Sélectionner une page

Retour de test On Cloudboom

5 novembre 2020 | Tests Matos

Par la rédaction. Photos © Lacerations

À retenir

242g (H) et 195g (F).
Drop de 9 mm
200€
Tige très aérée
Double dose de nuages au-dessus d’une Speedboard™  infusée en fibres de carbone

On Cloudboom
On Cloudboom
On Cloudboom

La tige

Cette tige est des plus confortables. Ce qui est une gageure étant donné la nature du modèle : courir vite, très vite. Généralement ces chaussures sont si fines qu’elles ne vont bien qu’aux pieds fins ou moyens mais ne peuvent pas s’accommoder de pieds larges. Ce n’est pas le cas ici. C’est magnifique. Cette tige est également très aérée. Parfaite pour les jours chauds et humides, elle aurait été idéale à porter sur l’Ironman d’Hawaii d’octobre dernier si la course avait eu lieu. Par conséquent, si vous recherchez un modèle pour courir sous le soleil l’été prochain, ou si vous avez là en ce moment la chance d’habiter dans des îles paradisiaques ou de l’autre côté de l’hémisphère, la tige de cette nouvelle On Cloudboom est clairement faite pour vous.

On Cloudboom
On Cloudboom
On Cloudboom

La semelle intermédiaire

Énorme effet surprise ! C’est le mix parfait. On dirait du David Guetta. Ou alors du Daft Punk. The Weeknd ? Bon, de quoi s’agit-il ? D’une première couche de nuages CloudTec® en mousse Helion (c’est la mousse made in On) + une Speedboard™ infusée en fibres de carbone + une autre couche de nuages CloudTec® en mousse Helion. Ça reste léger. Vous n’êtes pas très haut perché sur le bitume et vous conservez donc de très bonnes sensations « à l’ancienne ». Cela dit c’est aussi très bondissant. Et puis c’est assez amortissant pour le marathon. Et donc le semi. Et donc le 10 km. Bref : ça va vite, ça fait du bien. C’est aérien. C’est incomparable. Vraiment.

On Cloudboom
On Cloudboom
On Cloudboom

La semelle externe

Rien à dire. C’est solide. « Ça fait le job » comme aime à le répéter notre rédacteur en chef Gaël Couturier, expatrié à LA (il a tout compris lui non ?).

On Cloudboom
On Cloudboom

Conclusion : Si vous avez 200€, ben, ça les vaut. Grave. À mort. On jure. On crache. Tout.

Les plus : le confort de la tige, les sensations de vitesse, les qualités d’amorti de l’ensemble.

Les moins : le prix. Forcément.

On Cloudboom
On Cloudboom
On Cloudboom

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This