Sélectionner une page

200. Un chiffre clé désormais. 200 km, 200 miles. C’est à la mode !

Volvic Volcanic Experience : portraits, analyse et insertion sociale.

par 3 avril 2019Évènements0 commentaires

Par la rédaction. Photos © Gérard Fayet. David Gonthier.

On vous l’avait déjà bien expliqué  en février dernier dans un premier papier (ici même : http://leblog.enduranceshop.com/volvic-volcanic-experience-39eme-interessante-a-plus-dun-titre/) la Volvic Volcanic Experience – autrement dit la VVX® – propose une immersion sportive dans un des lieux les plus emblématiques de l’Auvergne : la chaîne des Puys-Faille de Limagne, récemment inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Au cœur de cette nature préservée, la VVX® promet d’être, selon les organisateurs, « une odyssée sensorielle au contact d’une nature vivante et préservée ». Rencontre avec quelques personnages d’exception et début d’analyse d’une tendance qui s’affirme : le 200 km.

Volvic Volcanic Experience
Volvic Volcanic Experience

D’abord, rappelons de quoi on parle 

La Volvic Volcanic Expérience propose plusieurs courses, 5 en tout. Il y en a 4 qui sont relativement raisonnables, du pur trail running, et une qui est un vrai défi. Pour l’épreuve reine, le parcours, long de 83 km lors des deux premières éditions, s’est allongé : il y a désormais 110 km à faire en solo, en duo ou en trio, avec 3 500 m D+, ce qui n’est pas énorme non plus. La course est limitée à 400 participants. Les autres distances sont plus accessibles : 43 km, 25 km, 15 km. Et puis il y a cet ovni de 220 km avec 7500 m de dénivelé positif. Lisez plus bas les quelques portraits des fous furieux qui vont se lancer dessus. Ça donne envie, c’est vrai, mais ça fait peur aussi.

Volvic Volcanic Experience

Parmi les profils qui nous intéressent, il y a d’abord Anthony Gay (36 ans) et Caroline Benoit (32 ans).

Ils sont les vainqueurs de l’édition 2018, sur le 83 km, catégorie homme et femme. Ce sont donc logiquement les nouveaux ambassadeurs de la Volvic Volcanic Expérience. C’est un couple mais aussi une famille, avec bientôt un deuxième enfant. Ils sont donc à l’image de l’évènement dont l’objectif est, toujours selon les organisateurs, « avant tout de s’adresser aux familles, aux enfants et à tous les passionnés de nature, de sport et de trail running ». Ils ont par le passé participé pratiquement à toutes les courses des volcans d’Auvergne, remportant souvent des victoires. S’ils habitent aujourd’hui en Haute-Savoie, revenir sur leur terre d’origine est important pour eux. Les deux amoureux reviennent en effet chaque année sur le parcours, sur leurs traces, pour s’entraîner, sillonnant les sentiers ici et là. C’est aussi l’occasion pour eux de se replonger dans leurs souvenirs d’enfance. En tant qu’ambassadeurs, ils véhiculent pour les organisateurs l’image et le concept original et unique de la course : « Les organisateurs de la Volvic Volcanic Experience ont cette volonté de faire découvrir notre territoire et notre culture nous ont-ils déclaré. Il y a peu d’événements qui essaient de mettre en place tout ce que eux font. Le trail running reste évidemment l’événement principal du week-end, mais avec plus d’une trentaine d’animations gratuites grand public organisées en parallèle, les particularités locales, qu’elles soient culturelles, festives ou artisanales sont aussi mises en lumière. L’objectif des organisateurs est de faire découvrir leur territoire et, aujourd’hui, cela fonctionne, car les coureurs prennent conscience de la singularité des lieux. Et tout cela grâce au trail running ! ». Cette année, Anthony sera au départ du premier 110 km aux côtés d’autres élites de renommée internationale. Quant à Caroline, qui attend donc un prochain heureux évènement, elle ne pourra pas courir cette année mais sera présente en tant que supportrice et marraine de l’épreuve. Membre du team TSL Oxsitid HG, Anthony est en ce moment classé 18ème au rang mondial de l’UTWT, grâce notamment à une belle 6ème place à la dernière Trans Gran Canaria. En parallèle, il organise régulièrement des stages et des séjours de trail running en montagne, en Auvergne, comme ailleurs, via son agence Aupa : (www.aupa-agence.com).

