Sélectionner une page

Superior 4 : la chaussure de trail la plus légère d’Altra.

Test Altra Superior 4 : une pure et dure.

2 mai 2019 | Tests Matos

Par la rédaction, avec Gaël Couturier. Photos © Lacerations.

246g (H) et 195g (F).
Hauteur talon de 24,3 mm (H) et 23,1 mm (F)
Hauteur métatarses de 22,4 mm (H) et 22,5 mm (F)
Drop de 1,8 mm (H) et 0,6 mm (F)
130€.

Altra Superior 4
Altra Superior 4
Altra Superior 4

On ne présente plus la marque Altra, originaire d’Utah, dans l’Ouest Américain, lancée par des Mormons en 2009 et désormais passée sous pavillon VF, le groupe de Caroline du Nord, propriétaire de The North Face et Vans, entre autres. Le 26 octobre dernier nous avions testé la dernière Escalante 1,5, une chaussure pour la route, étonnamment respirante et dynamique, légère et fiable, aussi fidèle qu’un bon chien (au sens littéral – car on aime les bêtes). Le papier est là : http://leblog.enduranceshop.com/altra-escalante-1-5-ma-chienne/. L’Escalante en général, et pas particulièrement la 1,5 plus que la version d’avant d’ailleurs, est pour nous une des plus belles et originales réussites de ces dernières années en termes de chaussure de route. La Superior 4 se positionne comme son équivalent en trail running. Elle ne nous a jamais déçus. C’est un modèle léger, dynamique, dans la droite ligne de l’ADN et de ce qui a fait le succès incroyable d’Altra, avec zéro drop (ou presque) et chaussant large à l’avant-pied.

Altra Superior 4
Altra Superior 4

La tige

La tige de la nouvelle Superior a été complètement re-dessinée par rapport aux modèles précédents. Le but : plus de sûreté, plus de maintien. Pour nous, cette tige est vraiment très souple, très confortable et suffisamment protectrice pour ce qu’elle permet de faire : aller vite sur courtes distances. Ce n’est sans doute pas la plus protectrice de toutes les tiges de chaussures de trail running mais ce n’est pas non plus ce qu’on lui demande. Donc RAS. Un gant de velours. Voilà à quoi elle ressemble : très souple sur le dessus de l’avant-pied, un peu plus protectrice mais toujours bien souple sur les côtés du médio-pied et même au talon, sans compter le fait qu’il n’y a aucune couture à l’intérieur. La partie la plus rigide, c’est le bout de pied, grâce à la coque qui protège des butées éventuellement dangereuses. Petit point de détail : les quatre ouvertures pour l’écoulement de l’eau sur l’avant-pied. Ça peut servir si vous mettez le pied dans une flaque d’eau. Un détail, certes, mais une bonne idée. C’est à noter.

Altra Superior 4
Altra Superior 4
Altra Superior 4
Altra Superior 4

Les américains appellent ce type de languette que la Superior 4 propose une « burrito tongue », autrement dit : une languette en forme de burrito. Pas mal. Pas bête. Mais c’est drôle quand même. Le but explique la marque, est d’avoir une prise plus sûre, plus précise sur le pied, sans faire mal. On n’est pas persuadé de son utilité mais disons que ça n’apporte aucune gêne.

Comme expliqué dans les vidéos, les deux emplacements pour les guêtres de fabrication Altra (devant et derrière) sont bien appréciables, comme le sont aussi les deux encoches de chaque côté de la chaussure pour ceux qui voudraient y accrocher des guêtres d’une autre marque. On ne revient pas sur la largeur du chaussant, c’est classique chez Altra et nous l’avons déjà longuement abordé précédemment comme ici  http://leblog.enduranceshop.com/altra-lone-peak-3-0/ ou ici http://leblog.enduranceshop.com/black-panther/. On en parle aussi dans nos vidéos. Cela étant, il est aussi important de noter que les modèles femme sont très différents des modèles hommes et ce, généralement chez Altra. Ils sont en effet réalisé en prenant en compte la nature des pieds féminins, souvent plus fins par exemple. Voilà pourquoi, une nouvelle fois, il est essentiel d’essayer vos chaussures avant de les acheter.

La semelle intermédiaire

La Superior 4 est donc la plus légère jamais produite par Altra dans sa gamme trail running. C’est un fait et ça veut dire beaucoup de choses : d’abord le caoutchouc de semelle intermédiaire est nouveau. Il s’appelle désormais « Quantic ». Comme nous l’avons vu, c’est amortissant (un peu mais suffisamment pour être noté) c’est dynamique (très dynamique) mais c’est surtout bien peu épais. Par conséquent, si vous êtes habitué ou si vous êtes en forme, tout ira très bien. Si en revanche vous êtes peu sûr, vous débutez, vous n’avez jamais couru avec du zéro drop (ou presque), et avez plutôt l’habitude d’avoir des chaussures avec beaucoup d’amorti, vous sentirez la différence et maudirez vos courbatures. Pas sûr que ça soit une bonne idée. Essayez plutôt d’autres modèles, la TIMP 1,5 par exemple. On en reparle d’ailleurs très vite car c’est une autre bombe, pour aligner les km et s’attaquer aux (très) longues distances cette fois.

Revenons deux secondes sur ce nouveau procédé d’amorti. Il est vraiment intéressant. Il est abordé dans chacune de nos vidéos tant il nous a surpris, conquis. Ce Quantic, explique la marque, c’est de l’Ego (le caoutchouc classique et amortissant d’Altra) mais en plus léger. Les sensations sont vraiment bonnes, étonnantes même. On ne peut pas dire que l’amorti est idéal pour les distances longues mais il est certainement suffisant pour les courtes et moyennes distances, jusqu’au 100 km pour les coureurs les plus rapides, 42 ou 50 km pour les habitués du zéro drop et du principe des fines semelles (on n’est pas dans le minimalisme mais presque !) et 15-21 km pour ceux qui veulent s’exercer, qui ne connaitraient pas encore la marque et leurs étonnantes semelles. Enfin, pour finir, rappelons aussi que les chaussures de trail running Altra sont vendues avec des petites semelles « pare-pierre » qu’on peut insérer dans la chaussure, sous la semelle de propreté et qui vont protéger le pied lors des chocs avec les pierres et tout autre objet pointu sur lequel vous pourriez poser le pied (voir photos).

Altra Superior 4
Altra Superior 4
Altra Superior 4

La semelle externe

Elle ressemble à celle de la Lone Peak et joue très bien son rôle mais attention tout de même aux terrains glissants : nous n’avons pas eu l’occasion de tester de manière approfondie. Cela ne veut pas dire que ça ne fonctionne pas bien sûr. Le design en forme de pied est plus de l’ordre du détail et n’a aucune réelle utilité pour l’accroche. C’est juste joli. Mais la largeur du chaussant, c’est évident, permet une très bonne stabilité, sur tous les terrains.

Altra Superior 4
Altra Superior 4

Conclusion

Un modèle surprenant, en partie revisitée par rapport à l’ancien modèle (au niveau de la tige et de la semelle intermédiaire) et qui ravira les coureurs légers, rapides et performants à la recherche d’une chaussure fiable, hyper-light et très (très) confortable (cet avant-pied plus large c’est quand même une des meilleures idées du moment). #biglove donc. Une fois de plus. Bravo les gars.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This