Sélectionner une page

Red Bull Xalps. J + 4. Un français aux avant-postes.

21 juin 2019 | News

Par la rédaction. Photos © Nicolas Holtzmeyer, Harald Tauderer, Sebastian Marko, Julian Lajtai, Vitek Ludvik, Honza Zak / Red Bull Content Pool

Dimanche 16 juin dernier, à Salzbourg en Autriche, comme on vous l’avait présenté (là : https://leblog.enduranceshop.com/red-bull-x-alps-raid-aventure-de-1100-km-ou-des-francais-peuvent-gagner/), 32 athlètes du monde entier se sont donc élancés dans le Red Bull X-Alps, un raid aventure du genre hors normes. Parmi eux, 4 Français. Leur objectif : longer la chaine des Alpes du nord au sud, à pied et en parapente, pour atteindre Monaco en moins de 12 jours. C’est plus de 1 100 km à parcourir à travers les plus hauts sommets européens, avec 13 points de passage obligatoires à franchir, répartis entre 6 pays. Aujourd’hui, on a appris qu’à l’approche du Mont-Blanc, le jeune français Maxime Pinot talonne l’invincible Suisse Christian Maurer.

4 jours après leur départ, les premiers concurrents ont donc déjà effectué plus de la moitié du chemin.

L’Autriche, l’Allemagne, une petite portion de l’Italie et la Suisse sont désormais derrière eux. La course de cette année est plus haletante que jamais. Outre les conditions météo changeantes qui obligent les athlètes à élaborer des stratégies à très court terme, la tête de course verrouillée depuis 5 ans d’affilée par l’invincible suisse Christian Maurer, est pour une fois, sérieusement challengée.

En effet, depuis le départ, « Chrigel » comme tout le monde le surnomme, se fait talonner par un rookie Français, Maxime Pinot qui, pour sa première participation au Red Bull X-Alps, ne manque pas de se faire remarquer.

Malgré une météo difficile hier matin qui l’a contraint à avaler 2 000 m de dénivelé avant le point de passage #7 (mont Tiltis en Suisse), notre jeune annécien (27 ans) n’a rien concédé au maître Suisse.

Hier en fin d’après-midi, il était à quelques kilomètres du point de passage #8, à savoir le mont Eiger qui culmine à 3 970 m dans les Alpes suisses. Christian Maurer, qui jouait donc  à domicile et avait déjà mis l’Eiger derrière lui depuis longtemps, le distançait d’une bonne quarantaine de kilomètres. Mais la course est loin d’être terminée.

La meilleure alliée du français ces prochains jours sera en effet la météo, car si les conditions forçaient les concurrents à se retrouver au sol et à poursuivre la course à pied, Pinot prendrait certainement l’avantage. C’est un ultra-runner expérimenté et certains se souviennent encore de Maurer qui avait souffert en 2017, lorsqu’il avait été contraint de crapahuter des journées entières.

Dans les heures et les jours qui arrivent, les choses vont se corser.

Le Mont Blanc en ligne de mire et notre Pinot national compte bien rattraper ce diable de Maurer coûte que coûte. Il a d’ailleurs dégainé son unique Pass nocturne, lui permettant de voler hier soir à la nuit tombée. En 3ème et 4ème position, on retrouve l’autrichien Paul Guschlbauer et l’italien Aaron Durogati et deux autres français figurent dans le Top 10 : Gaspard Petiot et Benoit Outters. Ils sont encore à 600 km de la ligne d’arrivée.

Live tracking sur www.redbullxalps.com 

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This