter à l’international. Et ça, avouons-le, c’est quand même une excellente nouvelle. Alors, pourrons-nous retrouver Stimium quand on part faire un marathon à l’étranger ? Sans doute oui. Où ça ? Espagne, Italie, Pologne, pays Nordiques, Belgique, Pays-Bas et Luxembourg. C’est un bon début. À quand Stimium au marathon de NYC, de Tokyo ou de Singapour – Singapour qui sera sans doute le prochain Abbott World Marathon Majors (si si…) ??? La réponse…

Que ceux qui ne connaissaient pas Stimium avant cet article se lèvent ! Non, on plaisante. Qu’ils se rassurent : vous n’étiez définitivement pas les seuls. Pourtant, le moins que l’on puisse dire c’est que la marque fait de bons gros efforts pour se faire re-connaître. Son positionnement est désormais très clair, ses produits sont bons en bouche, ses packaging font clairement envie et changent la donne dans un marché où, jusqu’à présent, l’effort était beaucoup plus porté sur la qualité intrinsèque des produits à mastiquer que sur l’aspect extérieur de l’ensemble. On ne citera personne….Chez Stimium, ils travaillent tout : du goût, à l’aspect et jusqu’au packaging. Stimium, l’Apple de la nutri-protection ? Henriette Lopy-Leparoux, la Steve Job de la nutri-protection ? Pas loin.

Ce qui est bien avec « Henriette » vous voyez, c’est que ses réponses sont claires, limpides, sincères. On apprécie sa franchise, on la rejoint sur ses idées. À l’écouter, on se rend vite compte que, non seulement Stimium est une belle invention, mais que surtout, surtout, Stimium n’a pas de concurrents directs. Cette créativité, et cette innovation, ce sont deux autres de ses forces. Ah ? Vous commencez à l’aimer cette marque vous aussi n’est-ce pas ?

Pour finir, nous avons interrogé ce manager sur l’avenir de Stimium, sur ses nouveautés, sur sa créativité, une fois de plus. Et même si 2018 a marqué une phase de transition, où la R&D a beaucoup travaillé mais les nouveaux produits se sont fait plus rares, les équipes marketing d’Henriette Lopy-Leparoux seront à pied d’oeuvre en 2019 pour nous offrir quelques jolies surprises : des goûts et des couleurs en exclusivité Mesdames Messieurs !

Bon, nous n’avons pas réussi à lui faire dire quelle serait la plus grosse surprise de 2019. #tristesse. #trépidation. Une chose est sûre, elle et ses équipes n’ont pas arrêté. C’est donc que quelque chose se prépare ! Mais quoi. Hum. C’est un peu frustrant ça quand même….

Bon, mais comme on n’est pas vache et que, franchement, on aime bien cette marque, la dernière question est plus une suggestion de notre part. Vous allez voir, ça prend un peu la forme d’un reproche au départ mais c’est en fait une vraie piste de réflexion, là encore, une idée. En tant qu’utilisateur régulier de Stimium, on est en effet plusieurs à la rédaction à se demander pourquoi les packaging ne sont pas plus grands. Avec nos entraînements intensifs, on a en effet grandement tendance à épuiser nos réserves…très très vite. Alors, bien sûr, on peut se demander si Stimium ne le fait pas exprès, histoire de nous faire acheter toujours plus de ses produits mais, vu la frustration que ça génère chez les plus dingues d’entre nous (vous aussi non ?), on penche plutôt pour le fait que Stimium a d’abord cherché à se faire connaître, à tester le marché. Et c’est maintenant que Stimium passe la seconde, que la marque arrive dans sa phase de maturité, elle va nous proposer des boîtes et des bocaux plus grands, beaucoup plus grands, avec plus de produits à l’intérieur, beaucoup plus de produits. Ouiiiiii !!! En tout cas, nous, c’est vraiment tout le mal qu’on leur souhaite. Merci Henriette Lopy-Leparoux. Vous avez décidément beaucoup de talent. 

Stimium Nutri Protection
Stimium Nutri Protection
Stimium Nutri Protection

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This