Sélectionner une page

Tokyo, ville des prochains JO, 1ère partie.

28 janvier 2020 | Tests Matos

Par la rédaction. Photos & Vidéo © Lacerations

Dans cette toute première partie on explore le Niketown le plus grand de la ville dans lequel nous avions déjà mis les pieds l’an passé (ici et là : https://leblog.enduranceshop.com/nike-harajuku-tokyo-reportage/, https://leblog.enduranceshop.com/nike-harajuku-tokyo-reportage-part-ii/).

Tokyo, ville des prochains JO, 1ère partie.
Tokyo, ville des prochains JO, 1ère partie.
Tokyo, ville des prochains JO, 1ère partie.
Tokyo, ville des prochains JO, 1ère partie.

La vidéo suivante donne une idée du monstre qu’est ce magasin où les japonais se pressent, comme les touristes asiatiques et ceux du monde entier. Pas trop de surprises question running, chaussures et textiles, à part peut-être un short matelassé qu’on aimerait bien tester en cet hiver difficile (il est dans la vidéo).

Tokyo, ville des prochains JO, 1ère partie.
Tokyo, ville des prochains JO, 1ère partie.
Tokyo, ville des prochains JO, 1ère partie.
Tokyo, ville des prochains JO, 1ère partie.

En revanche, deux idées nous sont venues en tête et corroborent celles que nous avions déjà développées :

– Nike reste vraiment très fort dans la création purement esthétique, dans le design, dans le choix des matières et des associations de matières. La marque ose, ça surprend toujours, on aime ou on n’aime pas mais il faut lui reconnaître ça. Vous vous en rendrez compte dans le petit film – en plus du fait que l’association Nike + Tokyo fait de ce magasin un lieu très agréable à parcourir : lumières très étudiées, ensemble très propre, très bien ordonné, très moderne.

– Le basket a remplacé le skateboard et Nike ACG pour ce qui est des modèles de chaussures les plus  osées, les plus transgressives, les plus visuellement riches et parfois délirantes. Et quand on est un sneaker addict, même si l’on ne fait pas de basket, c’est un sujet intéressant à suivre. Le basket est un marché énorme aux USA bien sûr. La mort de Kobe Bryant diffusée sur les chaines de TV et les rassemblement à NY et à Los Angeles de ces derniers jours nous l’ont tristement rappelé. Les chaussures de pur running ne surprennent pas tellement, loin s’en faut, mis à part la fameuse série Vaporfly qui sent le souffre ces derniers temps. Il faut donc croire que les runners sont plus conservateurs qu’on ne l’imagine (nous) parfois. Dans ce domaine, ni Nike ni ses fêlés designers japonais ne sont en effet parvenu à nous surprendre. Nous le regrettons car il n’y a pas vraiment de raisons pour que nos chaussures de running ne brillent pas de mille feux comme celles des joueurs de basket.

OK, allez, demain, New Balance #sauvages. Stay tuned.

Tokyo, ville des prochains JO, 1ère partie.
Tokyo, ville des prochains JO, 1ère partie.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This