Sélectionner une page

V3pro. Le grand retour de Suprabeam®.

18 mars 2021 | Tests Matos

Par la rédaction. Photos © Lacerations

Suprabeam® la marque Danoise dont on est tombé amoureux fou fin 2019 revient en force chez nous avec ce modèle toujours made in Denmark et qui défie toutes les logiques que nous connaissions sur les frontales auparavant. 1000 lumens max et 225h d’autonomie de batterie. C’est à peine croyable !

Suprabeam V3Pro
Suprabeam V3Pro
Suprabeam V3Pro
Suprabeam V3Pro

L’histoire de la marque est ahurissante et nous vous engageons à la lire

Si les produits Suprabeam® sont aujourd’hui conçus et fabriqués entièrement en Europe, au Danemark, à Aahrus très précisément, le fondateur de l’entreprise, René Steiner, est un citoyen Suisse. En 2001, alors qu’il vit en Suisse donc, c’est pour faire plaisir à quelques clients demandeurs, que l’entreprise jusque-là spécialisée dans la fabrication de pneus de voiture de très grande qualité, se lance dans la fabrication de lampes LED, toujours pour les professionnels du secteur de l’automobile. Ne nous demandez pas pourquoi ni comment ça se fait que des mecs passionnés de pneumatiques hauts de gamme pour voiture de sport se prennent soudainement de passion pour des lampes frontale. L’important c’est que le savoir faire se transpose des pneus aux frontales et que le succès est immédiat. En 2014, pour répondre à la demande, une partie de l’entreprise qui fabrique des pneus est délocalisée en Suède. Le boss René Steiner veut en effet se concentrer sur ces nouvelles lampes à destination des professionnels. La délocalisation des productions Suprabeam® au Danemark est donc récente. On le sait, les Danois sont généralement réputés pour leur design épuré et efficace. Ce que ce 100% made in Danemark veut aussi dire c’est que l’entreprise est capable de contrôler la qualité de bout en bout. Tous les produits Suprabeam® sont ainsi garantis 5 ans (rare dans ce secteur des lampes frontales) et démontrent, à qui en douterait encore, du savoir-faire divin de l’entreprise.

Suprabeam V3Pro
Suprabeam V3Pro
Suprabeam V3Pro

Premier test de la V3pro : 2h de running dans la nuit noire et froide

On a commencé par lutter un peu pour trouver la bon réglage du tour de tête. Les deux sangles à l’arrière ne nous ont pas semblé très ergonomique : l’une va dans un sens, l’autre va…dans l’autre sens. C’est un peu étrange. On a même dû faire demi-tour et remonter dans la voiture une fois la sortie démarrée pour allumer les lumières et essayer de s’en sortir. Un comble pour une frontale ! Bon, 5 min plus tard, on était reparti. Rien de grave. On s’est emmelé les pincaux mais tout est finalement rentré dans l’ordre.

Suprabeam V3Pro
Suprabeam V3Pro

Et là, tout comme la Suprabeam® M6XR (article ici : https://leblog.enduranceshop.com/suprabeam-m6xr-la-lampe-qui-tient-6-jours-non-stop/) on s’est régalé : intensité lumineuse de fou, réglage sur la tête bien pensé (le bouton on/off est au-dessous au lieu d’être au-dessus – c’est génial, il fallait y penser !) et poids finalement très relatif une fois en course. Non vraiment, du bel ouvrage. Nous poursuivons le test.

Suprabeam V3Pro
Suprabeam V3Pro

Ce que nous dit le constructeur

– Trois intensité de lumière : 1000 lumens max (3h d’autonomie), 180 lumens (8h d’autonomie) et 300 lumens (entre 5h30 et 225h) en puissance basse au choix.

– Portée max : 245 m

– Poids : 184g

– Angle du faisceau d’éclairage : entre 10° et 70°

– Angle d’inclinaison de la lampe : entre 0° et 85° (vers le bas)

– Batterie rechargeable par cable USB

– Résistante à l’eau (IP X4)

– Mode « lock » qui permet de bloquer la lampe éteinte pour éviter qu’elle ne s’allume seule dans le sac à dos ou dans une poche

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This