Sélectionner une page

Test Altra Timp 1,5 : pour le confort et pour le long.

8 mai 2019 | Tests Matos

Par la rédaction, avec Gaël Couturier. Photos © Lacerations.

312g (H) et 252g (F).
Hauteur talon de 30,5 mm (H) et 30,5 mm (F)
Hauteur métatarses de 28,8 mm (H) et 30,2 mm (F)
Drop de 1,7 mm (H) et 0,3 mm (F)
145€.

La Timp a toujours été une de nos chaussures préférées d’Altra, le fabricant d’Utah, récemment racheté par VF (NYSE: VFC), la boite de Caroline du Nord sur la côte Est des USA, propriétaire entre autre de Vans et The North Face à qui il manquait cruellement une belle marque de chaussures de trail. On en parlait ici :

http://leblog.enduranceshop.com/altra-appartient-desormais-a-the-north-face-et-a-vans/.

Pourquoi cette Timp a-t-elle toujours été une de nos chaussures de trail préférées ? Parce qu’elle est la plus complète des modèles trail running de chez Altra. Ce n’est pas compliqué. Cette nouvelle version, la 1.5, ne déroge non seulement pas à la règle de qualité made in Utah mais gagne encore quelques points ici et là à notre avis.

Test Altra Timp 1,5
Test Altra Timp 1,5
Test Altra Timp 1,5

Pour mémoire, voici la géométrie de la première Timp : 326g (H), 255g (F). Hauteur talon de 30,3 mm, hauteur avant-pied / métatarses de 27,8 mm et drop de 2,5 mm (mais pas zéro zéro !) pour les hommes. Hauteur talon de 29,2 mm, hauteur avant-pied / métatarses de 27,4 mm et drop de 1,8 mm (toujours pas zéro zéro !) pour les femmes. 145€.

On vous la présentait il y a pile un an, ici : https://leblog.enduranceshop.com/altra-series-mon-amour/.

On le voit, d’abord le prix ne change pas, ce qui n’est pas une mauvaise chose. Ensuite, ce nouveau modèle 1,5 est plus léger, et avec un drop encore plus proche du zéro. Et oui, comme nous l’avons souvent souligné, le fameux « zéro drop » sur lequel s’acharnent les marketeurs d’Altra n’est quasiment jamais à prendre au pied de la lettre. On est à quelques mm près donc on chipote un peu c’est vrai mais bon: on est rarement à zéro zéro. Voire même jamais. C’est dit. Ajoutons que la Timp a toujours été là pour remplir une mission bien précise à savoir se positionner entre deux autres modèles phares de la gamme trail de la marque : la Lone Peak (un char d’assaut un peu sec au pied mais ultra-protectrice dont on avait parlé ici : https://leblog.enduranceshop.com/black-panther/) et l’Olympus, un modèle haut en semelle et très amortissant (38 mm au talon !). Pour nous, ce qui change par rapport au modèle de l’an dernier, c’est aussi la souplesse de la semelle. C’est toujours bon à prendre surtout quand ça ne nuit pas au dynamisme et renforce le confort. Non, vraiment, cette nouvelle Timp, c’est du grand luxe !

La tige

À peine le pied rentré dans cette chaussure et l’on comprend immédiatement où on se trouve : chez Altra les sauvages. Autrement dit, l’avant-pied est large, bien large, et c’est tellement – mais alors tellement – confortable. Il faut avouer, c’est vrai, que nous sommes maintenant habitués au design si particulier d’Altra. Au départ, les chaussures Altra pouvaient nous sembler maladroites, d’une allure générale un peu gauche, étonnante, pour ne pas dire pire. Mais non seulement Altra, bien conscient du problème, a fait d’énormes efforts question design, mais notre œil s’est aussi habitué à voir et revoir ces chaussures pas comme les autres.

Test Altra Timp 1,5
Test Altra Timp 1,5
Test Altra Timp 1,5
Test Altra Timp 1,5

Le seul gros changement sur cette Timp au niveau de la tige c’est l’ajout d’une fine bande de tissu sur les lacets afin qu’ils accrochent mieux, que les nœuds ne se défassent pas. Visiblement, à lire les critiques ici et là, c’était un point qui revenait parfois dans la bouche de certains fans de la marque. Nous, nous n’avions pour être francs rien remarqué. En dehors de cela, la tige de la nouvelle Timp 1.5 n’a rien d’extraordinaire, au sens propre du terme. Elle est classique, fonctionnelle, utile, pas particulièrement fragile. On ne lui reproche rien. Son point fort : elle est vraiment très confortable.

