Sélectionner une page

On découvre avec vous le tissu Polartec® Power Air™. Et c’est pas rien !

Par la rédaction. Photos © Polartec®

Polartec® annonce lancer la première technologie de tissu conçue pour réduire la perte des fibres : Polartec® Power Air ™. Polar….tec ? Le Power Air™ ? Mais de quoi on parle là ? D’un phénomène. Explications.

Polartec® Power Air™.
Polartec® Power Air™.

Polartec® LLC est une marque américaine, d’Andover dans le Massachusetts, côte Est donc, spécialisée depuis 1981 dans la construction, ou la fabrique, de textiles innovants. C’est d’ailleurs Polartec® qui, par exemple, est derrière l’invention de la fameuse polaire synthétique (en 1981) telle qu’on la connaît et la porte encore et toujours aujourd’hui. Voilà en quoi cette marque est importante, inévitable : son nom n’est pas souvent mis en avant, mais elle est derrière un bon nombre de vêtements techniques que nous portons chaque jour pour nos sports outdoor quand il s’agit de se protéger des éléments. Ses ingénieurs n’ont en effet de cesse de repousser les limites des technologies textiles, faisant, peut-être, de Polartec® « le premier fournisseur mondial de tissus techniques innovants ». Si si. Pas moins.

Polartec® Power Air™.

La gamme des solutions Polartec s’étend en effet des tissus respirants ultra légers aux textiles isolants et qui protégent des intempéries. Ils sont utilisés par beaucoup de marques d’équipement outdoor leaders que nous connaissons tous, mais aussi certaines de nos armées occidentales et ses différents corps de métiers, sans oublier les équipementiers du feu, du bâtiment, et même jusque dans les tissus d’ameublement. La marque qui se dit par ailleurs «  fournisseur de solutions textiles innovantes et durables » lance ces jours-ci une nouvelle technologie de tissu nommée Polartec® Power Air™. De quoi s’agit-il ? « C’est la première technologie de tissu conçue pour réduire la perte de fibres ». Ça serait donc un moyen de conserver ses vêtements plus longtemps et de moins polluer la planète. On explique.

La perte de fibres ? Oui oui, la perte de fibres.

L’isolation permettant de réguler efficacement la température corporelle est traditionnellement réalisée au moyen de structures tissées lissées ou à poils longs, qui retiennent l’air chaud. Bien que Polartec® soit un des quelques leaders dans la fabrication de matériaux résistants, la marque reconnait que tous les tissus perdent des fibres durant une utilisation normale. Le processus de construction Polartec® Power Air™ atténuerait donc ce sévère inconvénient. Comment ? En incorporant les fibres isolées lissées dans le processus de tissage. On vous renvoie à la vidéo plus haut. À quoi ça sert de chercher à réduire la perte de fibres ? À deux choses : la première touche à la résistance à l’usure du textile, et la seconde tient plus de la protection de l’environnement. En effet, selon la marque, « en encapsulant des fibres lissées dans une structure de tissu en fil continu et multicouche, cette nouvelle construction de tissu offre une efficacité thermique avancée dont il a été prouvé qu’elle perdait cinq fois moins de fibres que d’autres tissus similaires et haut de gamme ». Elle ajoute, via Gary Smith, son PDG : « En utilisant l’efficacité de l’air encapsulé pour protéger les fibres lissées, Polartec® Power Air améliore considérablement les performances des tissus tout au long de leur durée d’utilisation en termes de polyvalence, de confort et de durabilité ». Il a ensuite terminé  par : « Nous commençons seulement à réaliser le potentiel de ce nouveau type de construction de tissu ». 

Polartec® Power Air™.
Polartec® Power Air™.
Polartec® Power Air™.

Pour mieux comprendre comment fonctionne cette nouvelle technologie, en quoi elle va nous impacter directement et positivement, nous, les consommateurs, nous avons interrogé Éric Yung, un autre haut responsable de la marque. Éric est vice-président international, et français qui plus est. Quand la marque parle du look du tissu, ce n’est, pour nous, pas très clair. Le communiqué reçu nous dit : « La version initiale présente sur un côté, une structure interne en grille semblable à celle d’un “tissu à bulles” qui retient simultanément l’air et augmente la respirabilité, tandis que l’autre face présente une surface extérieure lisse et durable qui résiste au boulochage et minimise le frottement ». Mouais… On voit en gros ce qu’ils veulent dire mais, bon, non, franchement pas plus que ça. Alors Mr Éric Yung, il dit quoi ?

L’interview croustillante (on pose quelques questions difficiles sur la fin mais le ton est respectueux ) est à écouter en podcast ici :

Ce qui faut en retenir ?

C’est d’abord que Polartec® est une des rares marques à fabriquer les matières des vêtements de sports que nous portons. Beaucoup de marques utilisent en effet les matières, les tissus de marques comme Polartec® comme base de leur design et leurs fabrications. C’est bon à savoir. Ensuite, autre point essentiel à bien comprendre, c’est que, en réalité, c’est l’air (l’air qui nous entoure, l’air que l’on respire) qui assure la qualité d’isolation, qui conserve la chaleur, lorsque nous courons. Ce n’est donc pas en accumulant les couches chaudes qu’on reste chaud, mais bien en laissant circuler l’air entre ces quelques différentes couches. C’est un point essentiel à intégrer pour comprendre comment s’habiller en hiver quand il fait froid. Car généralement, une couche externe (et respirante) qui coupe le vent + une couche interne (et respirante) qui garde la chaleur suffisent à nous maintenir au chaud pendant notre activité, sauf à courir en Alaska ou au Canada quand il fait -40°C, cela va de soi.

Polartec® Power Air™.
Polartec® Power Air™.
Polartec® Power Air™.
Polartec® Power Air™.

Enfin, dernier point qui nous intéresse tous : le respect de notre environnement, qui est ni plus ni moins que notre terrain de jeu. Car la perte de fibre, à proprement parler, c’est apparemment un vrai problème. On ne le savait pas vraiment pour être honnête. Et même si aujourd’hui 60-70% de la production de Polartec® provient de recyclage de nos bouteilles en plastique, c’est beau, avouez, mais ce n’est évidemment jamais suffisant. Alors bien sûr, on parle ici de micro-pertes. Entendons-nous. Voilà, quoi qu’il en soit, une fois de plus, nous n’en n’avions pas du tout conscience. Cette nouvelle matière, le Power Air™, sent bon le progrès et le futur de nos textiles ! Elle pourrait d’ailleurs tout autant impacter nos sports outdoor que la polaire a pu le faire dans les années 80, et continue encore avec succès de le faire aujourd’hui. Une belle affaire donc, à suivre évidemment dans les semaines et les mois à venir. Stay tuned sauvages.

Polartec® Power Air™.
Polartec® Power Air™.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This