Sélectionner une page

Record de participation au 11ème marathon des Alpes-Maritimes.

Par la rédaction. Photos © mouv-up.com / marathon des Alpes-Maritimes.

Nice, ou Cannes, ce n’est pas New-York. Pourtant le 11ème marathon des Alpes-Maritimes, qui relie la ville de Nice à celle de Cannes, avait lieu le même jour. Hier dimanche. Nous étions de la partie. Vous aussi peut-être. Retour sur une édition très très courue où l’absence de soleil n’aura pas pour autant fait renoncer les spectateurs venus nombreux sur le parcours pour soutenir les concurrents des trois épreuves : marathon en individuel, marathon relais à 2 et marathon relais à 6.

Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes

Comme à NYC, de belles conditions climatiques idéales au départ

Hier matin dimanche 4 novembre donc, vers 8h00, les températures douces et sans pluie étaient donc idéales pour les 11 220 participants de l’événement. 11 220 ? Et oui : 6356 marathoniens + 2188 concurrents sur le 2x21 km + 2676 concurrents sur le relais à 6 = 11 220 pile. Un joli chiffre rond. La joie mêlée à l’excitation, peut-être aussi l’impatience d’en découdre et pourquoi pas l’appréhension, se lisaient sur tous les visages. Après l’hymne national français (on aimerait d’ailleurs voir ça plus souvent), suivie d’un clapping géant, les marathoniens, amateurs comme élites se sont donc élancés à la conquête des 42,195 km.

Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes

Courir vite, oui, mais courir pour la planète surtout.

1 heure trente plus tôt, une singapourienne, Rima Wates, avait bénéficié d’un départ anticipé. Elle s’élançait en effet en tirant un pneu derrière elle de 10 kg, dans le but de sensibiliser l’opinion publique sur la nécessité de recycler et limiter l’utilisation du plastique jetable. Du côté des élites cette fois, cette année, à l’image des éditions précédentes, les coureurs élites de l’Afrique du Nord ont dès le départ lancé la caravane à une allure de folie. Mais c’est finalement l’éthiopien Abrha Milaw qui décroche, loin devant, la première place en 2h07’25’’, inscrivant au passage un nouveau record pour l’épreuve. Le précédent record de 2h08’40’’ datait de 2010. Chez les femmes, le rythme  était tout aussi rapide. C’est finalement l’éthiopienne Nurit Shimels qui s’empare de la première place en 2h31’54’’ et laisse échapper de peu le record féminin de l’épreuve. Le premier français, est un local : Nicolas Luxembourg. Il termine à la 9e place au scratch en 2h31’42’’. Quand à l’indestructible David Lisnard, Maire de Cannes récidiviste sur cette épreuve, il termine très élégamment en 3h17’21’’.

Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes

Comment s’est déroulée la course élite exactement ?

L’éthiopien Abrha Milaw a lancé son attaque dans la montée de la Garoupe, pour prendre les rênes de la course à ce moment-là, et ne plus les lâcher jusqu’à la ligne d’arrivée. Le kenyan Nickson Kurgat accède lui à la seconde place en 2h10’41’’, suivi de son compatriote Bernard Too qui prend la troisième place en 2h11’55’’. Chez les femmes, et malgré ses efforts, l’éthiopienne Nurit Shimels laisse malheureusement s’envoler de peu ses chances d’enregistrer un nouveau record. Elle passe la ligne en 2h31‘54‘‘ et ne bat donc pas le chrono de 2h30’37’’ qui date de 2010 lui aussi. Ses adversaires kenyanes Doris Changeywo et Edinah Kimaiyo terminent respectivement en 2h38‘17‘‘ et 2h41‘56‘‘. Mais l’image forte de ce dimanche pour nous, c’est l’arrivée de Rima Wates qui, en 7h00’27’’, réussi à venir à bout du marathon. La jeune Singapourienne affiche désormais 75 marathons au compteur. Pas moins. 

Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes

Les autres résultats

2 x 21.1 km

  1. Team VOA sucked & BoB : 2h35’18’’
  2. Team Capfun Semi : 2h37’52’’
  3. Elyte Fitness : 2h37’53’’

Marathon Relais à 6 :

  1. SKECHERS PERFORMANCE 2018 : 2h33’02’’
  2. CAPS ACADEMY : 2h34’19’’
  3. PADDY WARWICK 5 : 2h55’37’’
Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes

Les chiffres clés du marathon des Alpes-Maritimes Nice-Cannes

  • 11e édition
  • 2ème Marathon de France, après Paris
  • 11 220 inscrits sur les 3 courses
  • 6356 marathoniens
  • 2188 inscrits sur le 2x21.1 km soit 1094 binômes
  • 2 676 inscrits sur le Marathon Relais soit 446 équipes engagées
  • 74 % d’hommes et 26 % de femmes
  • 30 % d’étrangers
  • 20 % des inscrits Français sont en provenance des Alpes-Maritimes
  • 56 nations représentées
  • Top 3 des nationalités : France, Royaume-Uni et Italie
  • 43 ans de moyenne d’âge sur la distance Marathon
Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes

Ouverture des inscriptions dès le mois prochain sur www.marathon06.com mais voici également les épreuves à ne pas manquer de la très belle organisation Azur Sport Organisation :

Prom’Classic : 6 janvier 2019 – www.promclassic.com
Cannes Urban Trail : 13 janvier 2019 – www.cannesurbantrail.com
Marathon du Golfe de Saint Tropez : 31 mars 2019 – www.marathondugolfedesaintropez.com
Semi-Marathon International de Nice Métropôle : 5 mai 2019 – www.nicesemimarathon.com

Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes

Un texte en anglais pour ceux qui nous suivent du bout du monde (si si, il y en a !)

Thousands of spectators gathered near the finish line on the scenic Croisette in Cannes to support the runners on the final stretch of this 11th edition of the French Riviera marathon. The atmosphere was quite special as the winner on the day Milaw Abrah (Ethiopia) came home in a new course record time of 2h07m25s, lowering the previous mark by 1m15s. He was followed closely by the two Kenyans Kurget Nickson (2nd) and Too Bernard (3rd).

Having caught his breath and recovered slightly after his win, Milaw Abrah shared his thoughts about the race. « I’m very happy to break the course record and improve my personal best, set in 2014 in Dubai. The main goal was to win, however during the race I could only think about breaking the course record ».

In the women’s race, the pre-race favourite Shimels Nurit from Ethiopia won her first title in Nice in a time of 2h31m54s. Changeywo Doris and Kimaiyo Edinah finished second and third respectively to complete the podium.

Starting from the Promenade des Anglais in Nice at 8am, with slightly overcast skies but in perfect racing conditions, the 11 220 runners contributed to an incredible start-line atmosphere before they set off for the 11th edition of the French Riviera Marathon Nice-Cannes.

Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes

Benefiting from an earlier start this morning for a good cause, Singaporean runner Rima Wates provided a memorable moment at the finish line when she completed her challenge in a time of 7 hours. Rima Wates completed the full 42.195km whilst dragging a tyre on a rope behind her, doing so in an effort to raise awareness about waste and solutions for recycling plastic.

Providing runners with stunning views throughout, 95% of the marathon route snakes alongside the sparkling waters of the Mediterranean Sea. For this reason, the route is renowned for being one of the most beautiful marathon courses in the world.

For his first participation in the Nice-Cannes Marathon, Jensen from Norway was delighted with his experience. « It was a very nice route along the coast, a bit windy in Antibes but definitely one of the best races I’ve ever done, » he explained, « it was very flat, and the temperature was perfect. »

Renowned for the beauty of its course and recognised internationally by the IAAF Bronze Label for the quality of its organisation, the French Riviera Marathon Nice-Cannes experienced once again a resounding success amongst local runners as well as internationally with a record breaking 56 nationalities represented on the start line this morning.

Taking part in this race for the second time, Susie Chan from the UK really enjoyed the course along the seafront « It was great and the support was lovely all along the route. I really enjoyed the course because it’s very peaceful. I’ve done the marathon before and I think that of all the marathons I’ve done, it’s probably one of my favorites because it’s so beautiful. »

Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes

Competing within the field of Marathon runners, 446 teams of colleagues, friends and families joined forces to complete the 42,195km in a series of relay legs lasting between 3km and 10.8km.

« We created a relay team for a charity organisation and we collected 50’000 euros. We are a team of 30 people dressed up as super heroes and it’s the first time we are running this event. We finished in a time under 3 hours so we are very happy, » commented one of the members of the Super Heroes team.

Alongside the relay and marathon runners, 1094 « duos » took part in the event, each running a half marathon and completing together the full marathon distance. A smiling François, member of the I love Geneva duo, said on the finish line « I loved the race, it was amazing, the road was beautiful. It was my second ever half marathon and I beat my personal best. I will do it again, for sure ! »

Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes
Retour sur le Nice-Cannes

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This