Sélectionner une page

Ironman rachète le Tarawera Ultra-Marathon et c’est une énorme news. Part I.

Par la rédaction. Photos © Graeme Murray, Kurt Matthews, M. Trappe, Kurt Schilling, / Tarawera Ultra-Marathon pour Ironman.

Ironman rachète le Tarawera Ultra-Marathon
Ironman rachète le Tarawera Ultra-Marathon

Ironman, la fameuse marque américano-chinoise qui organise les triathlons éponymes, se lance dans le trail running. Ça n’a l’air de rien comme ça mais ça veut en réalité dire une chose essentielle : que la guerre entre Ironman et UTMB® International aura bien lieu. Non. Pardon. Ça veut dire qu’elle a lieu en ce moment même, pour le plus grand plaisir des critiques, des spectateurs et des participants. Il y d’abord eu les marathons, et le partenariat avec Abbott World Marathon Majors pour un 7ème sans doute en Asie. Nous avions d’ailleurs fait deux longs sujets ici et là :

http://leblog.enduranceshop.com/et-si-le-scsm-devenait-le-7eme-abbott-world-marathon-majors-part-i/

http://leblog.enduranceshop.com/bonne-annee-voici-le-7eme-abbott-world-marathon-majors/

Et bien il y a maintenant les courses nature et les ultra trails avec un Ultra Trail World Tour qui est, disons-le, carrément pris d’assaut par la marque Ironman, propriété des chinois de la Wanda Sports Holdings Company. La prise de pouvoir du Tarawera Ultra-Marathon, 2ème course du calendrier UTWT et qui a lieu du 6 au 9 février 2019 n’est donc pas innocente.

Ironman rachète le Tarawera Ultra-Marathon
Ironman rachète le Tarawera Ultra-Marathon
Ironman rachète le Tarawera Ultra-Marathon

D’abord, chez les managers d’Ironman de la zone Asie Pacifique il y a, on s’en doute, beaucoup d’australiens. Australie, Nouvelle-Zélande…c’est presque la même chose. En tout cas, c’est à côté, géographiquement parlant et ça explique donc pourquoi Ironman a choisi une telle épreuve plutôt qu’une autre du calendrier UTWT. À vrai dire, ceci est notre analyse pure et dure car, pour le moment, nous n’avons pas d’infos précises sur le pourquoi du choix de cette course. D’autant que dans la région asiatique,  il y avait trois vrais choix à faire qui tombent tous autant sous le sens les uns que les   autres : La Vibram Hong Kong 100, ce Tarawera Ultra-Marathon dont on parle, et puis le fameux Ultra-Trail® Mount Fuji qui n’est pas passé sous pavillon « by UTMB® » et fait donc visiblement de la résistance au développement de l’UTMB® International dont nous avons parlé récemment et dans le détail ici (écoutez au moins les podcast en fin de papiers à chaque fois, ça vaut la peine) :

http://leblog.enduranceshop.com/systeme-de-points-tirage-au-sort-surbooking-courses-qualificatives-ouverture-internationale-ou-va-lutmb-part-i/

http://leblog.enduranceshop.com/systeme-de-points-tirage-au-sort-surbooking-courses-qualificatives-ouverture-internationale-ou-va-lutmb-part-ii/

https://leblog.enduranceshop.com/systeme-de-points-tirage-au-sort-surbooking-courses-qualificatives-ouverture-internationale-ou-va-lutmb-part-iii/

https://leblog.enduranceshop.com/systeme-de-points-tirage-au-sort-surbooking-courses-qualificatives-ouverture-internationale-ou-va-lutmb-part-iv/

https://leblog.enduranceshop.com/systeme-de-points-tirage-au-sort-surbooking-courses-qualificatives-ouverture-internationale-ou-va-lutmb-part-v-et-fin/