Volvic Volcanic Experience
Volvic Volcanic Experience

Anthony témoigne encore : « J’ai une préférence pour les formats longs, supérieurs à 100 km. Traverser une île ou un massif montagneux dans sa totalité est quelque chose d’extraordinaire. C’est un défi hors norme que j’affectionne tout particulièrement. Cela ne m’empêche pas de faire des courses plus courtes, mais les défis extrêmes me plaisent beaucoup. D’autant plus que sur les distances inférieures, les capacités physiologiques constituent le facteur principal de réussite, mais au-delà, ce sont les autres facteurs tel que la gestion de la nuit, du sommeil, de l’alimentation qui jouent un rôle important… Et plus la distance est grande, plus cela se constate. Il faut pouvoir régler tous ces curseurs pour réussir. Cette année, avec un beau plateau, c’est d’autant plus motivant ! », conclut Anthony.

Volvic Volcanic Experience

Et il y a le mythique Dawa Dachhiru Sherpa, il court toujours !

Le Népalais premier vainqueur de l’UTMB® en 2003. Dawa Sherpa, vous le savez peut-être, est né dans les montagnes himalayennes, pas très loins de l’Everest, à 2 700 m d’altitude. À 6 ans, le petit Dawa entre dans un monastère et apprend le bouddhisme, les arts martiaux et la méditation. Il participe à sa première course à pied à l’âge de 25 ans et devient rapidement l’un des meilleurs coureurs du monde, remportant quelques-unes des courses les plus difficiles. Dawa Dachhiru Sherpa se démarque tant par la facilité avec laquelle il avale les kilomètres que par son fair-play et sa gentillesse. Depuis ses débuts, Dawa Dachhiru Sherpa a remporté plus de 100 courses dont l’Annapurna Mandala Trail, le Tchimbé Raid, le Grand Raid du Mercantour, la 6000D. En 2010, il accroche aussi une cinquième place au Grand Raid de La Réunion. Voici son témoignage : « Si aujourd’hui je suis inscrit sur le 43 km de la Volvic Volcanic Experience, c’est parce que le trail est avant tout la découverte de nouveaux territoires et que ces volcans d’Auvergne sont justement une vraie découverte pour moi ! ». Amen.

Volvic Volcanic Experience
Volvic Volcanic Experience

La XGTV®

En plus des 4 premiers formats de course donc (110 km, 43 km, 25 km et 15 km), la Volvic Volcanic Experience propose cette année un tout nouveau défi. Il est plus grand, plus long, un poil plus fou. C’est l’Expérience Grande Traversée Volcanic, ou encore la XGTV® : un 220 km des familles avec 7500 m de dénivelé positif. Rien que ça. Désignée comme une « course d’aventure », plutôt qu’une course de trail running habituelle, elle semble ainsi s’inscrire dans cet allongement des distances qui est à la mode, notamment aux USA où les 200 miles (320 km) ont désormais remplacé les 100 miles (160 km) chez les passionnés-timbrés qui forment les rangs des précurseurs de la discipline (à côté de ceux qui enchaînent les fameux FKT, Fastest Known Time). La XGTV® est donc une épreuve d’ultra endurance qui nécessite un bon sens de l’orientation sur et hors sentiers. En effet, préviennent les organisateurs, « les participants, uniquement munis d’une trace GPX road book, devront suivre à 95 % le balisage des GR (rouge/blanc) ». Le tracé, unique, imaginé à l’occasion, permettra donc sans aucun doute de découvrir la richesse et la diversité des différents territoires de l’ensemble du Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne. Dédié aux amateurs de très grands fonds et autres guerriers de l’impossible, la XGTV® se réalisera en solo ou en équipe de deux. A l’heure actuelle, ils sont 17 coureurs solos et 4 équipes duo à prendre le départ. En voici quelques-uns.

Volvic Volcanic Experience
Volvic Volcanic Experience

La team Ding’o

La team Ding’o est composée de Willy Dujardin (54 ans) et Gilles Yves (39 ans). Parmi leurs victoires figurent la 1ère édition de l’Ultra Raid 28 en 2013 et la Traversée (course à l’initiative du Team Salomon Running) en 2015 qu’ils ont bouclé en moins de 50 heures. « Cela faisait un petit moment que l’on recherchait un nouveau défi  à faire en équipe. Les ultras en individuels c’est bien, mais cela prend une toute autre dimension quand l’expérience est vécue à deux. Nous connaissons assez mal ce petit coin du pays pourtant pas si loin de notre Normandie nous ont-ils déclaré. Notre objectif premier est de prendre un maximum de plaisir, fidèle à notre devise  »faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux ». Impossible de dire comment cela va se passer. Prévoir ce qui va se passer sur 220 km nous semble bien présomptueux… ». Et ils ont raison !

