Sélectionner une page

Polartec®, un pas de plus dans l’éco-engineering

11 novembre 2021 | News

Par la rédaction. Photos : Unsplash, Polartec®

« Polartec® annonce choisir la menthe poivrée pour combattre les odeurs dans ses tissus, sans aucune utilisation de métal ». C’est avec cette phrase choc dans le flow de nos infos matinales reçues sur notre iPhone qu’on a démarré la journée de samedi dernier. Bravo. C’est très éco-engineering tout ça. Éco-quoi ? Pourquoi ? Et puis comment aussi ?

Polartec®, un pas de plus dans l’éco-engineering
Polartec®, un pas de plus dans l’éco-engineering

Dans sa lutte contre les mauvaises odeurs, Polartec® abandonne donc définitivement les traitements à base de métal.

On connaissait en effet déjà le classique traitement aux ions d’argent, en vogue depuis les années 2000, voire même les 90’s. Le truc fonctionnait bien, nos vêtements sentaient meilleurs, mais ce n’était pas vraiment un bon point dans la protection de notre belle planète. Loin s’en faut. Voici donc la version « thé à la menthe », plus moderne, plus écologique, autrement dit durable et plus intéressante pour tous. Polartec® avance : « Le traitement anti-odeur à l’huile de menthe poivrée certifiée bluesign® est une solution renouvelable, hautement durable et biodégradable pour inhiber les odeurs à la source ». bluesign® ? Un label sérieux qui reconnaît les vrais investissements des fabricants textiles dans la protection écologique (infos : https://www.bluesign.com/en). L’utilisation de l’huile de menthe poivrée serait donc toute une nouvelle initiative pour Polartec® dans sa recherche à faire évoluer ses technologies vers une démarche plus saine pour tous. Récoltée de manière durable à l’aide d’un processus d’extraction à la vapeur qui serait très respectueux de l’environnement, l’huile de menthe poivrée made in Polartec® serait une jolie solution d’origine naturelle.

Polartec®, un pas de plus dans l’éco-engineering
Polartec®, un pas de plus dans l’éco-engineering

Polartec® c’est quoi ? C’est qui ?

Les tissus techniques Polartec®, l’autre grande marque fabricante de tissus techniques pour la pratique de nos sports outdoor avec Gore, la maison mère du tissu Gore-Tex®, sont utilisés dans le monde entier et par de nombreuses marques. On pense, et c’est une liste non-exhaustive, aux Nord-Américains d’Arc’teryx, Black Diamond, Marmot, Patagonia, Scott, aux Français de Lafuma, Millet, Eider, Black Crows ou encore aux Italiens de Reusch ou Salewa, aux Allemands de Dynafit et Jack Wolfskin, aux Suédois d’Haglöfs, et pour finir aux Suisses de Mammut. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder sur les étiquettes intérieures de nos vestes de ski, running hiver ou encore randonnée. Allez-y, faites le test !

Polartec®, évidemment, disons-le sans ombrages, est dans un secteur industriel difficile pour le respect et la protection de notre environnement.

L’ADN de la marque c’est en effet de produire des tissus et donc de vendre ses matières premières à la plupart des grandes marques qui composent la garde-robe de tous les accrocs de l’outdoor que nous sommes. Et si un Patagonia met un point d’honneur à lutter pour un plus grand respect de notre environnement, d’autres sont certainement moins scrupuleuses. Nous ne pouvons toutefois qu’apporter notre soutien à ces efforts qui vont certainement dans le bon sens. La menthe poivrée sera donc utilisée pour le traitement de résistance aux odeurs dans toutes les lignes de tissus techniques & performants : « Le traitement anti-odeur à l’huile de menthe poivrée certifiée bluesign® est une solution renouvelable, hautement durable et biodégradable pour inhiber les odeurs à la source mais également une nouvelle initiative dans la recherche constante de la marque de la région de Boston pour faire évoluer en permanence ses technologies vers une démarche de plus en plus écologique ».

Il aurait été toutefois été prouvé (selon Polartec®) que le traitement antimicrobien à base d’huile de menthe poivrée inodore respecte et dépasse les normes d’efficacité et de durabilité de l’industrie outdoor.

Sachant que les odeurs corporelles se produisent lorsque les bactéries métabolisent les acides gras et les protéines dans la sueur et sécrètent des déchets, Polartec® s’est donc aujourd’hui tourné vers l’huile de menthe poivrée, qui contient des composés naturels capable d’inhiber efficacement la croissance des bactéries responsables des odeurs. « En maintenant une réduction microbienne de 99% après 50 cycles de lavage (selon la norme industrielle JIS L1902), le traitement est permanent » avance encore la marque. Permanent, non, mais durable, oui. La marque ajoute encore : « Lors des tests sur le terrain, les « capteurs renifleurs » de Polartec® ont évalué l’efficacité du traitement comme équivalent, voir même supérieur aux traitements utilisés avant.

Quels sont donc plus spécifiquement les tissus concernés ?

Polartec® Power Dry®, Polartec® Power Grid®, Polartec® Deltaä

. Autre info de choix, la production débutera très vite en Italie et en Chine, puis aux États-Unis d’ici 12 mois. « Ce nouveau traitement anti-odeurs utilisant de l’huile de menthe poivrée entièrement naturelle et d’origine responsable s’aligne sur notre mission globale Polartec® Eco-Engineering™, qui consiste à développer des matériaux de performance basés sur la science durable » nous a encore expliqué Karen Beattie, responsable senior du marketing produit chez Polartec. Nous on accueille la nouvelle avec beaucoup de plaisir. On suit ça de prés et on en reparle.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This