Ajoutons que la tige, comme toutes les tiges des chaussures de trail running d’Altra comporte deux points d’attache pour les guêtres ultra (devant pour le crochet, derrière pour le velcro) ainsi que deux autres points d’attache sur les côtés pour des guêtres d’une autre marque, avec sangle pour le dessous de la chaussure (voir photos). Et puis n’oubliez pas que les guêtres Altra sont, pour une somme raisonnable, très utiles et sans fioriture. On a testé pour vous et franchement c’est très bien !

Test Altra Timp 1,5
Test Altra Timp 1,5
Test Altra Timp 1,5
Test Altra Timp 1,5

La semelle intermédiaire

Passons à l’un des gros morceaux de ce modèle. D’abord, on va avouer tout de suite qu’elle est un peu moins haute que la version d’avant. Bon, là encore, on parle de mm. Ce qui nous a semblé vraiment intéressant, c’est le mix entre amorti et dynamisme. Car avec autant de semelle sous le pied, on est en droit de se poser des questions et redouter l’effet marshmallow. Mais non ! La Timp ne mange pas de ce pain là Mesdames Messieurs. Vous n’avez pas le dynamisme d’une Superior ou d’une Lone Peak, non, mais c’est normal : vous avez plus de semelle et la chaussure se destine à un autre rôle. Si la Superior et la Lone Peak sont en effet orientées vitesse et courtes distances, cette Timp a toujours préféré les courses longues, les sorties difficiles, les distances au-delà du marathon, les portes de l’ultra, ce que l’on nomme le « grand fond ». Tenez, pour illustrer cela, voici notre dernier article sur la Superior :

https://leblog.enduranceshop.com/test-altra-superior-4-une-pure-et-dure/.

Test Altra Timp 1,5
Test Altra Timp 1,5

Le verdict sur cette semelle est sans appel : un zero drop (ou presque),plus de souplesse que la version originale et de la résilience dans l’amorti, c’est un joli combo pour une foulée plus naturelle, plus dynamique aussi.

La semelle externe

Une accroche terrible ! Nous qui nous étions interrogés sur l’accroche de la Superior 4 (une chaussure pour aller vite qui ne colle pas aux sentiers – logique), nous voilà rassurés : si vous êtes à la recherche d’un anti-dérapant, d’un 4X4 sans peur ni reproches, ou d’un sabot de bouquetin pour tenir dans les pentes, ne cherchez plus. Le caoutchouc utilisé s’appelle « DuraTread » et il est sensé apporter confort et sécurité même sur les pierres mouillées. Nous n’avons testé la chaussure que par temps sec donc nous n’avons pas pu le vérifier.

Test Altra Timp 1,5
Test Altra Timp 1,5
Test Altra Timp 1,5

Conclusion

On ne va pas passer par 4 chemins : la nouvelle Timp 1.5 est à elle toute seule une fête du trail running. Elle permet d’aller loin, de courir vite, sans avoir peur de grand chose. C’est une excellente chaussure qui se porte quel que soit le niveau ou les distances, même si son ADN c’est le long, voire le très long, pour les coureurs confirmés. Pour les débutants, elle aidera toutefois à se mettre en confiance car elle pardonne beaucoup et protège tout autant. Pour les coureurs confirmés, elle est l’arme de choix sur les terrains cassants où vous risquez de passer du temps. Une petite merveille. On n’exagère pas. C’est notre chaussure préférée pour le trail running de chez Altra. Pour être encore plus clairs, nous dirons sans gêne que la Superior touche au minimalisme, et qu’elle n’est donc pas à la portée de tous, que la Lone Peak est parfaite sur distances courtes et les terrains hardcore mais connaît ses limites quand les km s’allongent et que l’Olympus, si elle s’adresse à ceux qui aiment l’amorti XXL et le confort avant tout, elle manque quand même un peu de dynamisme. Mais cette Timp, dernier modèle trail running de la marque, rappelons-le, elle a tout, elle peut tout, elle est pour nous irrésistible.

Test Altra Timp 1,5
Test Altra Timp 1,5
Test Altra Timp 1,5

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This