Matthieu Ollier, le pacificateur

39 ans et inscrit en solo. Fondateur et président de l’association Off Road X-Perience, trail solidaire, Matthieu Ollier représentera l’Association Neurofibromatoses et Recklinghausen. Après 10 ans de triathlon et 2 triathlons longue distance (Embrun en 2010 et Vichy en 2011), Matthieu a décidé de se consacrer à l’ultra-trail. Avec sa jolie barbe brune, Matthieu a notamment terminé le Grand Trail Stevenson (3 étapes en 3 jours ) sur la 3ème marche du podium mais il nous a expliqué que la Mitic d’Andorre (112km/9700+ en 2017) et la Pottoka (traversée du Pays Basque – 2018) restent à ce jour ses plus belles aventures : « Originaire d’Auvergne et assoiffé de grandes aventures, cet XGTV® est pour moi un défi solidaire.  Ce sera en effet l’occasion de faire parler d’une association qui lutte contre la Neurofibromatose. Et puis en parcourant les volcans d’Auvergne, je veux me dépasser et vivre une grande aventure solitaire et solidaire ».  

Volvic Volcanic Experience

David Riché, le mili’

36 ans, Team Tech1Sport, est un ancien militaire de l’armée de terre, spécialiste des courses longue distance. À son actif : 2 qualifications aux championnats du monde Ultra Spartan Race. S’il participe aujourd’hui à l’XGTV®, c’est que cela s’inscrit dans son entraînement et sa préparation pour un projet personnel d’envergure : la traversée de l’Antarctique en solitaire fin 2020, dernière étape d’un documentaire, qu’il effectue en tant que réalisateur, sur le réchauffement climatique. Voici ce qu’il nous a dit : « Les 220 km et 7500m D+ de la XGTV® c’est un format rare en France et c’est une nouveauté qui tombe à point pour mon programme de préparation physique. Je suis vraiment impatient de prendre le départ…et de franchir la ligne d’arrivée ! ».

Claire Rimbault, la maman

A 47 ans, cette maman de 3 petites filles et professeur d’EPS, originaire d’Aurillac est l’une des rares féminines à participer à la première édition de la XGTV®. Finisher de l’UTMB®, de la Diagonale des Fous à la Réunion, des Ultra-trail® de Madère et de Barcelone, elle aime avant tout faire des traversées en off avec des amis, comme celle qu’elle a réalisée entre le Lioran et la Méditerranée en 6 jours sur 342 km. « Ce que j’aime avant tout ce sont les périples qui rallient un point à un autre. La XGTV® c’est justement ça : on traverse 2 départements, 3 massifs, sans balisage, avec juste une trace GPX. J’aime bien les aventures avec de l’orientation. Même si 220 km bien sûr, ça reste long et que je ne serai pas vraiment à 100% de mon top niveau, les sentiers sont moins techniques que sur d’autres courses avec un dénivelé qui reste toutefois raisonnable pour la distance. Et puis mon mari sera là, comme sur toutes mes grandes courses pour m’assister ». 

Volvic Volcanic Experience

Jean-Michel Chopin, le fondateur

Jean-Michel Chopin est l’un des piliers fondateurs de cet événement. Ex-Président des Eaux de Volvic et actuel président de l’Association Volvic Volcanic, en charge de l’organisation de la VVX®, il est possible de le croiser sur un sentier en petite foulée. Animé par le partage, Jean-Michel Chopin aime faire découvrir tous les secrets de sa région et de ses volcans. C’est avec lui et ses autres compères qu’est né le concept de cet évènement. « Avec Thierry Courtadon, le sculpteur qui fait de la pierre de lave noire 50 000 nuances de gris, ambassadeur de l’art régional, Bernard Echalier, l’ami fidèle qui connaît la Chaîne des Puys comme sa poche, et Mohand Hamoumou, Maire de Volvic, nous voulons faire courir, marcher  « intelligemment », au sens étymologique de « créer des liens ». En créant de véritables liens sociaux, la perception de chacun change, le partage prend tout son sens. C’est pour nous un rêve que tous ceux en recherche de simplicité, de beauté et d’authenticité puissent se retrouver. C’est aussi en lien avec tous les acteurs locaux que nous souhaitons partager les engagements de la commune de Volvic et de la société Echalier en faveur de la protection de l’environnement, incitant ainsi aux comportements éco-responsables. Et c’est dans ce sens que la première action de la VVX® est bien de limiter le nombre de coureurs pour ne pas envahir la nature et respecter la faune et la flore. En s’assurant d’une course à taille humaine – 500 coureurs par course maximum – c’est la promesse d’un évènement convivial et bienveillant, tant envers les autres qu’envers la nature ». Il ajoute : « L’idée de départ vient de traileurs comme moi.  Un jour, je me rends compte que, pendant mes courses que je ne regarde pas les paysages puisque que je suis toujours focalisé sur l’effort. Lors des différentes courses auxquelles je participe, je pars souvent seul, sans ma famille.  Lorsque je rentre et que l’on me demande ce que j’ai vu, je réponds  »100 km, 4.000 m de dénivelé »’, c’est à dire uniquement le défi sportif. C’est un peu problématique et culpabilisant. C’est de ce constat-là qu’est née la VVX® : Nous avons voulu renouer avec l’origine et l’essence même du trail, à savoir la découverte de la nature, d’une population, d’une cuisine parfois et d’un patrimoine surtout. D’où le terme  » Expérience ». Le premier jour, c’est à travers le sport que nous invitons petits et grands à vivre une expérience familiale, mais, dès le lendemain, c’est la découverte d’une région que nous proposons aux coureurs les plus aventureux » conclut le fondateur.