Mais parlons donc un peu plus dans le détail de ce Tarawera Ultra-Marathon qui va donc se dérouler pour la 11ème année consécutive, du 6 au 10 février prochain (la course a été lancée en 2009). C’est un « festival » de trail running, comme le décrivent ses organisateurs, autour de la ville de Rotorua, sur l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande, à environs 230 km au Sud d’Oakland, la capitale et la ville la plus peuplée du pays. Chaque année, environs 2000 participants prennent part à cet événement de trail running qui est le plus important du pays. Il propose plusieurs distances : 20 km, 50 km, 102 km, 160 km. Paul Charteris, un local un temps expatrié aux USA, et aujourd’hui boss de l’événement, nous a confié : « Bien sûr que nous sommes très excités à l’idée d’avoir Ironman comme partenaire pour nous permettre de faire grandir encore plus notre événement, mais je suis surtout vraiment fier du chemin parcouru depuis 10 ans. Cet événement était au début juste un rêve, quand je vivais encore en Californie et courais régulièrement dans les montagnes de la Sierra Nevada, terrain de jeu de la fameuse Western States® 100-Mile Endurance Run que nous connaissons tous. Il est devenu réalité quand je suis rentré chez moi en Nouvelle-Zélande en 2008 et j’en suis vraiment très fier ».

Ironman rachète le Tarawera Ultra-Marathon
Ironman rachète le Tarawera Ultra-Marathon
Ironman rachète le Tarawera Ultra-Marathon
Ironman rachète le Tarawera Ultra-Marathon

Pour Ironman, clairement, l’un des éléments qui a poussé ce choix c’est la situation de la course : dans un des sites réputés pour son attractivité touristique en Nouvelle-Zélande. La ville de Rotorua reçoit ainsi plus de 4 millions de visiteurs par an, notamment grâce à ses thermes chaudes naturelles et ses geysers. « La population locale et sa culture sont bien entendu mêlées à cet événement et, comme nous passons dans des sites à forte signification spirituelle, nous avons pleinement conscience du privilège qui nous est accordé par la population » nous a encore déclaré Paul Charteris visiblement très ému.

Quant au patron local d’Ironman, Dave Beeche, qui dirige la zone Océanie, il nous a, à son tour, déclaré : « Paul Charteris et son directeur de course Tim Day ont réalisé un travail formidable depuis plus de 10 ans et nous sommes vraiment fiers de pouvoir leur apporter maintenant notre soutien pour faire encore plus grossir cet event ».

Dave Beeche a ajouté : « C’est une évidence que cette course a été créée par amour pour les coureurs et qu’ils ont été jusque-là très bien soignés à la fois par ces deux organisateurs et leur équipe mais aussi par la population locale qui participe activement à la fête. L’événement dans son ensemble est tourné vers la fête, les familles, la culture Maori, et c’est une ambiance dont nous devons nous inspirer à l’avenir pour tous nos événements en trail running ».

Ironman rachète le Tarawera Ultra-Marathon
Ironman rachète le Tarawera Ultra-Marathon

À noter que le parcours du 102 km fait partie de l’ Ultra-Trail® World Tour et qu’avec la distance du 100 miles, 160 km, il est qualificatif pour notre fameux UTMB® Mont-Blanc, ainsi que pour la Western States® 100-Mile Endurance Run dont on parlait plus haut (infos : https://www.wser.org/).
Plus d’infos sur le Tarawera Ultra-Marathon sur www.taraweraultra.co.nz.

Pour rappel, Ironman possède aujourd’hui un portfolio d’événements assez impressionnants : des compétitions de triathlon Ironman®, les Ironman® 70.3®, les triathlon 5150™, les Rock n’ Roll Marathon Series®, les triathlons pour enfants Iron Girl® et Ironkids®, les courses de l’International Triathlon Union World Triathlon Series, quelques compétitions de vélo sur route dont l’UCI Velothon Majors Series, des courses de VTT dont la Absa Cape Epic® en Afrique du Sud, et des marathons de tout premier plan comme ce fameux Standard Chartered Singapore Marathon dont nous vous avons déjà parlé.

Aujourd’hui, Ironman, né en 1978, avec plus de 200 événements dans plus de 50 pays touche plus d’un million de participants à travers la planète chaque année. C’est devenu en quelques années, depuis le rachat par la Wanda Sports Holdings, le plus important organisateur de sport de participation de masse au monde. Enfin, dernière info, pour ceux qui ne mesureraient pas encore toute la puissance de la montée de la Chine dans nos sports, le siège monde de la Wanda Sports Holdings est bien sûr à Guangzhou, en Chine donc.

Ironman rachète le Tarawera Ultra-Marathon
Ironman rachète le Tarawera Ultra-Marathon
Ironman rachète le Tarawera Ultra-Marathon
Ironman rachète le Tarawera Ultra-Marathon

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This