Sélectionner une page

Le 7 avril dernier, le 12ème Lyon Urban Trail prenait pour la 1ère fois ses quartiers sur la place Saint-Jean.

Retour sur le Lyon Urban Trail, 12ème du nom.

18 avril 2019 | Évènements

Par la rédaction. Photos © Gilles Reboisson.

La place Saint-Jean, au cœur du vieux Lyon historique, classé au patrimoine de l’humanité UNESCO, était donc pour la première fois le site de départ et d’arrivée des différentes épreuves : 37 km, 24 km, 14 km, 8 km chrono et 12 km rando. Malgré la météo incertaine de ce dimanche de printemps, vous étiez près de  8 000 trailers urbains à découvrir ou redécouvrir Lyon en courant.

« Proposer des parcours accidentés, ludiques et patrimoniaux, variant les terrains et épousant les reliefs de la ville était l’idée des créateurs de Lyon Urban Trail en 2008 » expliquent les organisateurs aujourd’hui. « Ce concept de journée du patrimoine en chaussures de running a, depuis cette date, séduit plus de 150 villes françaises et européennes et des milliers de pratiquants » poursuivent-ils.

12ème Lyon Urban Trail
12ème Lyon Urban Trail

« La ville comme vous ne l’avez jamais vue ! », voilà quel est le slogan de Lyon Urban Trail depuis sa création. Chaque année, les itinéraires sans équivalent de Lyon Urban Trail proposent des points de vue et des passages rares. C’est très clairement ce qui a fait la notoriété de l’événement. Pour cette 12e édition, les participants ont pu découvrir ou redécouvrir quelques-uns des passages « incontournables » qui ont marqué l’événement depuis 2008 : le passage au cœur du site gallo-romain de Fourvière, la piste de la Sarra, les 563 marches de la montée Nicolas de Lange, la montée du Gorguillon, la montée Joséphin Solary, le fort et le parc de l’Oratoire à Caluire ou encore cette année, nouveauté, le Conservatoire National de Musique, qui ouvrait donc exceptionnellement ses portes aux coureurs.

12ème Lyon Urban Trail
12ème Lyon Urban Trail
12ème Lyon Urban Trail

En l’absence de nombreuses têtes d’affiche, à une semaine du Trail Drôme, qualificatif pour les championnats du monde de Trail, le jeu était plus ouvert, malgré la présence d’anciens vainqueurs du LUT by Night (l’édition nocturne du Lyon Urban Trail) et spécialistes du trail urbain, tels les lyonnaises Camille Romanet-Faes et Mathilde Guillaumot. Ce sont donc les deux favoris naturels qui s’imposent : l’auvergnat Yoan Meudec, déjà second au LUT en 2012, vainqueur de l’Ergysport Trail du Ventoux 26 km 2018 ou encore du Royat Urban Trail, boucle les 37 km en 2h36, devant les lyonnais Benoit Dupraz et Dominique Renda. Chez les femmes, la vice-championne du monde de trail 2017, Amandine Ferrato découvrait Lyon Urban Trail. Elle s’est brillamment imposée en 2h52, devant Camille Romanet-Faes, victorieuse du dernier LUT by night 26 km et Caroline Lafaye.

12ème Lyon Urban Trail
12ème Lyon Urban Trail

La 6e édition du LUT by night aura lieu le 2 novembre prochain. Des parcours revisités de 26, 15 et 8 km de trail urbain en version nocturne, concentrés sur la rive droite de la Saône, les collines de Fourvière et de Sainte-Foy les Lyon. Un Urban trip qui réunit généralement entre 6 et 7000 coureurs et une belle petite préparation à la 66e SaintéLyon qui se déroulera le 1er décembre 2019 ! Affaire à suivre donc !

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This