Sélectionner une page

Sortie de l’EVO Speedgoat, by Hoka One One !

1 août 2019 | News

Par la rédaction. Photos © Hoka One One 

Jim Walmsley et Jared Hazen les avaient aux pieds sur la dernière Western States® 100-Mile Endurance Run du 29 juin dernier (369 partants, 319 finishers). Ils ont tous les deux battu l’ancien record – de Jim Walmsley  – établi l’an dernier (Jim avait couru en 14h30min04sec et battu l’ancien record de Timothy Olson de 2012 de 14h46min44sec). Cette année, chaussée de sa nouvelle Hoka Jim Walmsley produit un impressionnant 14h09min28sec.

D’où vient donc cette chaussure EVO Speedgoat et, surtout, où va-t-elle ?

Sortie de l'EVO Speedgoat, by Hoka One One !
Sortie de l'EVO Speedgoat, by Hoka One One !
Sortie de l'EVO Speedgoat, by Hoka One One !
Sortie de l'EVO Speedgoat, by Hoka One One !

Revenons deux minutes sur ce qui s’est passé à cette WS100 2019 du 29 juin dernier

Certains commentateurs avaient craint une année à neige. Il y avait en effet assez de neige un mois avant la course, courant mai, pour faire craindre un changement de parcours, des chronos ralentis ou, au pire, une annulation comme pour la Hardrock Hundred Mile Endurance Run dans le Colorado. Mais la Californie n’est pas le Colorado et grâce à l’expérience des organisateurs et la bonne volonté des bénévoles (certains ont libréré le parcours à coups de tronçonneuse !), sans oublier des températures estivales les jours précédents l’épreuve, il n’en fut heureusement rien. Le jour J, il faisait un petit 30°C à Auburn, au départ et un 23°C nettement plus frais mais toujours agréable au checkpoint de Foreshill, juste avant le km 100. Chez les hommes donc, ce diable de Jim Walmsley, 29 ans, a encore frappé. Il fait, une fois de plus, progresser le record de la course, prenant ce jour-là la tête dès le km 25, et provoquant aussitôt une importante réaction en chaîne derrière lui, notamment auprès de son copain d’entraînement Jared Hazen – les deux vivent à Flagstaff en Arizona et à 2000 mètres d’altitude. Jared Hazen, jusqu’ici plutôt inconnu au bataillon des ultra trail runners américains, va également se montrer fort agressif puisqu’il va lui-même ce jour-là effacer le record de Jim (et de Timothy) en courant un très impressionnant 14h26min46sec. Tandis que Jim Walmsley fait son chrono de dingue de 14h09min28sec, il ne faut pas oublier que l’anglais Tom Evans, troisième de la course passe lui aussi sous les 15h et affiche un fier 14h59min44sec. Il n’était toutefois pas chaussé de ces bottes de sept lieues, EVO Speedgoat.

Sortie de l'EVO Speedgoat, by Hoka One One !
Sortie de l'EVO Speedgoat, by Hoka One One !

Oui mais alors l’EVO Speedgoat c’est quoi ?

« Le modèle EVO Speedgoat est la version élite de la lignée Speedgoat, développée par et pour un des premiers athlètes du team Hoka One One, ce bon vieux Karl Meltzer, une des figures mythiques du trail running à l’américaine. Pour ceux qui ont la mémoire aussi courte que celle d’un poisson rouge, on parlait déjà des modèles Speedgoat 2 et 3 ici. C’est un truc de geek que de vous renvoyez chaque fois sur nos anciens papiers mais les infos sont travaillées et ça vous donne de bonnes références. En gros : on assume notre côté nerd, ou geek. C’est pareil.

https://leblog.enduranceshop.com/hoka-one-one-speedgoat-2/

https://leblog.enduranceshop.com/hoka-one-one-speedgoat-3-karl-meltzer-toujours-aux-manettes/

La nouvelle version de la Speedgoat n’est donc pas une Speedgoat 3 mais plus un « pro model » à l’américaine dessiné dans le but de faire comme Jim et ses copains du team Hoka One One : gagner des courses et battre des records.

Sortie de l'EVO Speedgoat, by Hoka One One !
Sortie de l'EVO Speedgoat, by Hoka One One !

Selon la marque toujours, l’EVO Speedgoat offrirait une adhérence et un amorti uniques ainsi qu’une tige plus résistante.

Cela semble idéal pour la compétition n’est-ce pas ? Nous allons bien entendu tester au plus vite cette chaussure. La marque nous explique encore que le modèle « reprend l’amorti et l’adhérence optimaux de la Speedgoat 3 et se dote d’une tige ultra légère et résistante ». Très bien. Ça semble prometteur. La chaussure sort aujourd’hui mais pas partout. Vous la trouverez bien sûr dans les Endurance Shop car nous sommes partenaires de la marque franco-californienne sur ce coup-là. 

Sortie de l'EVO Speedgoat, by Hoka One One !

Quelques infos techniques que nous a fait passer Hoka One One

– Tige en MATRYX® intégrant des fibres synthétiques haute résistance au niveau du milieu du pied pour une résistance et une durabilité unique avec un poids minimal
– Le tissu de la tige est traité contre l’humidité et optimise le drainage de l’eau
– Une claque respirante offre une coupe confortable avec une meilleure souplesse au niveau de l’avant-pied
– La languette à soufflet empêche la migration au niveau du cou-de-pied 
– La semelle intermédiaire présente le même amorti et capacité de traction que la Speedgoat 3
– La semelle intermédiaire en mousse CMEVA absorbe les points d’impact et procure une vraie stabilité
– Semelle externe Vibram® Megagrip avec des crampons de 5mm
– Crampons multi-directionnels pour une accroche hors pair sur tous les terrains
– Drop = 4mm
– Poids = 281g en 42 2/3 homme 

Et le prix ? 170€. Cent soixante dix euros. Une belle récap de cette Western States® 100-Mile Endurance Run du 29 juin dernier ? C’est là sauvages.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This