Volvic Volcanic Experience
Volvic Volcanic Experience

Les bénévoles : parmi eux une équipe de CeCler, favorisant l’insertion sociale.

CeCler, l’Association d’Insertion Sociale et Professionnelle de Personnes en Difficulté, est devenue  partenaire de l’événement en 2018. Elle implique de façon bénévole environ 25 personnes, tous membres de l’association. Les organisateurs nous expliquent : « La mission première de cette association est de faciliter l’insertion sociale et professionnelle des personnes en difficulté par des actions dans la durée. CeCler, c’est une équipe de plus de 90 salariés et 30 bénévoles avec 8 établissements dans la région du Puy de Dôme ». Mais c’est aussi une équipe de professionnels formés, passionnés et engagés au service des 4 000 personnes en difficulté : des sans domicile fixe, des réfugiés, des victimes de violences ou des gens en rupture sociale. Ils sont accueillis, hébergés et accompagnés chaque année. Dominique Charmeil, directrice générale de l’association, depuis 10 ans,  marathonienne et originaire de la ville de Volvic est bénévole sur l’événement depuis la première édition. Elle témoigne : « Cet évènement est vraiment ancré sur le territoire. L’insertion professionnelle est l’une des notions au coeur de notre travail et lier les deux était pour nous une évidence. C’est franchement fondamental de permettre à nos résidents d’intégrer le travail. Dans ce sens, la VVX® est une belle expérience pour eux. En 2018, ce sont 20 jeunes chaque jour, répartis en équipe, qui ont pu remplir des rôles bien précis : pôle repas, logistique, contrôle, nettoyage.  Travailler ensemble, suivre des consignes, tenir un poste, participer à la logistique de l’organisation  permettent ensuite de réintégrer une position sociale. Evidemment, nous avons choisi de renouveler l’expérience en 2019. Nous partageons beaucoup de valeurs communes comme l’effort dans le sport et dans la vie, le partage, les liens territoriaux et une grande sensibilité à l’écologie. Parmi d’autres actions mises en place dans nos établissements, nous développons des ateliers d’éducation au développement durable avec, par exemple, le projet de construction d’hôtels à insectes. Ce projet sera justement présenté aux enfants lors des animations de la VVX®.  Il y a de vraies passerelles ! Mais ce que je retiens le plus, sans doute, c’est la joie de nos résidents lorsqu’il s’agit de participer à un tel événement. L’année dernière, un jeune en souffrance, avec un rapport au monde difficile et beaucoup de colère en lui est venu me voir après la VVX®. « Madame, c’était vraiment bien ces 3 jours, je pourrai revenir l’année prochaine ? ». Il a accroché et il avait le sourire. Une belle récompense pour nous tous » conclut Dominique Charmeil. Ahhh, ça fait du bien de lire des initiatives comme ça n’est-ce pas ?

Expérience Grande Traversée Volcanic « XGTV® »

220 km en solo ou duo – 7 500 m D+  : Limité à 20 équipes duo et 20 places solo

Expérience Trail Chaîne des Puys-Faille de Limagne

110 km en solo, duo ou trio – 3 500 m D+ : Limité à 400 participants

Expérience Trail Impluvium de Volvic

43 km – 1 670 m D+ : Limité à 600 participants

Expérience Trail Volcanique

25 km – 900 m D+ : Limité à 500 participants

Expérience Trail de Lave

15 km – 550 m D+ : Limité à 500 participants

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This